Le patrimoine automobile de Liège est de sortie

Benoît Piette    2018-09-25 13:36:28   

Depuis maintenant quinze ans, cette concentration est ouverte aux véhicules ancêtres de tous types, de toutes marques de toutes catégories.


Au programme, défilé et présentation des véhicules et de l’histoire des marques dans une ambiance conviviale. Aucun ostracisme : quiconque possédant un oldtimer y est accueilli.

En outre, une balade touristique d’environ 80 km est organisée dans la région liégeoise avec départ libre à partir de 09h00.

Pour cette année, le temps magnifique et la surprise de rencontrer de nouveaux venus, de nouveaux véhicules anciens, des utilitaires et bon nombre d’agricoles a rendu cette journée superbe pour les organisateurs.

En cette journée du patrimoine, 260 automobiles, 50 motos, 15 tracteurs agricoles, 2 véhicules militaires et 5 utilitaires se sont donc rassemblés au parc d’Avroy soit en tout 335 véhicules !

Studebaker Champion - 1952

A son arrivée sur le site, chaque propriétaire d’ancêtre s’est plié de bonne grâce à l’interview que lui faisait Daniel Dodeur, l’animateur de ce rassemblement.

Selon ce sympathique organisateur, cet élan spontané de la part des participants est un gage de fidélité ou d’engouement pour cet événement.

Patrimoine oblige, nous nous sommes penchés sur les marques liégeoises présentes, à savoir Méan et Apal.

Les deux Méan Sonara présentes datent des années ’70.
L’une est propulsée par un moteur Renault 5 Alpine 1972, l’autre par un Ford 1600. Rappelons que les Sonara ont une coque en polyester montée sur un châssis multitubulaire.

Elles ont été produites en 150 exemplaires de 1966 à 1972.

Pour rappel, la Méan Motor Engineering a été fondée par Jacques D’Heur en décembre 1964 (Méan est un petit village du Condroz près d’Havelange). Cette société a fabriqué des voitures jusqu’en 1974.

Voici quelques Apal. Cette marque a surtout produit des buggys sur base de VW Coccinelle. Malgré son âge avancé, Monsieur Edmond Pery, le créateur d’APAL (pour Application Polyester Armé Liège) était présent à cette manifestation.

APAL Automobile Club ©

Difficile de juger le nombre de visiteurs, mais leur nombre grandissant d’année en année prouve l’intérêt qu’ils portent aux véhicules anciens et démontre aussi que l’autophobie distillée par certains esprits chagrins n’est pas encore fort répandue dans la Cité Ardente…

Notons aussi que la balade bucolique dans la région liégeoise a été accomplie par plus d’une cinquantaine de véhicules sans incidents notoires.

Quant au « Tour de Liège » où l’escorte par les motards de la police de Liège fut grandement appréciée : ce n’est pas moins de 137 véhicules qui ont répondu présent à cette balade un peu particulière…

Cela change radicalement d’Anvers où une escorte par ces mêmes policiers aurait hélas une toute autre signification !

Vos commentaires

  • Le 28 septembre à 10:39, par Daniel DODEUR En réponse à : Le patrimoine automobile de Liège est de sortie

    Super Job Benoît !
    Tous les points importants bien mit en évidence, de façon concrète et très positive !
    Un Grand Merci.
    Au plaisir de te revoir.
    Dans le courant de cette fin d’année, je te ferai parvenir le calendrier 2019 et les grands changements qu’il comportera !
    Bien à toi et bonne journée.
    Dan.

  • Le 30 septembre à 10:55, par michel valange En réponse à : Le patrimoine automobile de Liège est de sortie

    super j’était a Liege aussi je les ai vue magnifique j’ai travailé a l Méan motor de1967 a1970

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.