Legend Boucles@Bastogne : Bruits de Paddocks

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2022-03-11 14:48:40   

Cette rencontre devait être la première de la saison.

Ce n’est pas le cas, ce que regrettent certains qui apprécient la neige. Mais que ce beau soleil fait du bien au corps et à l’âme.


Allons à la rencontre de certains participants.

Cédric Cherain.


« La journée débute bien car dans la première, nous faisons le même temps que Stéphane Lefebvre. C’est chouette.

Malheureusement, un cardan casse dans la 2ième et c’est déjà fini. Ici, à l’assistance, notre équipe intervient et nous allons repartir pour assurer le spectacle dans la deuxième boucle et surtout, prendre du plaisir.


A la base, nous sommes présents pour ça. Ajoutez le soleil, c’est sympa.

Après plusieurs mois d’inactivité, c’est bien d’être présent pour cette épreuve, souvent la première de la saison en Belgique.


Cette année, c’est différent. Je suis content d’être présent, dans une belle auto avec une sonorité si particulière. »

Yves Deflandre.

« Je suis porschiste jusqu’au bout des ongles. Habituellement, je roule sur une 911 de 1972, une copie clonée d’une RS.

Mais ici, le rallye est un peu plus cassant et j’ai de la peine à sortir la belle 911 dans les pierres et dans les trous.

Nous avons monté une 944 Turbo. Nous rencontrons justement un problème au turbo, un souci de décharge que nous allons résoudre ce soir. Pour l’instant, nous faisons ‘avec’.


C’est une belle journée. Avec bientôt les masques à la poubelle et un soleil radieux, nous sommes encore plus motivés.

La catégorie Classic, c’est surtout une bande de copains. Même concurrents, nous partageons le plaisir en permanence. »

Stéphane Blaise.


« Nous roulons sur une Golf GTI I. La voiture est préparée par René Georges. Au départ d’une caisse de Golf, il a refait une voiture neuve, un vrai kart très gai à conduire.

Ce matin, nous connaissons quelques soucis avec le répartiteur de frein. Avec trop de pression à l’arrière, la voiture part dans tous les sens.

Lors de la dernière assistance du matin, nous avons découvert la source du problème.

Nous avons corrigé mais un peu trop peu vers l’avant.

Pour cette dernière spéciale, une correction supplémentaire vers l’avant et c’est parfait.

C’est la première spéciale qui nous donne satisfaction.


De plus, la météo nous offre une journée splendide pour retrouver le plaisir de la compétition.

J’étais à l’arrêt depuis octobre quand j’ai eu la chance de participer au Tour de Corse.

Nous revivons et le sourire est présent sur tous les visages. »

Dominique Dricot.


« Dominique Dricot, dans une voiture de compétition, c’est inhabituel. »

« C’est devenu inhabituel car, maintenant, je fais rarement du rallye. Et ça ne me rajeunit pas, j’en ai fait beaucoup dans les années 90.

Depuis toujours, c’est une vraie passion. Et en tant que copilote car derrière le volant, je n’en touche pas une.


Comme je suis encore passionné, j’aime replonger et surtout pour ce rallye.

Je ne dois pas faire des reconnaissances de dingue.

Je partage un bon état d’esprit avec Julien, nous sommes ici pour nous marrer et le classement est secondaire. C’est un pur régal.


J’ai roulé avec des pilotes connus. Celui avec qui j’ai décollé, c’est Pascal Schmit.

Il était très bon dans les coupes de promotion où il se battait avec Bruno Thiry. Il a remporté le challenge Visa.

L’année suivante, ensemble, nous gagnons la Coupe 205 Peugeot.

Ma meilleure référence est le San-Remo avec Renaud Verreydt.

J’ai connu aussi le plaisir d’amener au rallye des pilotes d’autres disciplines. Eric Bachelard et Stéphane Henrard pour des Condroz.


Ensuite, le boulot et la famille ont fait que je n’ai plus roulé.

Puis, mon ami Xavier Daffe m’a proposé de l’accompagner aux Legend Boucles de Spa à l’époque.

J’y ai pris goût et nous avons participé ensemble plusieurs fois. C’est devenu un rendez-vous annuel très agréable.

Aujourd’hui, avec le soleil et un parcours sélectif, que du plaisir. »

Julien Elleboudt et la voiture magnifiquement décorée.


« Nous prenons énormément de plaisir car ce rallye ne compte pour rien.

Nous sommes présents aussi pour le plaisir des nombreux spectateurs.

Il fait beau. La voiture va bien. Je suis hyper content. »


Pierre Merche.


« 
Je roule sur une Ford Escort Pinto.

Tout se passe bien, sauf quelques petits soucis avec le frein à main.

Nous nous amusons, prenons du plaisir.


De plus, le temps est magnifique.

Les spéciales sont belles notamment celle de La Roche qui est très rapide.

Il faut rester dedans, ne pas lâcher, oser. »

Pauline Robert.

« Je suis présente aux Boucles de Bastogne avec Alisson Henrot pour un équipage 100% féminin.

Au début du rallye, nous sommes 3ième mais nous connaissons un incident dans la spéciale de Vaux-sur-Sûre.

La voiture s’arrête 300M après le départ. Conséquence : nous prenons 500 points et retombons à la 6ième place.

Ici à Longchamps, nous regagnons une place.

Retrouver le podium sera compliqué.

Mis à part la coupure, la voiture fonctionne très bien.

Tout se passe bien, pas de sortie, pas d’accroc.

Après notre rencontre en novembre, pour Alisson et moi, c’est une première, une première réussie. »


Alisson Henrot.

« Nous nous amusons bien. Le principal est de prendre du plaisir. »

Stéphane Lefèbvre.


« En Belgique, sur une belle voiture, c’est top. Je me régale.

A l’époque, les mecs devaient s’amuser avec des voitures pareilles.


Franchement, il y a longtemps que j’ai ressenti de telles sensations en voiture.

Un moteur atmosphérique 2L. comme ça, c’est vraiment plaisant. En plus, en propulsion.

Le rallye est sur sol bien sec et on peut vraiment attaquer.

Je reviendrai avec plaisir mais pas avec moins bien.

Cette MK2 est une top voiture. Et Christophe ( Jacob ) fait un travail de dingue.

Quand on y goûte, on a du mal à revenir en arrière par après. »


Il ressort clairement que tous sont en manque et ont vraiment apprécié le beau temps et le parcours.

Alors, n’hésitez pas et à l’année prochaine.

👍


Dimitri Haulet

<


Philippe Haulet

Nos photos.

A LIRE AUSSI sur Automag.be... 

Dans le baquet de droite aux Legend Boucles de Bastogne 2022 (par Pauline ROBERT)

Legend Boucles@Bastogne : Bruits de Paddocks (par Dimitri & Philippe HAULET)

Legend Boucles @Bastogne, Lefebvre entre dans la légende ! (par Jean-Marie GRAINDORGE)

Les Boucles au soleil ! (par Raymond COLLIGNON)

Balade des Legend Boucles Bastogne, Edition #2 prometteuse (par Bob d’Automag)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.