Spa Rally, une belle bagarre en HBRC

Tony Henssen    2017-03-18 09:51:36   

Trois boucles de quatre spéciales seront disputées samedi à partir de 09h00.


Ce sont finalement et heureusement, des routes sèches qui ont servi de cadre à la première étape du Herock Spa Rally 2017, disputée vendredi soir devant un public nombreux.

Stefaan Prinzie (Opel Ascona 400) et Robin Maes (BMW M3) se sont livré une belle bagarre ce vendredi soir.
Rentrant à Spa avec 07’’7secondes d’écart, la troisième place du podium avant la grosse journée de demain est occupée par la Ford Escort RS de Sébastien Cuvelier ayant profité de la crevaison qui a coûté plus de 5 minutes à Jean-Pierre Vandewauwer (Porsche 911).

Du côté des modernes, le BRC, c’est l’impressionnant Kevin Abbring sur la Peugeot 208T16 R5 qui a dominé, au terme de la première boucle de deux spéciales, le Néerlandais comptait déjà 23’’6 d’avance sur Kris Princen (Skoda Fabia R5) qui avouait ne pas encore être vraiment « dans son sujet ».

La troisième place était occupée par l’étonnant Chewon Lim (Hyundai i20 R5) à 37’’1, devant un excellent Adrian Fernémont (Ford Fiesta R5, +45’’4) et Cédric Cherain (Citroën DS3 RRC, +48’’3), auteur d’une petite faute dans la spéciale d’ouverture. À ce moment déjà, plusieurs cadors manquaient à l’appel, notamment Cédric De Cecco (Peugeot 208T16 R5) et Guillaume de Mévius (Peugeot 208 R2), tous deux victimes d’un bris de moteur. Quant à Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), il avait concédé plus de 3 minutes en effectuant... un tour de trop dans la spéciale-show de l’Eau Rouge.

La seconde boucle a permis au leader de conforter son avance, d’autant que son premier poursuivant s’est trouvé au centre d’un « fait de course » dans la longue spéciale de Ster-Andrimont : s’étant vu présenter un drapeau jaune à l’endroit de la sortie de Johan Vandendries (Peugeot 205 Rallye engagé en BHRC), survenue bien avant, Kris Princen a levé le pied et a mis le moteur de sa Skoda en mode « road » pour rejoindre le flying finish. Résultat : le leader du championnat a perdu 2 minutes sur des rivaux qui affirmaient n’avoir pas vu de drapeau jaune ! Mais on imagine que cette affaire n’en restera pas là.

Reste donc que Kevin Abbring a conclu la soirée avec 1’08’’9 d’avance sur Chewon Lim, tandis que Cédric Cherain occupait le 3ème rang à 1’20’’8.
On pointait ensuite Kevin Demaerschalk (Citroën DS3 R5 +1’35’’7), Mélissa Debackere (Skoda Fabia R5 +1’39’’0), Guillaume Dilley (Skoda Fabia R5 +1’41’’1) retardé par une touchette suivie d’une crevaison en première boucle, Benoît Allart (Skoda Fabia R5 +1’46’’6), Armand Fumal (Citroën DS3 R5 +2’12’’1), Kris Princen (Skoda Fabia R5 +2’15’’9) et Frédéric Bouvy (Porsche 997 GT3 +2’17’’5). Pointé en 17ème position, Bastien Rouard (Citroën DS3 R3) menait la danse en 2 roues motrices avec 01’’5 d’avance sur Amaury Molle (Citroën DS3 R3), Florian Jupsin (Renault Clio) ayant renoncé, radiateur percé après une touchette.

Quelques photos de ce Vendredi :

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.