Mercredi 03/02 : VAN DER STRATEN objectif atteint …

Eddy Coppée    2010-01-29 12:25:15   


Van Der Straten à l’arrivée, objectif atteint !

Mardi et mercredi 03 février :

Une ultime journée piégeuse.

  • Automag : Raphaël, qu’en est-il de ces pénalités forfaitaires ?
  • RVDS : "Première bonne nouvelle, les 40.000 points m’ont été retirés . Avec Eric nous soufflons un peu."

  • Automag : nous étions sans nouvelles hier car vous étiez en pleine spéciale de nuit, celle du Turini. Comment avez-vous surmonté cette spéciale mythique ?
  • RVDS : "Pour cet ultime journée, peu de répit. Les RT se suivent et les routes piégeuses avec de nombreuses plaques de glace. Vigilence maximale car pas de pardon avec notre vénérable Mustang. Les RT se suivent, nous avons le bon rythme et nous progressons au classement général. Lorsque nous repartons pour la nuit du Turini , Eric est un peu fatigué, mais l’ascencion du col et la véritable magie du sommet sont autant de récompenses. Il y a au moins 300 personnes à attendre le passage des concurrents. Une véritable ovation attend chaque concurrent. C’est vraiment exceptionnel."
  • RVDS : "Ensuite le retour à Monaco, la nuit. J’ai une bonne vue la nuit , en circuit j’adore rouler dans ces conditions. Nous avions de bons phares et nous n’avons pas connu d’ennuis." Cela nous a permis de ramener la voiture à bon port…

  • Automag : Satisfaits de votre aventure alors ?
  • RVDS : "Un résultat exceptionnel pour un premier essai. Sûr qu’avec une voiture un peu plus affutée, nous pouvons viser le top 100, ; voire 50. On va réfléchir pour l’an prochain."
  • RVDS : "Une épreuve qui m’a séduite, moi qui découvrais le rallye , je n’ai pas choisi le plus facile, mais nous sommes particulièrement fiers d’être à l’arrivée avec une voiture un peu meurtrie, mais toujours présente."

A bientôt, Raphaël, et nous vous retrouverons avec plaisir sur les rallyes historiques.

Propos recueillis par Eddy Coppée par communication téléphonique.


Victoire belge au Monte-Carlo historique

Le rallye de Monte-Carlo historique s’est terminé mercredi par la victoire de l’équipage belge José Lareppe-Joseph Lambert (Opel Kadett GT/E) devant les Italiens Mario Sala-Mauricio Torlasco (Porsche 911).

Les vainqueurs ont profité de la dernière étape comportant quatre tronçons de régularité pour prendre l’avantage, dépassant notamment nos autres compatriotes Alain Lopes-Georges Van Oosten (Alpine 1600S), longtemps leaders et finalement 5es de la hiérarchie finale. Deux autres équipages belges terminent dans le top 20.

Classement final :

- 1. José Lareppe-Joseph Lambert (Bel-Opel Kadett GT/E) 1.831 points
- 2. Mario Sala-Maurizio Torlasco (Ita-Porsche 911) 2.104
- 3. Bruno Saby-Denis Giraudet (Fra-Alpine 1600S) 2.241
- 4. Ernst Juntgen-Marcus Muller (All-Mercedes 300 SE) 2609 ;
- 5. Alain Lopes-Georges Van Oosten (Bel-Alpine 1600S) 2663 ;
- 12. Jean-Pierre Mondron-Yves Noelanders (Bel-Porsche 911S) 3475 ;
- 16. Jean-Pierre Van de Wauwer-Joseph Paisse (Bel-Porsche 914/6) 3969 ;
- 17. Luc Dewinter-Philippe Bouvier (MC-Bel-Porsche Carrera RS) 4045 ;
- 35. Marc Van Dalen-Alain Penasse (Bel-Opel Commodore GS/E) 5234 ;
- 38. Dominique Holvoet-Christophe Hayez (Bel-Toyota Celica GT) 5471 ;
- 46. Marc Duez-Jacques Castelein (Bel-Austin Healey 3000) 6482.

Tous les Classements on-line


VAN DER STRATEN 40.000 points et la neige …

Lundi 1er février...

  • Automag : Raphaël, nous constatons des pénalités de 40.000 points ? Que s’est-il passé ?
  • RVDS :" Notre découverte du rallye continue, hier nous avons appris que nous avions été sanctionnés de deux fois 20.000 points car le GPS ne fonctionnait pas. (je n’avais pas de classement). Nous avons eu un contact avec l’organisateur et nous avons fait valoir nos arguments et le conseil devrait nous remettre ces 40.000 points, ce qui nous aurait fait remonter un peu au classement général".
  • Automag : La Mustang tient la route ?
  • RVDS : "Ce matin , nous avons connu quelques soucis avec la voiture, dans la neige et la glace, la voiture avait tendance à tirer tout droit et à ne pas tourner.

Sans frein à main (voir nos précédentes narrations), on a commencé à connaître des difficultés.

Le premier Rt cela est passé juste à certains moments, mais nous y sommes arrivés sans gros soucis. Pour moi j’étais tout bon . Le ciel bleu et le soleil commençaient à poindre.

Le second Rt fut plus pénible, j’ai été au fossé….

Dans un virage la voiture a tiré tout droit (ici il n’y a pas de bac à sable , mais des bacs à neige). Avec un frein à main….on passait, mais …..

L’auto était posée sur la neige 60 cm au moins . Il y avaient une dizaine de spectateurs, qui ont essayé de nous sortir. Nous n’y sommes pas arrivés, on a même démonté les piquets de clôture du coin, pour essayer de soulever la voiture en vain. Malgré tous nos efforts, nous nous sommes résignés et j’ai pu faire des photos des autres concurrents…

Une heure trente plus tard un 4x4 est arrivé et a pu nous tirer de notre mauvaise posture. Et nous sommes repartis. Par chance il n’y a pas de dégâts à l’auto, mais nous reprenons 20.000 points un forfait…."

  • Automag : Passer du monde circuit au monde rallye, cela change du tout au tout ?
  • RVDS : "Eric WERNER est un peu désespéré car il m’a dit que nous étions passés ici au Monte Carlo pour l’énergie alternative. Je ne reconnais pas les paysages, qui soit dit en passant sont superbes…

Nous avons pu continuer. La chaleur des spectateurs , les incitations à aller plus vite sont des satisfactions que je n’avais pas connues auparavant .C’est au autre monde par rapport au circuit. Il faut dire que suite à notre sortie et vu que la suspension est un peu faible, nous avons tapé et l’échappement est cassé. Dans ces conditions nous ne passons pas inaperçu et la sonorité du V8 est impressionnante.

Il faut dire que le rallye ne fait pas partie directement de mes centres d’intérêts. Je suis passionné de circuit …, un pistard…J’adore les vieilles autos, pas le rallye spécialement. Même si c’est très grisant de rouler sur route ouverte entre les arbres."

  • Automag : Vous avez rencontré d’autres concurrents avec des voitures comparables à la vôtre ?
  • RVDS : "Je suis sûr qu’avec une vieille auto historique (avec arceau et autres) ca doit être bien.

Ici il y a une ambiance , des gens au bord de la route qui t’encouragent.

J’ai vu une autre Mustang et une Ford Fairlaine de course ..Les autres concurrents nous laissent entendre qu’avec une boîte automatique il faut être fou… alors soyons le jusqu’au bout.

Je m’amuse même si les résultats ne sont pas là…. Je vais ainsi au bout de mon , mais vous le savez déjà , c’est ma devise."

  • Automag : Merci pour ces infos, et à demain pour la suite de l’aventure.

L’Alpine des Norvégiens JORSTAD-HALLRE a pris la tête devant LAREPPE-LAMBERT, LOPES-VAN OOSTEN sont 3èmes et suivis par MONDRON-NOELANDERS. Les belges sont à l’attaque.


Vanderstraten – Werner de mieux en mieux… (en direct de valence)

Dimanche 31 janvier...

Une journée qui s’est très bien passée.

  • Automag : Nous venons aux nouvelles en direct de Valence…
  • RVDS : « Avec une première partie pas facile, avec des plaques de glace. Nous avons été un peu surpris, mais il est vrai que sur ce premier pointage c’était génial.
    Dans le second RT, il y avait plus de neige, je me suis régalé au point qu’au pointage j’ai dit à Eric c’est déjà fini, on recommencerait bien. De plus il y avait pas mal de gens ; j’ai été étonné, je ne m’attendais pas à pareil accueil. »
  • Automag : La Mustang commence t-elle à s’adapter à la neige ?
  • RVDS : « Depuis le départ je suis super content de mes pneumatiques des Vredestein cloutés, même si les clous commencent à être un peu émoussés. Je n’imaginais pas que cela pouvait tenir aussi bien. »

« Pour le reste la boîte c’est l’horreur, je vais vous expliquer un peu ma technique, ce n’est pas aisé, loin s’en faut. En spéciale, je reste en 2° (la boîte automatique en comprend 3) parfois dans les épingles, je remets la première. Sur le routier seulement je reste en D (drive). »

  • Automag : la complicité avec le copilote est-elle bonne ?
  • RVDS : « Je suis bien secondé aussi avec Eric Werner, il a déjà fait 6 ou 7 Monte Carlo, il a de l’expérience, c’est Yves Thirionnet qui me l’a présenté.
    Nous avons eu un bon contact directement lors du Monte Carlo pour énergie alternative et avec le soutien du garage du Bois d’Enghien , nous avons émis l’idée d’une Mustang au Monte Carlo historique et nous y sommes. »
  • Automag : Vous arrivez à vous intégrer à ces spécialistes du rallye ?
  • RVDS : « Il faut dire que nous nous faisons remarquer car nous devons être les seuls en catégorie haute à ne pas avoir d’arceau. Ce n’est pas du tout une auto de course, mais qu’est ce qu’on s’amuse. »

« Dans les épreuves de régul, je m’ennuie un peu, car dans les lignes droite à 49 de moyenne c’est un peu difficile de ne pas accélérer, mais il faut rester concentré. Dès que cela tourne et dans les épingles, je dois dire que je transpire un peu car sur la mustang, on n’a pas de direction assistée ni d’airco. On a aussi un essuie glace à pédale. C’est une automatique avec deux pédales, bien sûr, mais une troisième (genre pédale de frein à pied) commande les essuie glaces. Une sollicitation et un mouvement d’essuie glace s’en suit. J’ai aussi un interrupteur au plancher pour les appels de phare. Je n’ai pas de commande au volant.

Bref, c’est l’aventure, mais c’est très gai. »

  • Automag : Bien arrivés entiers à l’étape alors ?
  • RVDS : « Au retour à valence une bonne surprise avec des spectateurs en nombre pour notre retour. Il faisait très froid.
    Pour la température, je me consolerai la semaine prochaine, je roule aux 6 heures de Dakar avec LANNAUX sur la NISSAN. »

« Concernant les belges j’ai bien vu Marc Duez à Reims, mais nous voyons plus souvent Vande, c’est du à nos numéros. Nous n’avons pas d’idée des classements actuellement. »

Classements après l’étape du 31/01 - TR 5-La Cime du Mas - St Jean Royans


VANDERSTRATEN Un peu de repos à Monaco …

Vendredi 29 janvier :

Un super accueil à Reims pour le contrôle technique et le départ de cette grande aventure.

  • Automag : Comment s’est passé la concentration à Reims ?
  • RVDS : « Nous y avons rencontré un public connaisseur dont nombre de belges qui s’étonnaient de notre présence en rallye. Le team VDS possède une renommée qui a dépassé les frontières belges et nombre de spectateurs me demandaient quels étaient mes rapports avec le comte Vanderstraeten et comment j’en étais arrivé à rouler en rallye. Le tout dans une ambiance bon enfant.
    J’ai répondu à nombre de questions et expliqué l’origine du projet de l’écurie Azur et ma rencontre avec le français Eric Werner mon équipier sur la Ford Mustang ».

  • Automag : Comment s’est passé l’étape de liaison ?
  • RVDS : « Les choses sérieuses ont commencé avec cette longue liaison pour rejoindre Monaco.
    Si la voiture tient bien la route, nous y avons changé la suspension, la conduite s’avère piégeuse. Pensez, une boîte automatique, sans frein à main, un couple important , pas facile à maîtriser.
    Nous avons essuyé une grosse tempête de neige durant la nuit.
    Nous avions quitté Chambéry dans ces conditions difficile. Dans un virage j’ai été quelque peu optimiste et la voiture est partie en travers, une première fois, je l’ai récupérée, pour repartir de plus belle et rectifier l’aile avant droite ! »

Il est vrai qu’après DUBAÏ, le changement est quelque peu radical pour Raphaël.

Samedi 30 janvier :

Classement ES 1-La Bollène - Lucéram (30.696 km)

  • Automag : La première spéciale est faite. Comment se comporte la Mustang sur la neige ?
  • RVDS : « Ce matin par sécurité, nous avions opté pour des pneus clous, nous n’avons eu ni neige ni glace…
    Dans une spéciale où nous avons eu de la neige, nous avons connu des difficultés dans les épingle, en boîte automatique et sans frein à main, un exercice pas facile. Dans le RT du jour, nous étions bien au début, et en milieu, mais sur la fin , avec de nouveau des épingles nous avons pris 10 à quinze secondes.
    Pour une première expérience avec une auto construite en un mois, nous ne pouvons pas nous plaindre. Une boîte manuelle et un frein à main seront présents l’an prochain. »

Un Raphaël, qui découvre la discipline historique, très heureux d’être à Monaco à l’hôtel Fairmont pour une nuit réparatrice…

A demain pour la suite de cette aventure…

Eddy Coppée


Jeudi 28 janvier 2010 :

Premier Monte Carlo Historique pour Raphaël Van Der Straten et Eric Werner, qui à 21h30 ce jeudi 28, sont sur la Route de Reims. Ville de départ choisie pour ce Monte Carlo Historique.

Premières impressions de l’équipage par téléphone :

  • Automag : Raphaël, parlez-nous un peu de votre voiture ?
  • RVDS : "Nous devions nous aligner avec une Mustang 66 venue en ligne directe des Etats-Unis. Nous avons rencontré beaucoup de soucis avec la mécanique de cette voiture, malgré un état extérieur impeccable. Nous avons décidé de chercher une autre monture. Avec l’aide d’un ami concessionnaire, nous avons trouvé une Ford Mustang 1968. Nous avons alors sollicité le changement de voiture auprès de l’automobile club de Monaco. Ils ont accepté."

  • Automag : La préparation a pris pas mal de temps je suppose ?
  • RVDS : "Ca a été une vraie course contre la montre et les papiers, homologation FIVA ne sont arrivés qu’il y a peu. Les gens de Monaco ont été vraiment sympa avec nous , j’ai d’ailleurs amené des pralines belges pour la secrétaire qui a été super compréhensive . Pour l’instant je suis sur la route de Reims et tout se passe pour le mieux. Au contrôle technique demain, je vais voir de belles autos..."
  • Automag : Le Monte Historique, c’est une première ?
  • RVDS : "C’est la première fois que je participe à un rallye historique. J’ai fait le Monte Carlo pour énergie alternative cette année. Ici cela va être autre chose. C’est après le contrôle technique que démarrera le vrai rallye."

A bientôt, Raphaël.

« Ne laissez jamais personne vous voler votre rêve » (Dexter Yager)

(C’est la devise de Raphael)

A suivre donc, et je vous donne rendez-vous tous les soir pour les nouveautés en direct du Monte Carlo Historique.

Eddy Coppée.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.