VW Touareg.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2018-12-21 17:02:57   

Depuis quelques années, le Touareg est devenu le vaisseau-amiral de la marque, pas seulement pour son gabarit mais aussi par son côté ‘Premium’ bien affiché.


Avec l’arrivée massive des nouveaux SUV, cette troisième génération se doit de garder la tête bien haute afin de ne pas être dans l’ombre de ses concurrents.


Ce Touareg est-il un baroudeur, une berline de luxe ou encore, une sportive ?
Allez hop, grimpons à bord !

Look.

Sans grosse surprise, le nouveau Touareg partage sa plateforme avec ses cousins Cayenne et Q7.

Le design est très linéaire et la face avant ne me démentira pas, elle est aussi très imposante avec son énorme calandre.


Malgré son aspect massif, les traits sont affinés et lui apportent un peu de légèreté.

Pas marquant au premier regard et pourtant bien visible face à la génération précédente.

Le look est plus jeune, plus dynamique, plus osé. Un changement après les sempiternels liftings.

Si les mensurations sont revues à la hausse, ( + 4 cm en largeur et plus 8 cm en longueur ), l’impact sur le poids ne transpire pas.

VW utilise des matériaux dits légers qui permettent de gagner plus de 100kg à la pesée. Plutôt pas mal.

Engine.

Actuellement, toujours fidèle à son image TDi, le panel est essentiellement constitué de diesel avec de bons gros 6 cylindres.

Les puissances varient de 231 à 286 ch.

Je prends les commandes de la version la plus puissante.


Prochainement, une version essence, un V8 TDi et hybride rechargeable devraient arriver afin d’étoffer la gamme moteur.

Oubliée la boîte manuelle, nous sommes à l’ère de l’automatique, la boîte ZF à 8 rapports gère la transmission.

Inside.

L’intérieur bénéficie aussi de l’augmentation en taille.

L’habitabilité est excellente et notamment aux places arrière.

Le coffre propose un volume pouvant atteindre 1800L banquette rabattue.

De quoi vous permettre beaucoup d’achats dans une enseigne suédoise.

😂


Les sièges sont ultraconfortables et la banquette arrière coulissante sur 16 cm permet une plus grande modularité.

Le tableau de bord est Hitech. Son écran incurvé de 38 cm orienté vers le conducteur trône au milieu de la console centrale.


Le Touareg reste un strict 5 places et contrairement à son petit frère, le Tiguan All Space.

Il n’est pas prévu un 7 places.

Sur la route.

Le Touareg offre de série, la transmission intégrale (4 motion) et devient ainsi, un bon compagnon pour le hors-piste.

Il n’est pas qu’un énième SUV de luxe à s’imposer sur les artères de la capitale.

Il peut aussi trouver un terrain de jeu sur les routes non -carrossables.


Avec une suspension pneumatique (option) et les 4 roues directrices (option), j’ai tout de suite, apprécié le confort exceptionnel proposé par ce Touareg.

Cette suspension est ‘bluffante’. Elle absorbe toutes les irrégularités de la route, un pur régal.

Quant aux 4 roues directrices, elles permettent d’oublier que vous êtes au volant d’un gros SUV. Le rayon de braquage est réduit et son agilité en sort gagnante.

Malgré des accélérations impressionnantes et un moteur délivrant une puissance hors norme, le Touareg n’est toutefois pas un grand sportif.


VW propose un châssis sain avec des réglages axés sur la sécurité, en parfaite harmonie avec la philosophie de ce gros bébé.

L’insonorisation est très bonne. Elle autorise quelques notes du mélodieux 6 cylindres.

In Fine.

Cette nouvelle génération fait tout mieux et voit tout en grand, y compris le tarif qui démarre à 66000€.

Avec ce Touareg, VW porte son nom en haut de l’affiche de la planète SUV et pose aussi sa griffe dans le monde du Premium.


Tremblez

SUV Premium, le Touareg arrive et vous fera de l’ombre !

Les + :

- Qualité des finitions.
- Confort.
- Moteur.
- Ecran.
- Look rajeuni.
- Habitabilité.

Le – :

- Tarif.

Dimitri Haulet.

VW Touareg.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.