Une première disputée pour la L’Homme...

Tony Henssen    2017-03-07 12:06:41   

Prises en mains parfaite pour Michaël Albert.


Ce dimanche 5 Mars a eu lieu le premier « Rallye sprint de la L’Homme » du côté de Freux, région de Libramont.

Pour commencer cette journée, mon regard est particulièrement tourné vers Michael Albert, venu prendre ses marques avec la Fabia WRC, de chez RSR, en vue du Spa-Rally.

Prises en mains parfaite, Philippe Dewulf et sa Toyota Corolla WRC n’aura rien pu faire face au jeune Stavelotain qui s’impose avec 4 meilleurs temps et 30sec d’avance au général.

Le podium de la Division 4, se termine avec la MITSUBISHI EVO 10 d’Alain Depierreux à 58 secondes de la première place.

En D 1,2,3, les tractions sont devant. Il faut signaler que les 2 premières boucles se sont déroulées sur un temps sec excepté les derniers concurrents de la seconde boucle, et l’après midi sous une météo hivernale.

C’est Dimitri Pirot qui gagne avec sa magnifique Renault Clio fluorescente suivi de la Peugeot 306 de Nicolas Vanderweerde, la 3ème place revient à Loïc Pirot et sa BMW 323i

En Historique S/R , nul doute, l’équipage Romuald Thirion et Frédéric Jacquemin sont venus pour s’amuser avant tout et nous dirons même « nous avons des pneus neige à terminer  ».

La voiture et le pilotage font deux, et c’est sans trop de difficultés qu’ils amènent L’ascona sur la plus haute marche du Podium avec plus d’une minute d’avance sur Michel Moers.

Et pour terminer, en classic, c’est Emile Tollet qui l’emporte avec son MK2 suivi de Christophe Libert et sa Kadett GTE.

Une très belle première édition de ce Rallye sprint de la L’Homme sous une météo agréable et capricieuse à la fois.

Vivement l’année prochaine

Texte : Tony Henssen

Bien d’autres photos sur notre Fan Page Facebook, suivez-nous ;)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.