Présence de la Lancia D23 Spyder Pininfarina à l’InterClassics de Maastricht

Benoît Piette    2019-01-04 12:33:15   

A l’occasion de la 26ème édition de L’InterClassics Maastricht, pas moins de 25 Lancia exceptionnelles seront présentées au public.

Parmi elles on notera aussi la présence de la Lancia Astura Pininfarina de 1938, la Lancia Delta HF Integrale Martini 5 de 1992 ainsi que la Lancia Aurelia B24 Spider de 1956.


La marque italienne Lancia sera donc célébrée lors de la 26e édition d’InterClassics Maastricht.

Les temps forts de la riche histoire de la marque, longue de plus de 100 ans, seront présentés en collaboration avec les Clubs Lancia néerlandais et belge ainsi que par plusieurs musées dont Lauwman.

Lancia D23 Spyder Pininfarina

Gianni Lancia, fils du fondateur Vincenzo et devenu directeur après la mort de son père en 1937, a estimé que Lancia devait faire ses preuves en course. Il développera un ambitieux programme de course en collaboration avec Vittorio Jano , un transfuge d’Alfa Romeo.

Après la guerre, Gianni lancera un modèle basé sur la nouvelle Aurelia GT , le coupé D20. Bien lui en prit : Lancia remporte la Targa Florio, mais hélas, au Mans, les voitures échouent lamentablement.
Lancia décidera alors de modifier deux D20 en leur ôtant le toit et c’est ainsi que la Lancia D23 est née. Plus tard, deux autres D20 sont converties et équipés d’un essieu arrière De Dion, ce qui améliore nettement la tenue de route.

Déjà lors de ses débuts dans le Grand Prix de Monza de juin 1953, cette Lancia D23 Spyder Pininfarina ravit la deuxième place avec Felice Bonetto à son bord.

Pour la Carrera Panamericana en novembre de la même année au Mexique, la Scuderia Lancia alignera cinq voitures : deux D23 (Bracco et Castellotti), ainsi que trois nouvelles D24 pour Fangio, Bonetto et Taruffi.

Lors de la quatrième étape, Bonetto se tue à Silao, jetant ainsi une ombre sur le triplé de Lancia : Fangio premier, Taruffi deuxième et Castellotti troisième avec sa D23. Abandon de Bracco suite à une roue arrière cassée.

La couleur bleue est exceptionnelle pour une voiture de course italienne. C’était la couleur de ses débuts en 1953 à Monza.

Pour rappel, le salon InterClassics Maastricht aura lieu du jeudi 10 au dimanche 13 janvier 2019 au MECC de Maastricht.

Avec plus de 800 classiques et 300 exposants, InterClassics Maastricht est un des plus grands événements classiques au Benelux.

Pour plus d’informations sur cet événement, visitez son site

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.