Mini Clubman JCW.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2017-05-07 19:42:30   

Après le cabrio en version JCW, le Clubman passe sous la loupe Automag.
Que nous réserve cette version ultime du Clubman ?
La transmission intégrale sera-t-elle aussi Fun que la traction ?




Par rapport à la version précédente, la Mini break grandit.

Le moteur aussi prend de la puissance et le résultat n’est plus ‘Mini’ . :-O

Habitacle.

La banquette arrière peut accueillir 3 personnes. Ce n’était pas d’office le cas de la précédente génération qui proposait 2 ou 3 places.



L’habitabilité est plus importante et le confort en hausse.

Pas de doute, le clubman s’embourgeoise, un peu beaucoup !

Les sièges spécifiques de la version JCW procurent un excellent maintien et un confort de bon niveau.



Le volant est lui aussi propre à cette version.

Ni trop grand ni trop petit , il procure une bonne préhension, le compagnon idéal pour les balades sportives.



Moteur / boîte.

Le 1600cc de 211cv

fait place à un plus gros moteur de 2000cc développant lui 231cv / 350NM. 

Malheureusement, cette puissance supplémentaire ( 20cv ) se traduit aussi par une augmentation de la taxe de mise en circulation de 2500€. 😭



Il atteint les 100km/h en 6,3s et flirte avec les 240km/h en pointe.

Données à vérifier sur les ‘autobahns’. :-))

La transmission intégrale (All4) fait partie du package Clubman JCW.



Côté boîte de vitesse,

la manuelle reste au programme de base. Pour l’automatique à 8 rapports, n’oubliez pas l’option à cocher.

Sécurité.

Ce Clubman JCW

propose aussi des éléments de sécurité ‘dernier cri’ tels l’avertisseur de collision, le régulateur adaptatif, l’aide au freinage d’urgence, la reconnaissance des panneaux routiers, ….

Autant d’éléments intéressants pour le conducteur un peu distrait. 😴

Sur la route.

C’est là que le potentiel de cette bombinette

doit s’exprimer en totale liberté.

Je suis moins impressionné par ses accélérations que par celles du cabrio. Elles m’apparaissent plus linéaires et moins franches.



Le supplément de poids

(pas loin de 200kg) dû au modèle un peu plus grand, à la transmission intégrale et à la boîte auto en sont sans doute la cause.

Ce que le Clubman perd en vivacité, il le gagne en efficacité. En effet, la tenue de cap est meilleure ainsi que la motricité, point perfectible sur la version ‘traction’.

La voiture est plus sûre, les passages en courbe sont plus rapides. En conduite sportive, je fais parfaitement corps avec la voiture.



Son empattement long

lui confère une meilleure stabilité et un confort à la hausse.

Un moteur plus puissant pourrait prendre place dans ce Clubman et le plaisir serait encore plus intense !

Budget.

Au prix de départ de 37.600€,

comptez un supplément de 2200€ pour la boîte auto.
Vous ajoutez une personnalisation quasi-infinie et la facture pourrait vite grimper.



In fine.

Ce clubman a bien grandi.

Avec une meilleure habitabilité, il permet les déplacements familiaux avec plus d’aisance.

Cette version JCW vient trôner au sommet de la gamme. Si elle perd un peu son âme ‘joueuse’, elle gagne en efficacité et garde cette ‘bouille’ Mini si caractéristique.



Les + :

- Efficacité ;
- Equipement de sécurité ;
- Look ;
- Personnalisation ;

Le – :

- Poids.

Dimitri Haulet.

Nos photos.

Mini.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.