Automag







La gagne pour André Lausberg et la guigne pour Johnny Delhez à Forêt - Trooz




mercredi 31 mai 2017, par Eddy Coppée

Pour la cinquième édition de sa Montée Historique de Forêt-Trooz, l’Ecurie du Maquisard a pu compter sur une météo estivale, prélude à une journée tout simplement parfaite.


Partager l'article:

Foi d’organisateur, ce millésime 2017 était tout simplement le meilleur depuis la renaissance de cette mythique course de côte. « Une édition parfaite, sans le moindre problème, analysait Robert Vandevorst, Président de l’Ecurie du Maquisard, au soir de l’événement. L’équipe est rodée, elle connaît son travail par cœur, et tout s’est enchaîné de manière idéale. Les concurrents ont pu gravir les 2335 mètres de la côte à huit reprises, et il s’en est même trouvé certains qui ont abdiqué avant la fin des montées libres, fatigués par tant d’efforts dans une telle chaleur. Bref, tout le monde était ravi ! »

Pour le public, une fois encore très nombreux, c’était aussi ‘que du bonheur’, avec la possibilité de passer du bon temps entre amis ou en famille, et ne rien perdre du passage de voitures comme de coutume très hétéroclites.

Si les Triumph TR3A, Jaguar Type E, Alpine A110 Gr.4 et autres NSU TT restent très appréciés des amateurs et passionnés d’anciennes, la Montée Historique est devenue le repère des Youngtimers, ces voitures qui ont fait rêver trentenaires et quadragénaires quand ils étaient plus jeunes. BMW E21, E30 et E36, R5 Alpine ou GT Turbo, VW Golf 2 et Polo, Honda CRX, Opel Corsa GSI, Lancia Delta HF, les exemples foisonnent, pour le plus grand bonheur d’organisateurs ayant depuis longtemps joué la carte de la plus grande accessibilité possible. Au sein de l’Ecurie du Maquisard, on tient à ce que chacun puisse s’amuser, et le résultat se passe de tout commentaire.

Après que pilotes et passagers aient multiplié les montées sur les traces des champions de ce qui fut naguère la Course de Côte de Fléron, les chronos étaient de sortie pour la traditionnelle ‘Montée en Or’, système à l’américaine permettant aux inconditionnels de la compétition de s’affronter. Et pour cette 5ème édition de Forêt-Trooz, Johnny Delhez, agent Ford local bien connu de tous qui s’implique chaque année avec enthousiasme dans cette organisation, avaient clairement les faveurs des bookmakers.

Au volant de sa très belle Ford Escort MK2 look ‘Vatanen-Richards’, il se montrait plus rapide que son principal adversaire André Lausberg (Porsche 911) lors de la première montée, quand bien même celui-ci bénéficiait d’un coefficient d’âge plus favorable. Un duel qui n’allait néanmoins pas se poursuivre jusqu’au bout, l’Escort rencontrant des soucis d’embrayage, de quoi ouvrir une voie royale à la Porsche 911 1974 d’André Lausberg, qui décrochait une victoire méritée ! Quant à Johnny Delhez, il a définitivement acquis le surnom de ‘Poulidor des Montées Historiques’ !

Au volant d’une Fiat 128 Coupé toujours aussi chantante, mais qui a visiblement subi une cure de boissons énergétiques ces derniers mois, le local Eduardo Chacon Ruiz a complété le podium final, non sans remporter la Classe A. Une réelle performance de choix. Le Troozien a devancé au classement général la VW Polo G40 de l’efficace Geoffrey Gilles, la Fiat 128 Coupé du frère de l’autre, José Antonio Chacon Ruiz, et la Toyota Corolla de Renaud Van Leendert, qui prenait à son compte la Classe S/R.

A noter la victoire en Classe B de l’Opel Corsa A de Christophe Gulpen.
Pour être complet, mentionnons encore que le très couru prix du ‘Roi de l’Escort’ a été décerné à un Jean-Yves Dauchat toujours aussi généreux dans l’effort au volant de sa version MK1 à voies étroites.

Il l’a emporté devant les versions MK2 de Johnny Delhez et François Tapai. Enfin, le Prix du Spectacle a été décerné à Cyril Panozzo, qui a fait virevolter son Opel Manta B, ce qui lui a valu de devancer Lionel Junius (BMW E30) et Renaud Van Leendert (Toyota Corolla).

Au terme de cette organisation cinq étoiles, l’Ecurie du Maquisard lorgne désormais du côté de sa côte de référence, celle du Maquisard, entre Spa et La Reid, avec une Montée Historique programmée le dimanche 13 août, et qui se jouera forcément – comme le veut la tradition – à guichets fermés. Que les concurrents intéressés ne tardent pas à s’engager…

Classement Montée en or.
1. Lausberg André Porsche 911
2. Delhez Johny Ford escort MKII
3. Chacon Ruiz eduardo Fiat 128 coupé
4. Gilles Geoffrey VW Polo G 40
5. Chacon Ruiz José Antonio Fiat 128 Coupé
6. Van Leendert Renaud Toyota Corolla
7. Cornet Bernard VW 1303S
8. Junius Lionel BMW 320
9. Gulpen Christophe Opel Corsa
10. Thiry Benoît VW Golf MK2 Gti
11. Gilles Jean-François BMW 320
12. Albert Patrick Porsche 911

Texte V Franssen Photos Eddy COPPEE


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2012 Privacy Policy Terms Of Use