Automag







Tous au départ, tous à l’arrivée !




samedi 28 mai 2005, par P.J.

Décidément, nos compatriotes sont nombreux dans le programme SBK. Le team Zone Rouge à lui seul y présente 3 pilotes.


Partager l'article:

L’équipe Zone Rouge au grand complet, cela fait 21 personnes, a fait le déplacement outre-Manche ce dernier week-end de mai. Chacun arrive à son rythme selon son emploi du temps. Le samedi matin, tout le monde est au poste depuis les mécaniciens, les chauffeurs, les aidants divers, le couple de traiteurs chargés des repas (gastronomiques) et, même, les pilotes et leurs accompagnateurs. L’hospitality, le stand pour la Superbike, la tente atelier pour les Superstock, tout est fin prêt depuis jeudi soir.

JPEG - 40.4 ko
Denny Lannoo

Le circuit de Silverstone, qui accueille les participants aux Championnats du Monde Superbike et Supersport et aux Championnats d’Europe Superstock 1000 et 600, a changé depuis l’an dernier. Il est raccourci, plus sûr et moins rapide. Mais pour les trois pilotes du Team Zone Rouge, cela n’a guère d’importance : c’est la première fois qu’ils y viennent. Pour tous les trois, Michel Nickmans en Superbike, Denny Lannoo en Superstock 1000 et Nicolas Pirot en Superstock 600, on le répète, c’est une année apprentissage et de découverte. C’est surtout le cas de Nicolas qui a découvert la moto il y a à peine 6 mois et qui va aborde sa 3ème course.

Superbike : enfin de la bagarre

La Yamaha R1 de Michel a été dotée d’un vrai moteur de course superbike préparé en France chez Garcia, l’orfèvre en la matière. Michel : "C’est la première fois que je vais rouler avec un vrai moteur de course. Jusqu’à présent je n’avais jamais eu à faire qu’avec des moteurs de série préparés que ce soit en endurance ou en vitesse sprint. Le moulin est donné pour 200 chevaux." Après toutes les casses des courses précédentes, chacun croise les doigts et espère. Effectivement, pas une seule casse ce week-end. Le but est comme d’habitude d’arriver à se qualifier. Bien sûr, la machine doit encore être réglée en châssis, en suspension, mais les progrès sont notoires. Michel arrive à se qualifier et il n’est plus le dernier sur la grille, il se classe 26ème juste devant le Portugais Praia. Il est à moins de 3 secondes de Vermeulen le plus rapide des séances qualifs avant la superpole. L’écart se resserre par rapport à Valencia et Monza. A noter une chute sans gravité dans la dernière séance libre, histoire d’occuper les mécanos.
En course, cela devient plus passionnant : Michel n’est plus décroché, il se bagarre et ne mène plus une course solitaire. Il termine la 1ère manche au seuil des points, à la 16ème place. Evidemment, il y a eu beaucoup de chutes et d’abandons. Mais c’est cela aussi la course, il faut rester sur ses roues et avoir une machine fiable. Dans la deuxième manche, il est entraîné par la chute de Nieto et doit passer dans l’herbe mais continue et finit 21ème. Le sourire est revenu dans l’équipe, on se prend à voir le grand Michel décrocher un point.

JPEG - 35.4 ko
Michel Nickmans

Superstock 1000 : dur apprentissage

Pour Denny Lannoo, la tâche n’est pas facile certes. Mais il avait espéré un meilleur résultat. Bien qu’améliorant ses temps à chaque séance, il se qualifie en 27ème position sur la grille à un peu plus de 4 secondes de Roccoli, le poleman. Trois pilotes seront forfaits au départ, il gagne ainsi une place. Bien parti en course, il boucle son premier tour en 20ème position en lutte dans un groupe. Il se fait reprendre par Saelens et Cooper qui étaient devant lui sur la grille. Puis une glissade l’envoie en l’air à la sortie de la chicane, heureusement, il retombe sur la moto, reprend l’équilibre et continue. Mais il a perdu 2 places et surtout le contact avec ses adversaires dans l’aventure. Il termine la course seul en 21ème position profitant des abandons.

JPEG - 42.8 ko
Nicolas Pirot

Superstock 600 : l’école de conduite

Pour Nicolas Pirot, le débutant, on se rend compte que ce sera difficile. Les virages serrés ne sont pas son fort. Il y en a plusieurs et il y est très lent, visiblement peu à l’aise. Qu’à cela ne tienne, il est décidé à participer à la course donc à franchir le cap des qualifications. Il s’applique, écoute les conseils de Richard Hubin, son mentor, et décroche sa qualif en dernière place sur la grille. Entre la première et la dernière séance, il a gagné 7 secondes. Le voilà qualifié, dernier, mais qualif pour la 3ème fois en 3 courses.
Il va mener sagement sa course sans égaler son temps des essais. Il termine 22ème à un tour.
Nicolas : "J’ai du mal à entrer dans la course, il me faut au moins deux tours avant d’être à l’aise. Je vais m’appliquer à être dans le coup dès le départ." En attendant la prochaine manche le 25 juin à Misano, il va surtout s’appliquer sur ses examens scolaires. Bonne chance Nicolas !

Vous pouvez retrouver toutes les infos du team Zone Rouge sur le site : www.zonerouge.com

PJ.


1 Message

  • For Denny !

    18 octobre 2005 11:33, par Yana

    Denny,

    Ik wens je nog heel veel geluk in al ik je maar wensen kan !
    En ik zou zo zeggen... blijf rijden zoals je bezig bent !We weten dat je heel goed bent, ondanks wat andere zeggen (die je niet kennenDe mensen die je kennen weten dat het aan de moto ligt en niet aan jou.laat het gewoon over je gaan.En blijf injezelf geloven !
    En vergeet nooit dat je een hele bende van vrienden&familie en kenissen achter je hebt staan !Die er altijd voor je zullen zijn !!!

    Hele dikke kus en zeker tot de 29ste oktober
    Groetjes aan je melanie
    Yana XXX

    Voir en ligne : http://thewingmen.be

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2012 Privacy Policy Terms Of Use