Les onzièmes Rétrofolies de Spa : toujours aussi bon enfant !

Benoît Piette    2018-09-03 13:00:22   

Les Rétrofolies, c’est devenu un monument dans le monde du véhicule ancien : tous les deux ans, le Rétromobile Club de Spa l’organise au grand bonheur de tous. Incontournable, son concours d’élégance prend une part non négligeable dans l’événement.
Pour cette 11ème édition, votre serviteur a eu le privilège d’y avoir été invité comme membre du jury.


BSA Tricycle - 1936

Et comme juré, la journée aura été très longue, quitte à même renoncer à faire un tour dans la ville par manque de temps !

Nous étions attendus à la place du monument avant 10h00 pour accomplir la première partie de notre « devoir » qui consistait à attribuer une cote technique basée sur la qualité de la restauration ou de la préservation des véhicules présentés au concours.

En outre, il nous était demandé d’évaluer leur degré d’originalité ou de rareté. Comme leur propriétaire était présent, nous avons pu découvrir d’intéressantes anecdotes les concernant.

Hupmobil - 1931

C’est ainsi que nous avons appris que la Hupmobil de 1931 a été rachetée à un musée français. Totalisant à peine une septantaine de milliers de kilomètres, elle y dormait depuis vingt ans…

En revanche, cette MG Magnette de 1959 bien que vendue en Belgique avait d’origine son volant à droite ! La chose est insolite car contrairement aux véhicules en provenance de Grande Bretagne, celle-ci disposait d’un compteur de vitesse gradué en kilomètres et non en miles.

MG Magnette - 1959

Évaluer ces véhicules implique de faire table rase de ses propres goûts et de ses idées qui sont pour la plupart du temps préconçus.

De même, coter ces trente véhicules en un peu moins de deux heures n’était pas chose aisée, d’autant plus que ceux-ci avaient été classés en trois catégories : les avant guerre, les immédiats d’après guerre (1946/1966) et enfin les voitures de 1967 à 1988.

Citroën 2CV - 1987

Vers 13h30, après un dîner vite envoyé, notre jury a pris place dans la tribune pour apprécier chaque voiture et son équipage lors d’un défilé organisé par catégorie. A chaque passage, les voitures concurrentes ont été décrites avec moult détails par Michel Dartevelle qui a toujours excellé en cette matière.

Moto Davenry - 1954

Cerise sur le gâteau, chaque participant avait le loisir d’agrémenter son passage devant la tribune par un petit show. Bien que facultatif, celui-ci lui permettait d’augmenter ses chances au classement.

MG TF - 1954

C’est ainsi qu’outre les traditionnelles parades en habits d’époque, d’aucuns se sont ingéniés à faire de leur représentation une parodie peignant avec humour des faits et gestes de la vie de tous les jours.

Une scénette bien musicale que celle qui a accompagné cette Studebaker Commander de 1951 ! Les danses folkloriques interprétées par les petits enfants du chauffeur rappelaient indirectement que les frères d’origine néerlandaise Studebaker ont participé à leur manière à la conquête de l’Ouest par la fabrication de toutes sortes de chariots, wagons et autres voitures à chevaux…

Studebaker Commander - 1951

Même si certains esprits chagrins ont trouvé ces petits spectacles ringards voire affligeants, ils ont permis de donner à ce concours une note plus légère et bon enfant…

Porsche 930 - 1976

Afin de ne pas perdre de temps, les cotations ont été relevées rapidement pour chaque catégorie. Car pour 16h30, la distribution des prix devait être conclue puisque la ville de Spa devait être rendue à ses habitants pour 18h00 !

Ces prix ont honoré chaque participant, que ce soit par un prix par catégorie ou toute catégorie ou même pour le show. En outre, trois petits « coups de cœur » ont également été remis par Mme l’échevine qui avait été également conviée à participer au jury.

Talbot Lago T14 - 1956
The very best car of the show

Même s’il a été matériellement impossible aux membres du jury de musarder en ville afin de repérer les voitures de leur enfance, l’expérience de ce concours en valait la peine et démontre une nouvelle facette de l’excellente organisation du Rétromobile de Spa.

Encore bravo à tous les organisateurs !

Vos commentaires

  • Le 7 septembre à 21:11, par André renkin En réponse à : Les onzièmes Rétrofolies de Spa : toujours aussi bon enfant !

    Bonjour
    J’ai participé en tant que spectateur au défilé final ,quelle ne fut pas ma surprise de voir une Lancia Fulvia "ex usine ayant servi de mulet lors des reconnaissances du Monte Carlo 1971" ??????? Ou va t’on ce véhicule a été immatriculé en 1973 ,série 2 ou 3 des Fulvia
    Je signale pour avoir fréquenté de près les équipes de reconnaissance d’usine lors de leurs participations au tour de Belgique fin 1960 début 1970 qu’ils utilisaient des 1600 HF type fanalone et non des 1300 "trafiquées
    Faut pas se moquer du public

  • Le 10 septembre à 19:15, par Michel Dartevelle En réponse à : Les onzièmes Rétrofolies de Spa : toujours aussi bon enfant !

    Bonjour les amis d’ Automag
    je voudrais apporter une précision à propos du commentaire d’ André Renkin sur la Lancia Fulvia présentée au concours d’élégance des Rétrofolies à Spa.
    En fait cette voiture n’était pas inscrite sur la sélection faite par le Rétromobile Club de Spa et son propriétaire s’est inscrit le jour même de la présentation des voitures.
    Les commentaires sur l’ histoire de la Fulvia en général ont été faits " au pied levé"et étaient justes : historique du modèle, années de production, naissance de l’ écurie course HF, palmarès etc….
    Par contre pour l’historique de cette voiture là en particulier, nous ne pouvons que croire et répéter ce que le propriétaire nous en a dit et je ne pense pas que dans l’ ensemble on s’est moqué du public quand on voit la qualité de l’organisation…
    J’ajouterai qu’André Renkin est un très grand spécialiste de la marque Lancia et que son avis fait loi tant il connait cette marque dans les moindres détails.
    Bien à vous

    M Dartevelle

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.