Volvo V40 Cross Country.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2017-03-23 12:31:50   

Arrivée à “mi-vie” l’an passé, la V40 subit donc un léger lifting afin de lui permettre de continuer son combat parmi les compactes européennes ‘premium’.

Dans ce segment, Volvo propose une alternative supplémentaire avec cette V40.



Look.

La version Cross-Country apporte un look baroudeur

un peu décalé à cette berline Volvo qui devrait séduire les clients rêvant d’aventure.

Personnellement, j’accroche à ce look plus travaillé et plus exotique. L’aventure est au bout de la route. ;-)



Peu de changements apparaissent par rapport à l’ancienne version,

les designers optent pour un lifting très léger. Le point le plus marquant est l’intégration des nouveaux phares avant, un des signes distinctifs de la marque : divisés en 2 parties avec le fameux marteau de Thor intégrant l’éclairage diurne.



Avec une garde au sol plus élevée, des pare-chocs redessinés, des barres de toit, cette V40 CC semble prête à affronter les chemins de traverse.



Le look reste sobre et dans l’esprit de la marque. Ses allures de petit break la différencient de la concurrence.

Motorisation.

Ce moteur diesel D3 est à la fois performant et économique,

une équation difficile à résoudre.

Ce valeureux 2,0L turbo compressé développe la bagatelle de 150 cv et un couple de 320 NM.



Malgré son poids dépassant les 1500Kg,

cette V40 se montre réactive et il ne faut pas attendre une longue ligne droite pour éffectuer un dépassement.

Par contre, le moteur est un brin bruyant lors des montées en régime et la boîte de vitesses Geartronic manque un peu de réactivité.

Cette V40 reste néanmoins une bonne routière pour une consommation relativement faible. J’obtiens une moyenne de 6,5L/100km lors de l’essai, ce qui est plutôt bien.

Habitacle.

C’est un point fort de cette V40,

la perception de qualité est bien présente et le choix des matériaux réussi.

La planche de bord centrale reste une pièce unique et propre à Volvo, à la fois fine et élégante, vraiment en marge de la concurrence.



L’intégration de certaines pièces en aluminium dans les panneaux de portes et tableau de bord apportent de la couleur et du modernisme.



Par contre, oubliez le côté intuitif, pratique de l’écran GPS du XC90. Ici, il faut manipuler 2 gros boutons pour obtenir les infos souhaitées…

Pas toujours simple et le graphisme des cartes est un peu à la traîne. Gageons que la prochaine version prévue en 2018 sera du même acabit que ses grandes sœurs.

J’aime la touche d’originalité apportée au porte-canette arrière, chic et discret, parfaitement intégré à la banquette.





Les sièges offrent un bon confort et l’habitabilité arrière reste correcte pour le segment mais un peu au détriment du coffre qui n’est pas le plus grand face à la concurrence.



Sur la route.

Le comportement routier est sain et rassurant, à l’image de la marque.

Cette V40 se révèle ferme sur nos routes. Il est vrai qu’elles sont souvent en mauvais état et les tailles de jantes au-delà de 17’’ sont à éviter pour les personnes sensibles du dos.



Avec une direction bien assistée et un train avant peu incisif, je constate assez rapidement que cette V40 CC n’est pas une voiture joueuse ou sportive.

Sa vocation reste celle d’une routière avalant de longues distances mais aussi une citadine offrant une bonne vision qui facilitera vos créneaux.

In fine.

Cette V40 est un bon produit alternatif dans ce segment Premium

où les concurrentes allemandes implantées depuis longtemps prennent les grosses parts de marché.

Néanmoins, la V40 s’impose de plus en plus et se fait une place au soleil.



Les + :

- Comportement sain.
- Moteur D3 performant.
- Consommation.
- Equipement de sécurité.
- Qualité des finitions intérieures.

Les – :

- Boîte Geartronic peu réactive.
- Comportement ferme.

Dimitri Haulet.

Nos photos.

Volvo V40 Cross Country.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.