VW Arteon.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2017-11-14 16:57:25   

Arteon, un nouveau nom inscrit au patrimoine Volkswagen, probablement pour combler les places vacantes laissées par la Passat CC et la Phaeton.

Peu importe qui elle remplace, je veux découvrir cette nouvelle recrue dans la gamme VW.




Coté look.

Elle est belle même très belle, cette Arteon. Elle attire les curieux, les amoureux des belles courbes et les fans des grands coupés.

Les lignes sont tendues. Le grand capot plonge vers une calandre immense terminée par des optiques acérées. Et oui, elle a de la gueule cette Arteon !


La face arrière est, par contre, plus traditionnelle. Malgré un grand empattement de 2m84, la ligne est bien équilibrée.

Avec ses 4m85, elle lutte dans la catégorie des longues, même très longues.

Habitacle.

Que de place !!!

Les passagers avant sont gâtés mais à l’arrière, c’est tout simplement grandiose. Les ‘doubles mètres’ se disputeront la banquette.

😉


Avec cette ligne de toit fuyante, je craignais un manque de hauteur mais il n’en n’est rien.

Les sièges sont agréables. Le rendu visuel du cuir/alcantara est réussi et le toucher, tout aussi plaisant. Par contre, je trouve l’assise conducteur un peu longue.


Le display du tableau de bord est full digital ce qui lui confère un avant-goût technologique.

L’écran GPS d’une belle dimension est bien intégré et son utilisation intuitive avec un processeur très réactif.


La petite horloge ‘old school’ placée au-dessus de l’écran me rappelle une autre marque du groupe, Bentley pour ne pas la citer.


Avec cette Arteon, VW propose une berline offrant autant de place qu’un SUV, de quoi présenter une alternative aux grandes familles.

Motorisation.

J’ai la chance de tester les moteurs essence et diesel. Si mon cœur penche toujours plus pour la super 98, je suis par contre, plus enthousiasmé par le TDi.


La version essence me paraît plus linéaire, moins grisante.

Le diesel délivre une puissance de 240cv tandis que l’essence grimpe jusqu’à 280cv.

Ils sont tous les deux couplés à l’excellente boîte auto DSG ainsi qu’à la transmission intégrale.


A quand un bon gros V6 survitaminé capable de pousser cet excellent châssis dans les cordes ?

Sur la route.

L’ Arteon se veut confortable, silencieuse et sécurisante.

Sans aucun doute, le plus impressionnant est le silence régnant à bord. Pas un son parasite, les bruits de roulement ont presque totalement disparu. Au vu de l’état de délabrement de nos routes belges, une qualité bien appréciée.


Le confort, voilà encore une qualité attribuée à l’Arteon. Les sièges vous accueillent avec délicatesse et vous permettent un agréable voyage.La suspension bien calibrée absorbe les imperfections de la route.

Par contre, je ne cocherais pas l’option jantes 20’’ qui équipent la version essence et rendent la voiture trop dure !


Malgré son poids important et grâce aux 4 roues motrices des modèles essayés, la tenue de cap ne souffre pas du roulis.

La sécurité, un autre point marquant de l’Arteon.

Vous y trouvez de série le freinage d’urgence, le régulateur de vitesse adaptatif, l’alerte de fatigue, le détecteur d’angles mort, la lecture des panneaux de vitesse… , une aide permanente sur la route !


Le comportement routier est sain et efficace en totale adéquation avec la philosophie de cette Arteon, plus une grande routière qu’un rat des villes.

Tarif.

Avec un prix de base de 40500€ en version 2,0L TDi de 150cv, vous pourrez monter en gamme avec par exemple, une finition R-Line en 240cv TDi avoisinant les 52000€.

Quand vient le moment de conclure.

Volkswagen revient avec un grand coupé 4 portes, disparu du catalogue avec la Passat CC depuis quelque temps.

L’Arteon se démarque clairement de la Passat et se positionne un cran au-dessus mais cela se traduit aussi par un prix plus élevé !


Au point de vue Design, elle s’éloigne des standards de la marque, et renforce son image racée.

Les + :

- Design.
- Qualité finition.
- Insonorisation.
- Habitabilité immense.
- Volume du coffre.

Les – :

- Tarif.
- Absence d’un ‘gros’ moteur.

Dimitri Haulet.

Nos photos.

VW Arteon.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.