Tour de Belgique 2017 : Une course palpitante... jusqu’au bout !

Eddy Coppée, Pauline Robert    2017-11-27 18:07:47   

TOUR de BELGIQUE 2017


Avec un plateau d’une cinquantaine de véhicules, le Tour de Belgique avait pris ses quartiers à Durbuy. Au centre d’un parcours qui allait être émaillé de péripéties.

Premier RT nous permet de se faire plaisir sans trop perdre de temps sur une piste de Karting à Marche. Godin-Lys s’imposent dans la catégorie tour de Belgique devant Vanoverschelde-Peeters et Blaise-Sevrin. Pas de chance pour Pollet qui explose sa boîte de vitesse.

Un RT liaison est prévu pour cette catégorie. Les marathons s’élancent sur le petit circuit. Deflandre-Lambert sont les plus précis devant Delhez-Gully qui font fait le show et Piraux-Monard.
Premiers tours de roue pour la jolie Anglia de Delhez-Chapa. Pour les marathons c’est juste une prise en main. Ils ont une longue soirée devant eux.

RT karting, RT circuit, côtes sur feuilles glissantes... plaisirs variés !

Départ de Durbuy sans souci, Robert Vandevorst a prévu un road book composé de cartes et de fléché non métré. Un vrai casse–tête pour les Baillet qui découvrent leur Ford Escort et les difficultés du parcours.
Sur un rythme effréné , Delhez part à la faute et écope d’un CP, au même endroit la Ford des époux Baillet commet la même erreur mais est prise au piège de la boue perdant beaucoup de temps. A l’issue de ce premier round Piraux-Monard se retrouvent en tête devant Chaballe-Albert et Venier-Sluysmans qui font un très bon début de parcours.

Le samedi devait être propice aux performances avec deux passages à Gendron et Houyet ainsi que deux passages sur le circuit de Mettet.

A Gendron l’ambiance et assurée le Dinant classic club a fait son campement dans la seconde épingle et l’ambiance est bonne. Les voitures virevoltent sur le tapis de feuilles d’automne, mais cette année nous ne verrons plus d’équipages piégés dans cette épingle pavée.
En marathon trois équipages se détachent Piraux-Monard, Chaballe –Albert et Deflandre-Lambert, Reuter-Bernard sont plus loin, mais ils sont accrochés par Simon-Duchesne qui ne se laissent pas distancer.

Gros décompte pour Delhez–Chapa : "Nous avons pris 1300 points dans un RSP nous avons pris à gauche à 10 mètres près nous étions bon. Nous avons pris deux cachets de CP, sans cette erreur nous étions 5°".

Dans la catégorie tour de Belgique Gonin-Lys et Blaise-Sevrin sont dans un mouchoir , ils devancent Vanoverschelde-Peeters qui confirme les brillants résultats entrevus dans le championnat VAS et malgré une courroie cassée sur le moteur de la Karman.
Au gré des RT Thibaut –Verpoorten et Closjan-Herman sont les plus réguliers seul handicap pour Thibaut l’âge de la Mazda qui constitue un réel handicap.

Une journée qui n’apporte pas de gros changements les écarts tant en tour de Belgique qu’en marathon étant serrés.

C’est par un passage dans les cantons de l’est que débute l’ultime journée de ce tour de Belgique. Pas de grands changements mais une remontée effective de Deflandre –Lambert même s’ils perdent quelques points à Elsenborn. La halte du circuit de Francorchamps est la bienvenue et le moment de faire une première appréciation sur les classements.

Dans le Tour de Belgique c’est très serré entre Gonin-Lys et Blaise-Sévrin : "Nous venons de reprendre 15 points. Nous avons changé de tactique. Nous pointions tout le temps en retard. Cette fois nous prenons de l’avance, mais c’est fructueux".

Une course palpitante... jusqu’au bout !

En marathon Piraux-Monard semblent bien accroché à la première place devant Chaballe-Albert et Deflandre-Lambert, Il reste trois RT dans le circuit de Francorchamps. On s’attend à un rush de Chaballe, sur le circuit, mais c’est une nouvelle fois Piraux qui maintient les écarts. On s’oriente vers une victoire de Piraux lorsqu’à Stavelot, le verdict tombe, dans le dernier RT Trasenster, dans le dernier Km comptant quatre points contrôles, Piraux-Monard ont commis une erreur et laissent la victoire à Chaballe-Albert au terme d’une course palpitante.

Deflandre n’a rien pu faire, Yannick Albert est une nouvelle fois le héros de ce Tour de Belgique , il a mené son pilote Damien Chaballe sur leur petite VISA GTI qui sortait pour la première fois à la victoire. Après une victoire au Monte Carlo Historique et aux Classic Spring Roads, il devient un pion majeur dans le rallye de régularité.

En tour de Belgique victoire pour la seconde année de Blaise-Sevrin, leur tactique a été payante et ils ont coiffé Gonin-Lys dans la dernière ligne droite. Gonin –Lys étant même dépassés par Vanoverschelde-Peeters qui s’intercalent entre les deux Porsches.

Saluons la présence à l’arrivée de Dogne-Wuidart qui remportent la "Coupe des Dames" en marathon. Il fallait le faire sur leur Daf 66 à l’agonie.

La DAF de Dogne-Wuidart qui remportent la "Coupe des Dames"

Un Tour de Belgique passionnant , avec un final haletant qui salue de beaux vainqueurs dans les ultimes mètres de l’épreuve.
Rendez-vous l’année prochaine.

Texte : Eddy COPPEE
Photos : Pauline ROBERT

LES PHOTOS DE PAULINE :

PHOTOS Alain PANNIER : https://www.facebook.com/alain.pann...

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.