Les Suédoises dominent le 16ème Saint Nicolas Rally !

Eddy Coppée    2017-12-06 18:10:15   

16ème Saint Nicolas Rallye - 2 décembre 2017


Victoire de Vanderspinnen-Vanoverschelde en Expert, Noelanders-Herman en Classic et Chaidron-Nicolas en Touring.

Dernière épreuve du championnat de Belgique des rallyes FIVA sous l’autorité de la Fédération Belge des Véhicules Anciens, le bien nommé Saint Nicolas Rallye se déroule traditionnellement depuis 17 ans le premier samedi de décembre.

Organisée par Robert Rorife sous la bannière de Route Nationale7Historique, cette épreuve de régularité a acquis ses lettres de noblesse depuis bientôt deux décennies, puisque y sont engagés plusieurs organisateurs de rallyes réputés : Joseph Lambert (coorganisateur du Liège – Rome – Liège et trois fois vainqueur du Monte Carlo Historique sur Porsche et Opel Kadett), Robert Vandevorst (organisateur du tour de Belgique et vainqueur du premier Monte Carlo Historique en 1998), Pierre Barré (organisateur des rallyes de Tunisie, de l’Adriatic Classic, du rallye « 2 générations ») et Claude Ninane (organisateur du RAC de Pair).

Mais on retrouve aussi tous les acteurs habituels des rallyes historiques : Michel Herman et Daniel Pigeolet sur Alfa Romeo GT 1971, Yves Noelanders (qui a gagné de nombreux rallyes comme copilote) et le jeune Renaud Herman (petit-fils de Edmond Pery, constructeur des voitures Apal) sur Volvo PV 544 1961.


Enfin, s’il y a trois catégories qui répartissent les 40 équipages inscrits en Touring, Classic et Expert, c’est cette dernière, la plus difficile en navigation (avec du fléché non métré, non orienté et différents systèmes de lecture de cartes) qui accueille les meilleurs de la spécialité : Kurt Vanderspinnen associé à Blorn Vanoverschelde sur Volvo 142 S 1968, tous deux spécialistes qui trustent les meilleures places dans les rallyes historiques FIA (vitesse pure) en Belgique comme à l’étranger.

Serge Adriaens – Freddy Moors (Volvo 544), Daniel Reuter – Robert Vandevorst (Porsche 924), Eric Gengou - Didier Gaty (Volvo 142), Eric Piraux – Catherine Monard (R5 Alpine, vainqueurs des Boucles Legend et du tour de Belgique 2016), Pascal Bonal – Baptiste Gengoux (Ford Fiesta Gr 2 ), Patrick et Joseph Lambert (BMW 2002), Jacques Evrard – Christian Bernard (Porsche 911) et Robert Musty – Patrick Lienne (BMW 2002 Tii) sont tous des spécialistes pouvant prétendre à la victoire dans la catégorie la plus difficile.

Robert Rorife a fait appel à Tripy pour les prises de temps (comme pour le rallye Paris- Dakar ou les rallyes de championnat du monde) et dont le boitier installé dans chaque véhicule permet d’envoyer en temps réel les résultats au bureau de calcul. Un système unique en Belgique pour un rallye historique d’un jour et qui permet en outre de vérifier et contrôler tout excès de vitesse dans les zones habitées ou les traversées de villages puisque ces épreuves récréatives se déroulent sur routes ouvertes.

Fidèle à sa réputation, le climat des Ardennes belges a gratifié les concurrents d’un fin manteau blanc de neige tombée la veille. C’est pourtant sous un ciel bleu azur que les commissaires techniques de la FBVA, sous l’œil attentif de Michel Toussaint directeur de la Commission Evènements, ont pu dès 13 heures inspecter chaque véhicule. Ce contrôle technique obligatoire permet de vérifier la conformité de la voiture avec la législation belge et sa fiche d’homologation.

A 14 h 51, la première voiture à s’élancer au décompte du commissaire est la MGA 1960 de l’équipage Rolf Verlinden – Evert Verlinden pour une spéciale « show » qui constitue une entrée en matière plutôt sympathique avant de partir sillonner les 280 km de routes pour la plupart enneigées ou verglacées.


Pas moins de 38 contrôles horaires et de nombreux contrôles de passage vont se succéder et si le parcours est exigeant mais ne présente que peu de difficultés de navigation avec un bon copilote, il en est tout autrement quand il faut composer avec un jour qui décline dès 16h30 pour favoriser sournoisement la création de plaques de verglas et la tombée de zones de brouillard. Les étapes sélectives qui se disputeront principalement de nuit feront le bonheur de ces amateurs de vrais rallyes !

Il est 18h10 quand les premiers concurrents, ceux de la catégorie Touring, arrivent au regroupement de Noirefontaine, à mi-rallye pour une pause méritée, ingurgiter une soupe à l’oignon et deux sandwiches en dissertant sur les premiers résultats affichés !

Un premier classement est établi et c’est la MGA de Verlinden – Verlinden qui pointe en tête de la catégorie Touring.
En Classic, Noelanders (plusieurs fois vainqueur du Saint Nicolas rallye) – Herman placent la Volvo 544 de justesse devant la Ford Escort MK1 de Ninane – Deleuze.

Alors que dans la catégorie reine, en Expert, c’est de nouveau une Volvo, la 142 de Vanderspinnen – Vanoverschelde qui s’en sort avec les honneurs devant la R5 Alpine de Piraux - Monard.

Le brouillard et le verglas qui sera la cause de quelques sueurs froides lors de « tout droits » improvisés quand ça ne veut pas tourner… accompagneront les concurrents jusqu’à l’ultime Contrôle Horaire de Longlier où on constatera l’abandon de 2 équipages : Reuter Vandevorst sur crevaison avec la Porsche 924 et Evrard – Bernard sur pénalité pour excès de vitesse en agglomération avec la Porsche 911.

A l’issue de cette deuxième étape, tous se dirigeront vers Libramont pour la remise des prix et déguster une « tartiflade » dans la plus pure tradition savoyarde !

On soulignera le courage et la détermination du seul équipage féminin engagé : Nathalie Hertogs et Cécile Fromont sur VW Coccinelle qui arriveront hors délais mais auront eu à cœur de faire tout le parcours dans ces conditions particulièrement difficiles et pourtant si appréciées des rallymen !

En catégorie Touring, c’est la Ford Escort RS 2000 de Chaidron – Nicolas qui l’emporte devant la MGA de Verlinden – Verlinden et la Porsche 914 de Van Den Eynde – Lambert.


En Classic, le duo Noelanders – Herman n’a vraiment laissé aucune chance en remportant les 2 étapes avec cette Volvo 544 vraiment très très affûtée et donc le général (618 points) devant Herman – Pigeolet sur Alfa Romeo GT (1337 points) et Collee – Mortier aussi sur Alfa Romeo GT (1386 points).


Enfin en Expert, les excellents Vanderspinnen – Vanoverschelde ont imposé la Volvo 142 (658,6 points) devant la Renault 5 Alpine de Piraux – Monard (1105 points) et la Ford fiesta Gr 2 de Bonal – Gengoux (1215,1 points).


Si tous ont promis de revenir l’an prochain pour fêter ensemble Saint Nicolas et son désormais célèbre rallye, on constatera que décidément les Volvo suédoises, nées au pays de la neige et des hivers rudes ne peuvent renier leur hérédité.

Touring
1 Chaidron Claude/Nicolas Pascal Ford RS 2000 1292.0Pts ; 2 . Verlinden Rolf/Verlinden Evert MG A 1924.0 ; 36 Van Den Eynde Christian/Lambert Didier VW Porsche 914/4 3786.2 ; 4. Poncelet Jean-Pierre/Lamotte André Toyota MR2 .7 522.

Classic
1 18 Noelanders Yves/Herman Renaud Volvo PV 544 618.0Pts ; 2. Hermans Michel/Pigeolet Daniel Alfa Romeo Gt Junior 1337.3 ; 3. Collee Alain/Mortier Didrik Alfa Romeo Junior Bertone 1386.8 ; 4.Coppée Olivier/Robert Pauline Ford Escort MK2 1522.4 ; 5. Neuville Georges/Neuville Jean-François Volkswagen Golf 1548.3 ; 6. Decavele Gauthier/Verte Kenneth Volvo Amazone 1739.8 ; 7. Baonville Eric/Mathieu Germain Opel Manta 1974.8 ; 8. Lejeune Patrick/Hardenne Guy Volkswagen Golf GTI 2017.7 ; 9. Ninane Claude/Deleuze Marc Ford Escort 1300 GT 2161.6 ; 10. Clarenne Louis/Clarenne Loïc MGB GT 2175.5 ; 11. Verstraeten Gilbert/Lauffs Christian Opel Kadett C 2417.6 ; 12. Dufrasne Dominique/Dogne Isabelle Volkswagen Golf 3 2661.0 ; 13. Barré Pierre/Demortier Michael MGB GT 3235.2 ; 14. Simon Patrice/Chaballe Damien Porsche 924 S 3250.4

Expert
1. Vanderspinnen Kurt/Vanoverschelde Bjorn Volvo 142 S 658.6Pts ; 2. Piraux Eric/Monard Catherine Renault 5 Alpine 1105.0 ; 3. Bonal Pascal/Gengoux Baptiste Ford Fiesta Gr2 1215.1 ; 4. Adriaens Serge/Moors Freddy Volvo PV544 1317.7 ; 5. Gengou Eric/Gathy Didier Volvo 142 2096.1 ; 6. Lambert Patrick/Lambert Joseph BMW 2002 Ti 2604.7 ; 7. Musty Hubert/Lienne Patrick BMW 2002 Tii 6721.6.

Texte Michel Dartevelle
Photos Eddy Coppee

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.