La Vente des 6H de SPA-FRANCORCHAMPS : (05-Mai-2017 / 18h)

Bob d’Automag    2017-04-13 12:22:27   

VENDREDI 5 MAI 2017 à 18 heures : La vente des 6 H de Spa-Francorchamps
Exposition Publique : le jeudi 4 mai de 10 à 18 h et le vendredi 5 mai de 10 à 15h.


AUTOMOBILES CLASSIC & COMPETITION

VENTE AUX ENCHERES - Circuit de SPA-FRANCORCHAMPS (Belgique)

Parmi 60 voitures présentées lors de la vente aux enchères de vendredi 5 Mai 2017 à 18 heures, deux voitures retiennent l’attention du « grand public » :

- La LOTUS SEVEN S4 - 1970 de Françoise SAGAN

- La FERRARI 2+2 250GT - Prototype de 1959 - voiture personelle d’Enzo FERRARI

Liste des voitures.

LOTUS SEVEN S4 - 1970 (ex-Françoise SAGAN)

Inutile d’énumérer les nombreuses voitures de sport de Françoise SAGAN : de l’AC à l’Aston en passant par la Jaguar. Mais à part sa Ferrari California, c’est sa « petite Lotus » ou « petite Seven » qui lui procure la plus grande joie, « son jouet favori » auquel elle a un attachement réel.

Son fils Denis WESTHOFF nous retrace la vie de cette voiture avec les anecdotes des promenades et les dérapages sur la plage de Trouville. C’est certainement la voiture que F. SAGAN a gardé le plus longtemps, 14 ans, elle s’en sépare en 1984 et depuis la Seven n’a connu qu’un seul propriétaire qui a soigné sportivement et à la perfection la voiture. Cette voiture est une des seules voitures enregistrées au nom de Françoise QUOIREZ.

Une voiture sportive et historique, une référence des 2 mythes de l’Automobile du XX° : F. SAGAN comme James DEAN.

Produite à 630 exemplaires environ la série 4 est équipée du moteur Lotus à 2 carburateurs Weber, le plus performant.

Françoise SAGAN par Denis WESTHOFF

« Et je crois que c’est également au cours de cet été-là (1974) que ma mère s’enlisa sur la plage de Pennedepie avec sa Lotus Super Seven S4 que son ami Peter lui avait offerte, si bien qu’elle avait dû faire venir un agriculteur avec son tracteur pour sortir la voiture du sable.

Je pense que cette envie qui prit ma mère de faire courir la Lotus sur la plage n’était pas sans lien avec une scène du film L’affaire Thomas Crown (1968), celle où Steve McQueen, au volant d’un gros buggy, conduit Faye Dunaway à un rythme endiablé sur les dunes d’une plage du Massachusetts. La Super Seven était une voiture basse, légère et maniable. Elle n’avait que deux sièges dans lesquels nous étions quasiment allongés et un petit moteur – 1600 de quatre cylindres –, les sensations, accrues par son incroyable tenue de route, étaient aussi fortes que celles éprouvées sur une piste de kart. Ces qualités essentielles au regard de ma mère fulgurance, vélocité et agilité – firent bien vite de « la petite Lotus » ainsi qu’elle la nommait, son jouet favori, et elle portait à cette voiture, qui l’amusait tant, un attachement réel. Il n’y eut guère dans mon souvenir que la 250 California – qu’elle appelait d’ailleurs avec affection « la petite Ferrari » - qui lui inspirât un sentiment comparable. Vers la fin de l’après-midi, lorsque le temps le permettait, ma mère avait pour habitude de m’emmener faire un tour dans la campagne alentour avec la Lotus. Nous prenions à gauche à la sortie de la propriété, puis à deux cents mètres à droite, un virage épingle à cheveux, sur la petite route étroite qui descend vers Barneville-la-Bertran et continue de tortiller, une fois passé le village et sa mairie – où elle épousa mon père un après-midi de janvier 1962, sur trois ou quatre kilomètres à travers des petits vallons, des sous-bois et des pâturages. »

Estimation : 80 000€ / 100 000€

FERRARI 250 GTE - 1959

La Ferrari 2+2 250 GT, Prototype de 1959 : Enzo Ferrari se servit de cette voiture personnellement. Il préférait une Ferrari 4 places, car il circulait avec son chauffeur et son chien, même s’il conduisait lui-même. Enzo Ferrari fit installer un moteur plus performant de 4 litres sur cette voiture qui fut vendue ensuite en 1964 en France et connut des fortunes diverses, avant d’être restaurée à l’état neuf.

- Prototype
- Châssis N° 1287GT
- Moteur Superamerica - 400 SA
- V12 en V de 60°
- Cylindrée : 3967,44cm3
- 3 carburateurs Weber double corps
- Puissance : environ 340cv à 7000 tours
- Boite : 4 vitesses + overdrive + MA
- Pont autobloquant : 30%
- Vitesse : 280 Kms/h environ

Première Ferrari 250 GTE, elle est présentée avant le départ des 24h du Mans en 1960. Utilisée par Enzo Ferrari, qui préférait se servir d’une 2+2 ; il la teste et l’équipe du formidable moteur Superamerica de 4L. En 1964 elle est vendue en France.

Une voiture au passé historique, avec un moteur exceptionnel, qui après des vicissitudes et diverses restaurations nous arrive dans un état proche du neuf.

Estimation : 800 000€ / 1 000 000€ (Sans prix de réserve)

En vente aux enchères le Vendredi 5 Mai prochain au Circuit de Spa-Francorchamps par Stanislas MACHOÏR, Commissaire-Priseur. (www.stanislasmachoir.com)

- By STANISLAS MACHOÏR AUCTION HOUSE
- CONSULTANT : M. CHARLES NAVEAU +32 476 22 67 44
- TOULOUSE (FRANCE) CHATEAU DE LASSERRE 31380 MONTASTRUC LA C. |FRANCE
- +33 (0)5 61 48 53 92
- www.stanislasmachoir.com

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.