2003 - Marathon sous la pluie !

P-Y Hendrickx    2003-04-05 00:00:00   


Avec 137 inscriptions dont 68 en catégorie Marathon, le Rallye des Légendes du 26 avril fut de nouveau un grand succès !

Triumph TR3 1957.

Dés 8h30, l’esplanade du parking de Ville 2 et Carollywood à Charleroi se remplissait de véhicules anciens sélectionnés par le directeur de l’épreuve R. Wuyts et ce vu le nombre trop élevé de candidatures reçues .

Après le briefing, dés 10h15, la catégorie Marathon s’élançait pour une première boucle les menant à Bourlers pour la pause de Midi .

Dés le départ, le parcours rendu glissant par la pluie et truffé de subtilités fit des pilotes heureux et...des copilotes angoissés...

Après une première lecture de carte dans Gourdinne dont la majorité des concurrents trouva le bon chemin, un panneau indicateur "Nalinnes" placé à 2 m de haut perturba une première partie du peloton.

La spéciale de Thy ne fit aucun dégât au contraire du village de Mertenne et de sa ferme dont beaucoup de participants visitèrent... la cour ou considérèrent celle-ci pour une route.

Bourmanne-Lemaire 8è avce la Volvo Amazone ’66.

Ce "T gauche" qui ne comptait pas puisque chemin privé, désorienta bon nombre de voitures surtout qu’au carrefour suivant un faux CP trompa les indécis et distraits.

La galère commençait pour certains qui oubliaient alors qu’en pareil cas il suffit de garder son calme et de revenir à la note dont on est certain ou encore de suivre un concurrent qui semble certain de lui...pour revenir sur la bonne route.

La suite du parcours emmena les Porsche, MG, Mercedes, Volvo, Fiat, Alpine, Daf, Honda, Ford, Opel, Triumph, et autres véhicules d’avant 1970 vers Froidchapelle et son célèbre Trèfle que les organisateurs avaient choisi de proposer en fléché droit non métré !

Grenich-Hibert classent leur Porsche 911 à la 4è place.

Beaucoup s’y perdirent oubliant d’un coup les instructions du briefing rappelant pourtant ce type de représentation .

Tout profit pour les attentifs ou néophytes comme cet équipage français qui ne... s’aperçut pas de la modification de fléchage et suivi naïvement mais avec réussite le tracé naturel pour en sortir indemnes.

L’équipage Français Thome-Bourgoin placent leur Honda S800 à la 5è place.

La 2° lecture de carte semblait facile et rectiligne... C’était sans compter sur un « quitté gauche » que beaucoup oublièrent... pour se retrouver bloqués dans des travaux !! !

La fin de la boucle se déroula sous une pluie de plus en plus battante et surtout par un énorme décomposé dans le village de Bourlers qui amusa les rescapés avant qu’un premier contrôle seconde ne départagea les concurrents.

Certains découvraient ce type de jeu dont la part de hasard est aussi important que la technique.

Une première hiérarchie pouvait alors s’établir.

Ainsi, seuls 5 équipages pouvaient se targuer d’avoir récolté les 27 contrôles de passage et grâce à leur passage à zéro au CS, l’équipage Schoonbroodt-Matagne venu d’...Arlon rentrait une feuille vierge de pénalités.

Schoonbroodt-Matagne ennènent leur MGB vers une 2è place.

Un authentique exploit vu le tracé et les conditions météorologiques de ce samedi 26 avril !

Notre fidèle Boileau secondé pour l’occasion par l’expérimenté Pigeolet suivait à 2 points immédiatement suivi par la Porsche de Gresnich tandis que les vainqueurs français de l’an passé (Daillez) étaient distancés ayant loupé 2 contrôles.

Christian Boileau secondé pour l’occasion de Daniel Pigeolet remportent une très belle 3è place.

Les Liégeois Mahaux-Beyers et leur Mercedes habitués également de l’épreuve ont loupé un CP en fin de parcours mais gardent eux le contact avec le trio de tête.

Suivi de Bourmanne-Lemaire et leur Volvo, la hiérarchie était bousculée par la présence inédite et sympathique des époux Benoît et de leur MGB ayant également récolté l’ensemble des CP.

Pascal Benoït et sa MGB GT ’67 : une très belle 9è place !

Le top 10 était alors complété par la Honda S800 de nos amis français Thome-Bourgoin, par l’Alfa Roméo de M.Puissant, par l’Escort MK1 de Dujardin et la MGB des Lecharlier.

Dujardin-Delince et leur Ford Escort MKI, ils termineront 6è.

La pause de midi à Bourlers servit aux organisateurs à regrouper l’ensemble des concurrents, certains étant égarés, d’autres ayant choisi de rejoindre la Ferme des 4 saisons par la route directe (25 non classés !).

Après un repas libre et une halte prolongée d’une demi-heure afin de repartir groupés et regonflés à bloc pour une après-midi de 100 km reliant Chimay à Gerpinnes, nos anciennes repartaient à l’assaut du road-book non métré.

Polome-Vermeulen se classeront 10è avec cette superbe MGA.

De nature plus sportive puisque consacrée à la conduite à travers bois et ménageant plus de temps de répit aux co-pilotes, la deuxième boucle permit à tous de se remettre de leurs émotions matinales.

La difficulté majeure de cette étape se situait dans les villages de Presgaux et Gonrieux qui furent le théâtre de ballons mémorables, des véhicules tournant dans tous les sens, chacun devant y passer en théorie à deux reprises.

Le Speedster des Daillez devra renoncer à une victoire cette année.

Certains s’y plaisaient manifestement et y firent un plus long séjour... tandis que nos leaders se faisaient piéger par un CP non franchi au premier passage...la lutte en tête devenait alors vraiment indécise...

C’est ainsi qu’après un passage au superbe château de Boussu en Fagnes et une halte à Cerfontaine où un rond point provoqua quelques cheveux gris à certains co-pilotes distraits, nous revenions vers Gerpinnes et l’arrivée.

Si 9 équipages rentraient un feuille complète récoltant les 23 CP correctement, soulignons les performances de Dechamps- Dechamps sur leur Alpine, de Mourrelatos et son Austin, le retour au premier plan de Lambert-Pieters(Opel GT)et de Chamberlan et leur Volvo.

L’Austin Healey Sprite ’63 de Mourelatos : une belle performance.

De même, le retour aux places plus conformes à leurs ambitions et potentiels de Polome, Businaro et Goffin démontrent que leurs parcours du matin étaient un accident.
Enfin, soulignons la régularité de Puissant-Sana qui s’ils s’améliorent en CS deviendront vite des vainqueurs potentiels !

En tête, tout se joue lors du CS de Tarciennes dans lequel Boileau-Pigeolet perdent leurs illusions en prenant 29 points de pénalités.

A bord de leur MGB GT, les Lecharlier vont faire un très bon parcours : 7è au général.

Alors que Schoonbroodt se démène et passe avec seulement 5 points de pénalités, il faut souligner les passages à « zéro » malgré la distance (850 m), les changements de direction, le CP et la montée de l’Opel Kadett de Rochez tout heureux de sa journée découverte, d’Hunot et sa Fiat Spider, de Dujardin et leur Escort ainsi que Lecharlier (MG - zéro pénalités en 2° boucle !) et Chamberlan (Volvo) qui confirment ici leur bonne journée !

Mais les grands bénéficiaires de cette dernière difficulté disputée comme durant l’ensemble de 175 km sous une pluie battante et fatigante furent l’équipage Mahaux-Beyers et leur superbe Mercedes qui au terme d’une cohésion parfaite réussirent à effecteur les derniers mètres sur l’embrayage pour passer à « zéro » et réaliser ainsi le parcours parfait l’après midi leur offrant finalement la victoire finale pour ... 2 petits points de pénalité.

Mahaux-Beyers et leur Mercedes 230Sl ont le mieux tiré leur épingle du jeu, ils remportent cette édition du Rallye des Légendes ! Bravo.

Après avoir souligné l’excellent travail d’auto-assistance qui fit des miracles pour dépanner les anciennes parfois capricieuses, c’est finalement dans la bonne humeur générale, et ceci malgré le temps maussade et rude journée, que les équipages se retrouvèrent pour le repas de clôture et la remise des prix au Château du Collège St.Augustin de Gerpinnes. Les vainqueurs remportent un Magnum de Bière de Chimay et proposent à tous de déjà s’inscrire pour l’édition 2004 !!

Les vainqueurs des Légendes 2003 : Mahaux-Beyers sur Mercedes 230sl de 1966.

Et finalement, c’est le rallye et la voiture ancienne qui ressortit vainqueur de cette longue journée, grâce aux nombreux équipages inscrits, et chacun participant à sa manière au succès de cette épreuve .

Infos et contacts :
- rallye@automag.be - www.automag.be
- 0475.269.373 - 0479.990.217

Vos commentaires

  • Le 28 avril 2003 à 20:03 En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Encore un grand merci pour cette magnifique et amusante journée.

    J.B. Lecharlier

  • Le 28 avril 2003 à 20:04 En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Merci pour la journée de détente,
    malheureusement , le temps n’était pas avec vous
    il y a eut de petit problèmes mais l’organisation était sympa.

    PHILIPPE ET PATRICIA TANGHE

  • Le 28 avril 2003 à 20:06 En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Bonjour , j’ai participé à votre rallye ce samedi , et tiens à vous féliciter pour la qualité de votre organisation !! C’était impeccable ! , dommage pour cette météo pourrie , j’espère qu’il en sera autrement pour l’année prochaine où je serai certainement de la partie !!
    Ce petit message pour vous demander si vous aller publier sur votre site les résultats finaux des deux catégories ?!
    Où simplement , pouvez-vous m’en envoyer une copie , merci.
    Je précise que je suis le concurrent No 29 sur R8G.
    Bien à vous , Jacques Wauthy. ;-)

  • Le 28 avril 2003 à 20:07 En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Merci a vous tous et toutes pour une organisation nickel et chaleureuse.
    Bernard Faucon.

  • Le 28 avril 2003 à 20:09 En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Bonjour,

    Je tiens par ce petit mot à vous adresser mes félicitations pour le rallye de ce samedi, avec une mention toute particulière pour les courageux du staff qui ont supporté stoïquement la pluie pour notre plaisir à tous.

    Mon fils et moi avons passé une agréable journée : petites routes sympa, road-book parfois "piegeux" (mais il y a avait toujours moyen de s’y retrouver !), organisation efficace... Que demander de plus ?

    Une ou deux petites suggestions pour l’année prochaine : 2 petites couques à 10 heures du matin pour un repas pris passé 15 heures, c’est un peu "léger" !!! Ne pourrait-on prévoir un petit déjeuner plus copieux ? Ou se faire sponsoriser par un fournisseur de snack (comme par Chaudfontaine pour l’eau) ?
    D’autre part, mais ce n’est pas de votre ressort, il est dommage que l’établissement de midi n’ait pas mis plus de personnel à disposition afin d’absorber l’afflux d’affamés...
    Mais ce ne sont que détails face à l’impressionnant travail de préparation.

    A l’année prochaine .... sous le soleil !!!
    Bien amicalement.

    Georges-Alain et Thierry Chalanton, voiture 92.

  • Le 28 avril 2003 à 20:42 En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Bonjour,
    Tous nos remerciements à cette sympathique équipe d’organisateurs qui ont ensoleillé cette journée typiquement ’nationale’.
    Seul bémol, avec toute cette pluie, il a fallu ’décrotter’ nos ’superbes voitures’ !!!

    Encore merci.
    ’Les époux’ BENOIT (MGBGT N°27)

  • Le 28 avril 2003 à 22:59, par Oli’ttle Bug En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Au départ et pour une première, j’avais décidé d’engager ma VW de 65 en catégorie Tourisme, secondé par mon parrain, et en compagnie de Georges-Alain Chalanton et de son fils sur une VW cabriolet de 65 (équipage 92) un peu plus expérimentés que nous... Au départ j’avais émis l’idée d’une prochaine participation en catégorie Marathon si cette première se passait bien... après quelques kilomètres, problème, nous voilà perdu... rassuré nous ne sommes pas les seuls, nous croisons et recroisons d’autres véhicules... sur le bord de la route une VW à l’arrêt, l’équipage 83 et son cab de 1960, arret dépannage, nous perdons Georges-Alain, retour en arrière à la dernière note dont nous sommes sur... l’étape du matin se terminera en convois en compagnie en autres de nombreuses Fiat 500, de la Citroen Rosalie, des époux Verviers et de leur Mustang de 74 et de bien d’autres qui se reconnaitront...

    Départ pour l’étape de l’après-midi, il ne reste que quelques voitures sur le parking, nous décidons de nous la jouer solo... mais ma VW se lie d’amitié avec la Ford Anglia (n°86), entre la cousine de Choupette et la petite soeur de la voiture d’Harry Potter le courant passe, les périodes durant lesquelles elles seront séparées cette après-midi ne seront que de courte durée... nous terminons l’étape ensemble et rentrons sur Gerpinnes...

    Formidable journée et une franche rigolade... le temps n’y était pas mais ambiance et bonne humeur bien... reste à sécher la petite...
    merci aux organisateurs et à tous les concurrents avec qui j’ai eu l’occasion de discuter ou simplement d’échanger un sourire ou un geste durant la galère du matin... à l’année prochaine et sous le soleil cette fois... et toujours en catégorie TOURISME, il nous faudra réediter l’expérience un nombre de fois conséquent pour un jour espérer figurés en catégorie Marathon, d’ici là je pense que ma Toyota modèle 2002... sera immatriculée en ancêtre ;-)

    Encore merci...

    Olivier (Oli’ttle Bug, VW 65, équipage 91)

  • Le 29 avril 2003 à 09:24, par Spyros Mourelatos En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Bonjour,

    Pourriez vous pour les prochaines éditions insister encore plus sur la securité.

    Vous l’aviez fait lors du briefing et malgré cela au moins une voiture a souffert d’une sortie de route. Heureusement sans gravité pour les occupants, mais la voiture... J’espere que ce ne sera pas trop grave.

    J’ai eu l’occasion de constater que certains concurents se croyaient dans une vraie course. (N’est-ce pas la R8 Gordini, qui a failli m’emboutir en dépassant dans un carrefour ou nous n’avions pas la priorité alors qu’une voiture venait de droite) Il faut rappeler que les regles de circulations sont d’application pour ces épreuves et que rien ne peux justifier un tel comportement.

    Sinon, le rallye était tres dur, pour les voitures aussi. Plusieurs pannes. Moi meme, j’ai fait une bonne partie de la premiere boucle avec 1 seul essuye glace. Mais ce n’était pas cela la cause du retard dans la premiere boucle. Si la majorité des concurents arrivent vers 15 heures pour la pause repas, elle devait etre trop longue.
    Dommage de n’avoir pas pu participer a la section chronometrée dans la premiere boucle.

    Je suis sur que ce sera encore mieux l’année prochaine.

    S. Mourelatos, voiture numéro 22

  • Le 29 avril 2003 à 11:06, par Philippe Gresnich En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Félicitations aux organisteurs !
    Super road book (aucune erreur), super routes, super repas du soir.
    Vivement le prochain...

    Merci.

    (Porsche 911 n° 67)

  • Le 29 avril 2003 à 13:15, par schoonbroodt jean-marc En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Bonjour,
    Nous avons participé, samedi pour la première fois au "RALLYE DES LEGENDES" et nous tenons encore une fois a féliciter Pierre-Yves et son
    équipe pour cette superbe journée (non, je ne parle pas du temps !!!) que nous avons passée. On s’est vraiment, mais alors là vraiment bien amusé sur toutes ces petites routes que nous ne connaissions pas !
    Pierre-Yves, tu peux déjà nous inscrire pour l’année prochaine.MERCI
    L’EQUIPAGE SCHOONBROODT-MATAGNE N°50

  • Le 29 avril 2003 à 19:33 En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Bonjour à toute l’équipe organisatrice, j’ai beaucoup apprecié le tracé et surtout c’est la première fois que j’y ai vu autant de faux CP cela a dû pertuber pas mal d’équipages qui n’étaient pas justes dans leurs notes. Pas d’erreurs de tracé, j’y ai senti une experience de l’organisation. Bravo à votre équipe de sécurité qui était bien présente malgré le temps détestable. Dommage que nous n’avons pas pû apprécié la beauté de votre région. Cela dit si l’occasion me le permet, je reviens l’an prochain. Merci a tous, le magnum de Chimay était bien bon. (A votre santé...)
    (rectification : c’est la première fois que je participe à votre rallye contrairement à ce que vous indiquez dans votre résumé de l’épreuve)
    Equipage n°47 : Mahaux-Beyers

  • Le 29 avril 2003 à 21:06, par Frédéric THOME En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Merci beaucoup pour l’organisation de cette journée. Nous nous sommes bien amusés.
    Cette année 5ème, l’année prochaine il faudra faire mieux.
    Maintenant, nous avons a peu près compris les règles et l’intérêt de ce munir d’un chrono.

  • Le 29 avril 2003 à 22:30, par JACQUES WAUTHY En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    A la bonne intention de Sieur Mourelatos .
    Cher monsieur , dans ce genre d’épreuves , tout le monde a le droit de s’amuser sans pour cela " mettre en danger !! " les autres participants particulièrement " lent ,distrait , perdu et bouchonneurs !!! " après quelques longs kilomètres à patienter derrière , on finit par tenter sa chance !! Malheureusement , ce fut à un moment mal choisi , mais cela s’est passé sans casse !! Le plus saisi était le plus distrait !!
    Quand à vos commentaires désobligeants , gardez-les !
    Essayez , pour la prochaine fois , de regarder plus souvent derrière vous et de ne pas imposer votre rythme à tout le monde !
    Bien à vous . Jacques Wauthy R8G

  • Le 30 avril 2003 à 10:31, par Bob d’Automag En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    La sécurité, c’est important : vrai !
    La Fiat 124 qui a fait un tête-à-queue dans un long gauche dans les bois de Rièzes ne roulait pas vite (confirmé par un riverain qui suivait) mais la pluie et les gros pneus rend les autos parfois capricieuses... pas de gravité ici, juste un coup dans l’aile ar et un échappement plié (je suis arrivé sur-place peu après). Elle est repartie d’ailleurs.
    D’un autre côté, la convivialité est importante également.

  • Le 30 avril 2003 à 10:33, par Bob d’Automag En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Jacques, tu as reconnu ton erreur, c’est bien ! Mais l’endroit est mal choisi pour règler des compte ;-)

    A chacun son rythme...

  • Le 30 avril 2003 à 11:57, par Oli’ttle Bug En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Re-bonjour à tous... je viens de mettre en ligne environ 75 photos prises ce samedi entre les averses...
    Elles ont rejoints les 180 photos réalisées en 2002 sur le même rallye... Ces photos sont disponibles gratuitement, pour la plupart dans une résolution suffisante pour en permettre une impression de qualité au format 10x15cm si cela en interesse certains... olittle-bug@skynet.be...

    Le lien vers la galerie est repris ci-dessus mais pour les distraits le voici : http://www.retropassion.be

    Encore merci à tous, organisateurs et participants, pour cette agréable journée...

    Olivier

  • Le 30 avril 2003 à 18:15, par S. Mourelatos En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Merci Bob,

    L’organisation d’un tel evennement, cela a du etre extremement difficile.

  • Le 30 avril 2003 à 20:44, par JACQUES WAUTHY En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Allez !! c’est oublié !!
    Vive les sorties en anciennes , surtout quand elles sont si bien organisées !
    A bientôt sur nos routes !! ;-D

  • Le 5 mai 2003 à 17:37, par michel Somville En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    2ème en marathon en 2002 sur NSU TT, je n’ai pu malheureusement participer à l’édition 2003 car étant sur la route du retour de vacances. Bob, depuis 2 ans, tu n’es pas gâté par cette pourrie météo.

    ATTENTION A TA PROCHAINE ORGANISATION PREVUE EN SEPTEMBRE, CAR IL Y A 2 AUTRES SUPERBES ORGANISATIONS DONT LE RALLYE DE CINEY LE 14/9 ET LE RALLYE DE MODAVE LE 21/9. Je suis déjà inscrit aux 2, et j’aimerais être des votres en septembre. A bientôt.

  • Le 6 mai 2003 à 22:25, par bob En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Hé bien c’est parfait, il ne te reste plus qu’a réserver la date du 7 septembre ! ;-)

  • Le 7 mai 2003 à 11:10, par michel Somville En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Içi, c’est le débutant qui pose une question ?
    (CS) signifiait pour moi un "contrôle secret", mais je m’aperçois qu’il s’agit d’un contrôle seconde. De quoi s’agit-il et comment roule t’on pour être contrôlé à la seconde, comment en pratique cela ce passe t’il ?
    Désolé si ma question peux faire sourire les expérimentés de longue date. Encore petite question. Qu’est ce un flèché droit ? Merci pour la réponse.

  • Le 7 mai 2003 à 17:40, par pyh En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Il n’y pas de bêtes questions, il est intéressant d’exliquer afin d’encourager les indécis à s’inscrire à ce genre d’épreuve !

    Le "fléché droit" est un type de représentation dans lequel toutes les descritptions de la route sont "redressées" (exemple : un y gauche devient dans le road book un quitté gauche)

    Le Contrôle Seconde (CS) est un jeu avec une part de hasard qui permet de départager les concurrents et qui pationne les équipages.

    A un certain moment vous découvrez un panneau CS In qui annonce l’entrée de la zone de contrôle qui ici était de maximum 900 m.

    Vous y rentrez quand vous voulez mais une fois passé ce panneau In , vous ne pouvez plus vous arrêter...

    Le but est alors de franchir le CS OUT qui vous est inconnu et peut se trouver entre 100 et 900 m du CS IN et ce à l’heure 00 ( soit par exemple 12h55 00 secondes)

    Par conséquent, dés que vous apercevez le panneau OUT, soit vous êtes en avance et devez tenter de ralentir au maximum pour le franchir à 00 soit... il est trop tard et vous encaissez les pénalités correspondant aux secondes écoulées ( ex : 12h57 40 = 40 points de pénalités ; 12h58 12 = 12 pts ...)

    L’idéal consiste à découvrir le panneau OUT (feeling, chance , ..)
    suffisamment tôt pour guider le pilote et lui demander d’accélérer ou freiner ou zig zaguer ...

  • Le 8 mai 2003 à 09:39, par polemile En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Effectivement, d’après les échos !

    très belle organisation...

    Le principal organisateur est il resté sur place ??..

  • Le 8 mai 2003 à 13:21, par michel somville En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Merci PYH pour ton explication, mais, comment représentes tu graphiquement un "quitté gauche" en flèché droit, ou bien est-ce un flèché en arêtes de poisson ?

  • Le 9 mai 2003 à 23:37, par Yan En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Ben mon fredo, t’est beau dans ta voiture de oui-oui...
    Bravo pour ta 5ème place !
    Yan of Pininfarina

  • Le 27 août 2003 à 09:54, par François Mougenot En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    A Mertenne il n’y a que deux fermes qui ont une cour. Celle des Noël située derrière chez moi, au fond d’une impasse et la mienne dont la cour macadamisée débouche directement sur la route principale. Alors, quelle est la cour de ferme qui a reçu des visites ? Si c’est la mienne, je regrette de n’avoir pas été là pour voir ça et prendre quelques photos. J’aime les rallyes d’ancètres (en spectateur). La prochaine fois que vous passez à Mertenne, ce serait chouette de me prévenir !
    Merci.

  • Le 31 août 2003 à 19:03 En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Il s’agit d’une ferme au bout d’une route qui tourne à gauche (ferme à droite) sur la route Mertenne - Castillon qui pourrait faire croire à un T mais qui n’était pas reprise dans les notes car à droite c’est la cour de la ferme

  • Le 5 décembre 2005 à 19:51, par Jo En réponse à : > Catégorie Marathon 2003.

    Bonjour,
    je possède une porsche 911 de 1981 depuis cette date et j’ai appris l’existence de ce rallye.serais désireux d’y participer pour la prochaine édition et en savoir plus sur vos sorties.
    Je suis intéressé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.