Renault Talisman Grandtour

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2017-04-19 11:30:32   

Elle a tout d’une grande... Ouais ?

Oubliez le nom Laguna. Renault change le cap, renouvelle sa gamme et part pour une nouvelle aventure avec ce Talisman. Il existe en berline et en break qui sera sans doute la version plus convoitée…


Dans ce segment, la bataille sera dure

où la concurrence allemande est rude.

Il est vrai que nos voisins teutons emportent souvent les marchés du ‘fleet’.

Le Talisman en impose avec ses dimensions et avec son look dynamique.



Les lignes sont tirées, le rappel de phare à l’avant affine une ‘gueule’ musclée.



L’habitabilité est bonne et suffisante pour 5 adultes.

Le coffre offre un volume de 570L et de 1680L banquettes rabattues. Cette manœuvre peut se faire grâce à 2 manettes situées dans le coffre.



L’ouverture du hayon électrique

se fait à distance ou à l’aide du pied passant sous le pare-choc. Option bien pratique lorsque vous arrivez les bras chargés.

Par contre, attention à la hauteur lorsque vous êtes dans un garage au plafond bas … !

Motorisation.

Trois motorisations diesel

offrent une puissance de 110, 130 ou 160cv et peuvent être couplées à une boîte de vitesse manuelle ou automatique (6 rapports), sauf la 160cv uniquement automatique.

Côté essence,

Renault propose 2 moteurs, 150cv et 200 CV. Par contre, pas le choix de la boîte de vitesse qui est l’auto EDC (7 rapports).



A l’intérieur.

Comme pour la Megane,

la tablette 16/9ième placée verticalement reprend de nombreuses commandes et permet la disparition de plusieurs boutons.



D’ailleurs, peu de changement

par rapport à sa petite sœur au niveau du tableau de bord. Il faut y regarder de très près pour les différencier.

Les sièges sont confortables et la position de conduite est très bonne. Vous trouvez facilement votre place derrière le volant.

Niveau HiFi, comme pour les deux précédentes Renault testées, Bose prend le pouvoir aussi dans cette Talisman mais me convainc moins que dans la Megane !



Sur la route.

Clairement, cette Talisman se révèle sur les longs trajets.

La voiture est confortable, bien insonorisée et très efficace au niveau de la tenue de route.

La suspension pilotée et le système ‘4 control’ (4 roues directrices) permettent une tenue de cap insoupçonnée pour ce genre de voiture.



De plus, la suspension gomme bien

les aspérités de nos routes, un plus vu leur état.

Le braquage des roues arrière se fait ressentir lors des manœuvres et des demi-tours mais aucunement en roulant.

Bien au contraire, il apporte une plus grande précision de conduite et la voiture s’inscrit mieux dans les virages !



La boîte de vitesse auto est peu réactive.

Il est vrai qu’ elle n’est pas robotisée et que la conception est différente. Si ce n’est pour soulager le mollet gauche des usagers urbains, je préconise la boîte manuelle.

Budget.

L’entrée de gamme coûte environ 27500€

mais la facture peut rapidement dépasser les 40000€ en version Initiale équipée du DCi 160cv.

In fine !

Cette Talisman se situe tout en haut de la gamme Renault,

position justifiée par ses qualités de finition et routières.

Le tableau n’est bien sûr pas parfait.

Une ou deux motorisations plus imposantes permettraient de mieux jouer des coudes face à la concurrence du segment.

Les + :

- Finitions de qualité.
- Look musclé.
- Tenue de route.
- Insonorisation.
- Confort.

Les – :

- Boîte automatique peu réactive.
- Ressenti des roues arrière directrices dans les demi-tours.

Dimitri Haulet.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.