Nissan X-Trail 160 DCT N-TEC.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2020-08-06 10:02:31   

Le Nissan X-Trail arrive en fin de carrière, le moment de reprendre son volant une dernière fois.

Nissan propose une nouvelle livrée N-TEC avec divers équipements qui lui sont propres.

C’est aussi l’occasion pour moi de découvrir ce nouveau moteur essence de 160 ch. couplé à la boîte de vitesse DCT.



Repoudrez le nez… légèrement.

Cette version N-TEC se différencie à l’extérieur par quelques éléments distinctifs.


Les jantes en Alu 18’’, les coques de rétroviseurs revêtent une couleur noire.


Les rails de toit ainsi que la calandre V-Motion abandonnent le chrome flashy au profit du chrome foncé.


Des petites retouches stylistiques lui apportent une note ‘plus jeune’.

Sous le capot.

Je découvre un bloc essence d’origine Renault (présent aussi dans la Mercedes Classe A) affichant une puissance de 160 ch. (270 Nm) pour une cylindrée de 1330 cc.

Si la cylindrée diminue par rapport au moteur précédent, la puissance est équivalente.


Auparavant réservée à Renault dans l’Alliance, la boîte de vitesse DCT s’installe chez Nissan.

Une boîte de vitesse robotisée à double embrayage de 7 rapports constitue la bonne surprise.

Programme alléchant pour la dynamique du test routier.

Du côté de l’intérieur.

Ce X-Trail existe en 5 ou 7 places et je dispose de la version ‘famille moins nombreuse’.

👨‍👩‍👧‍👦

L’habitabilité arrière est très bonne. La modularité est exemplaire car la banquette peut coulisser et le dossier, s’incliner.


Cette proposition permet, soit d’augmenter le volume du coffre, soit d’agrémenter le confort des passagers arrière.

Avec ses 565 L ., le coffre est légèrement en deçà de la concurrence. La banquette rabattue, il frôle les 2000 L. et revient vers le haut du palmarès.


Côté multimedia, même si tous les conducteurs ne sont pas adeptes, l’absence d’Apple Carplay et d’Android Auto assombrit quelque peu le tableau.


La position de conduite est bonne. Elle offre une bonne vision de la route et le confort est bien agréable.

Sur la route.

De mes lointains souvenirs, je garde du X-Trail, l’image d’un véhicule costaud, baroudeur (en version 4x4) mais pas le plus dynamique sur la route.

Avec ce nouveau moteur et boîte de vitesse, je revois ma copie.


Malgré une plus faible cylindrée, le moteur apporte un dynamisme inattendu. Il ne rechigne pas à la tâche et garde son souffle dans les hauts régimes.

L’autre ‘petit’ plus est l’adoption à la boîte DCT (7 rapports).

Le passage des vitesses est nettement plus rapide et plus doux qu’avec la version CVT, souvent décriée chez nous en Europe.


Quid de la consommation, facteur important quand on parle économie et écologie ?

Avec une moyenne avoisinant le 7,5 L/100 km en trajet mixte tout en sachant que la voiture affiche à peine plus de 1000km, c’est à nouveau, point positif à son crédit.


L’insonorisation est bonne.

Le ronronnement du moteur est très peu audible, ce qui permet la conversation sans forcer la voix malgré une prise au vent importante.

Finalisons.

Si l’évolution stylistique de cette version N-TEC est très légère et ne concerne que quelques détails, il en est tout autre de la motorisation et de la boîte maintenant disponible dans la gamme.


L’agrément de conduite est clairement présent.

Avec une consommation contenue et un confort bien agréable, l’X-Trail vous assure de rouler l’esprit serein pour les longs trajets en famille.

Les + :

- Dynamisme.
- Boîte auto.
- Insonorisation.
- Habitabilité.
- Consommation.

Les – :

- Multimédia un peu à la traîne.
- Modèle en fin de carrière.

 :

Dimitri Haulet.

Nos photos.

Nissan X-Trail N-Tec.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.