2002 - Le Rallye des Légendes est né !

Bob d’Automag    2002-10-20 00:00:00   

Rallye des Légendes - Edition 2002.



Un parcours de plus de 150 km menait une centaine d’ancêtres de Charleroi à Walcourt ce samedi 4 mai 2002.

Allier le sport, l’art et la culture à la découverte de notre patrimoine régional. Voilà le défi d’une telle manifestation.

Construites entre 1900 et 1970, les automobiles participant au Rallye des Légendes étaient exposées aux yeux des admirateurs, sur le site de départ : le parking du Centre Commercial
Ville 2
à Charleroi. Radio Nostalgie s’est occupée de créer une ambiance d’époque.

4CV Gordini 1954

Vers 10 heures, c’est une 4 chevaux Gordini de 1954 qui prenait le départ, et ouvrait ainsi la route à un gigantesque défilé de classe et d’élégance.
La pause de midi s’est effectuée à l’Abbaye de
Maredsous
, ou les Pères Trappistes nous attendaient avec une bonne bière et une tartine de fromage.

S’il faisait frais le matin, l’après-midi a été franchement "humide" ! La pluie nous a accompagnée par monts et par vaux à travers les nombreux villages des provinces de Hainaut et de Namur, et le Rallye trouvait son dénouement devant la Basilique de
Walcourt
.

Une Buick 1949 au départ de Ville 2.

Les pilotes et le public étaient alors invités à découvrir la légende de Notre-Dame, ainsi que les richesses architecturales du vieux Walcourt.
Les concurrents blotis sous le chapiteau dressé pour l’occasion, se sont vus remettre leurs prix par madame la Bourgmestre de Walcourt et une délégation d’échevins.

MG GTS Sebring.

La journée s’est terminée par un repas barbecue et une bonne
Super des Fagnes
qui nous a réchauffé le coeur.

Vivement l’année prochaine, me lancaient quelques passionnés !

Bob

Les Légendes de Walcourt ...

Notre-dame de Walcourt :

La vierge miraculeuse :

L’ancienne statue est une vierge en majesté assise (sedes sapientae), sculptée dans un bloc de tilleul et recouverte de plaques d’argent. St. Materne, disciple de l’apôtre Pierre, l’aurait taillée à la ressemblance de la vierge Marie. D’autres la restituent à Materne, évêque de Cologne au début du 4ème siècle. La datation au radiocarbone établit qu’elle remonte au 10ème-11ème siècle.

On peut admirer cette statue dans la basilique, revêtue de ses habits d’apparat. Selon la légende citée ci-dessous, lors de l’incendie de la collégiale, la statue sortit des flammes pour aller se poser dans un verger...

La légende

Voici le texte de la légende tel que nous le trouvons dans le manuel du pèlerin et du visiteur du sanctuaire de Notre-Dame de Walcourt :

Après avoir converti les populations païennes des environs, Materne fit construire sur une colline dominant la vallée de l’Eau d’Heure, un oratoire qu’il dédia à la mère de Dieu, comme il en avait la pieuse coutume. Là, il plaça sur l’autel avec respect une image de bois de la vierge que, suivant la tradition, il avait sculptée de ses mains.

Au commencement du 13ème siècle, un violent incendie se déclara dans la collégiale. On vit alors la sainte image de la vierge sortir du milieu de l’incendie et s’élever, par une force surnaturelle, au dessus des flammes. Tous les habitants de Walcourt furent témoins de ce prodige et virent la statue aller se poser sur un arbre à quelque distance de la collégiale dans un endroit appelé le Jardinet.

Malgré toutes les tentatives faites pour l’en retirer, la statue miraculeuse demeura sur l’arbre, jusqu’au jour où les habitants réclamèrent l’intervention de Thierry, seigneur du

Notre-Dame de Walcourt.

lieu. Thierry voulut s’approcher de l’arbre où rayonnait au milieu des anges la statue de la vierge Marie ; mais son cheval recula à cent pas. Trois fois, le seigneur essaya de le faire avancer, mais il ne put atteindre l’arbre mystérieux. Descendant alors de cheval, Thierry s’ agenouille au pied de l’arbre et fait le vœu de fonder un monastère dans cette vallée et de reconstruire la collégiale incendiée. Aussitôt, à la stupéfaction des habitants, on voit la statue miraculeuse quitter l’arbre et descendre dans les bras du seigneur de Rochefort qui s’empresse de la rapporter triomphalement à Walcourt.

C’est en mémoire de ce fait merveilleux que, chaque année, a lieu la grande et solennelle procession de la Trinité qui attire des milliers de pèlerins.

Légende de Charles-Quint à Walcourt :

Charles Quint.

Charles V, né à Gand en 1500, est l’illustre Empereur dont on disait que sur son empire jamais le soleil ne se couchait. Charles Quint, qui était grand amateur de bière, serait à la base de la légende du pot à 4 anses de Walcourt.

Un jour, après une chasse, Charles Quint voulut étancher sa soif. il entra dans une auberge où la patronne lui offrit un grand pot de bière en le tenant, évidemment, par la seule anse. Charles Quint dût donc le prendre de ses deux mains. En quittant la ville, il donna l’ordre à un serviteur d’envoyer à la patronne un pot à 2 anses, afin qu’il puisse à l’avenir le prendre d’une seule main.

Quelque temps plus tard, Charles Quint et sa suite firent halte à la même auberge. La tenancière lui présenta le pot de bière en le tenant, cette fois, par les 2 anses. Charles Quint ne perdit pas courage et ordonna à son serviteur d’envoyer un pot à 3 anses.

L’année suivante, Charles Quint fit une nouvelle visite à l’auberge et, cette fois, la patronne lui tendit le pot en le tenant des mains, mais avec la troisième anse tournée vers elle. Une fois de plus, Charles Quint fut obligé de saisir le pot à 2 mains.

En fin de compte, le problème fut résolu lorsque Charles Quint donna l’ordre d’envoyer à la cabaretière un pot ayant 4 anses.

A votre santé !
Le Rallye des Légendes - 4 mai 2002.

Vos commentaires

  • Le 16 mars 2004 à 19:30, par jm mack En réponse à : > Légendes 2002

    bien dommage que vous limitiez les voitures par leur année, j’ai une bmw 320 cabriolet de 1989, qui piaffe de venir..........

  • Le 14 septembre 2006 à 04:17, par Den2d En réponse à : > Légendes 2002

    bonjour j’ai bien aimé relire la légende de walcourt ?
    j’ai bien fait de le lire car je ne savait pas encore l’histoire avec charle kint.

    je suis un jeunes de walcourt.
    et
    je vous félicites pour votre site internet il est super...

  • Le 5 octobre 2007 à 13:18, par DALEWIJN marcel En réponse à : Légendes 2002

    Vous devriez ajouter la légende du pot de Charles Quint en wallon. .. Sublime ! Et pourquoi pas donner l’inventeur du Brassin : Paul DUCHATEAU

  • Le 31 janvier 2008 à 14:36 En réponse à : Légendes 2002

    Je recherche la légende du pot de Charles Quint en Wallon. Je suis aussi de walcourt.
    Si quelqu’un a ça merci.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.