Dans le baquet de droite au Classic Spring Roads.

Pauline Robert    2019-03-27 09:25:33   


Ce week-end était organisée la 8ème édition du "Patronale life Classic Spring Roads".
Organisé par Willy Lux et Robert Rorife, ce rallye de régularité pour véhicules de plus de 25 ans (et quelques véhicules d’exception) compte pour le challenge FBVA.

C’est au départ du R-Hotel de Remouchamps, situé à deux pas de la côte de la Redoute, que près de 80 équipages se sont donnés rendez-vous pour un week-end à bord de leurs voitures anciennes.

Nouveauté de cette année : le Classic Spring Roads « Two Days », disputé sur deux jours, est accessible aux seuls véhicules des catégories Classic et Family, tandis que le rallye d’une journée regroupe les équipages engagés en Expert, Classic+ et Classic.

Tout comme l’année précédente, c’est dans la catégorie "Classic+" que nous prenons part à l’épreuve. Nous portons le numéro 37.

9h30 : Nous sommes convoqués dans le hall d’entrée du R-Hotel pour les divers contrôles (administratifs et ensuite techniques par les contrôleurs de la FBVA).
Nous réalisons ensuite l’étalonnage, celui-ci se déroule sur une partie d’autoroute.

10h00 : Le briefing est donné par Willy ; celui-ci est également traduit en néerlandais pour les concurrents du Nord du pays. Quelques modifications importantes sont à noter suite à des travaux sur le parcours.

10h46 : C’est l’heure du départ. Nous partons pour près de 400 kilomètres à travers les Ardennes belges et les cantons de l’Est.

Une liaison nous fait traverser Aywaille pour nous emmener jusqu’au premier contrôle horaire situé à Harzé où nous démarrons pour une RT de 15 km. Le départ se fait en "self start".
Une fois ce tronçon de régularité terminé, il faut mettre "les gaz" pour pointer à l’heure au contrôle suivant. Il s’agit d’un « contrôle horaire seconde » situé à Ferrières.

Nous enchaînons ensuite par deux autres CHs pour ensuite arriver au contrôle horaire de Amonine, ce dernier est un contrôle horaire avec contrôleurs. Il a pour but de faire partir les concurrents de minute en minute avant de pouvoir démarrer la RT de Marcourt.

Avant d’arriver au regroupement de mi-rallye situé au relais Saint-Christophe à Longlier, il nous faut parcourir une dizaine de CH, une RT avec de belles portions de terre, ainsi qu’une carte tracée assez simple.

Les classements des premières RT sont affichés, nous sommes classés 14ème au terme de la première boucle.

15h30 : Nous partons pour la seconde partie du rallye. Le départ de la ’RT 3b’ se situe déjà 5 min après le départ du relais Saint-Christophe. La fin de cette zone de régularité se trouve près du village de Jodenville.
Nous nous dirigeons ensuite en liaison vers le regroup’ situé au "jardin des anémones" à Savy. Lors de ce mini regroupement, nous recevons un road-book comportant quelques modifications de parcours.

Nous reprenons directement la route en partant de minute en minute pour prendre le départ de la RT 4 dans le village de Recogne. Celle-ci emprunte une des spéciales des « Legend boucles de Bastogne ». Nous devons rouler à cheval sur certaines portions de route tellement le chemin est creusé par les nombreux passages des concurrents des Legend boucles.

Le contrôle horaire suivant est situé dans le village de Cobru, encore un nom bien connu des habitués des Legend boucles. Nous prenons ensuite la direction de Hardigny et Rettigny, en suivant la déviation donnée dans le road-book 2 afin de rallier le CHs 17 et le CH 18. Certains concurrents ont oublié de prendre bonne note de ces modifications et ont débouché dans une zone de travaux, ce qui leur a fait perdre de précieuses minutes.

17h30 : La pause entre la 2ème et 3ème boucle, s’est déroulée à Huldange au Luxembourg. L’occasion pour tous de faire le plein d’essence avant d’attaquer la suite du rallye.

Nous entamons la troisième partie du rallye. La nuit commence à tomber. Les choses sérieuses débutent puisque cette étape est composée essentiellement de CHs très courts.
Dans le début de cette boucle, une erreur dans le dessin d’une note du road-book suivi d’une zone de contrôle horaire (panneaux jaune et rouge) nous fait hésiter sur la route à prendre. Tout comme nous, plusieurs équipages font demi-tour jusqu’à la note précédente en espérant trouver le bon chemin.

20h16 : Un dernier regroup de 30 minutes est organisé au shop «  Spa Racing » à Stavelot (situé aux abords du circuit de Spa-Francorchamps).

Nous reprenons ensuite la direction de Remouchamps. Cette dernière portion vers l’hôtel comporte une "RT show" aux poubelles de Bodeux. Celle-ci est à parcourir dans un temps très court.

Dans cette boucle de nuit, nous parvenons à prendre un minimum de pénalités et réussissons alors à remonter dans le classement général.

Nous finissons finalement 2ème de classe et à la 5ème place du classement général en catégorie Classic+.

LES CLASSEMENTS

Texte : Pauline ROBERT & Oli COPPEE
Photos : Les 3R, Jean-Marc PITZ, Sébastien STAS, Oli COPPEE.

Vos commentaires

  • Le 27 mars à 17:25, par Somville M. En réponse à : Dans le baquet de droite au Classic Spring Roads.

    Génial vos commentaires. Mais n’ayant plus roulé depuis 6 ans je m’adresse à vous pour 2 questions.

    1- j’ai connu les CHs à l’epoque Du Rallye des Légendes organisé par PYHendrickx et Bob. S’agit-il de la même chose actuellement.

    2- une RT en self start, de quoi s’agit-il ?

  • Le 28 mars à 10:01, par Somville michel En réponse à : Dans le baquet de droite au Classic Spring Roads.

    ALORS les champions de la régulation ou des épreuves d’orientation, PERSONNE pour répondre à mes 2 petites questions🦍

  • Le 28 mars à 18:55, par Pauline Robert En réponse à : Dans le baquet de droite au Classic Spring Roads.

    Bonjour Monsieur Somville, merci pour votre commentaire.
    Le rallye des légendes n’étant pas un rallye de régularité, vous voulez surement dire ERV et non CHs ?
    Les ERV sont des étapes de régularité virtuelle = calcul des kilomètres parcourus sur une certaine distance en heure-minutes-secondes. Alors que les CHs sont des contrôles horaires secondes (uniquement utilisés en rallyes de régularité) ; le but est de pointer au contrôle dans la bonne heure et à la seconde près.
    Concernant les self start = "auto départ" = prendre le départ tout seul sans contrôleur.
    J’espère avoir répondu à toutes vos questions :)
    Bonne journée ! Pauline

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.