Des Routes Ardennaises et une nuit noire sans lune !

Jean Marc Pitz    2009-11-20 16:34:38   

12ème édition des Routes Ardennaises 14 novembre 2009.


Ce 14 novembre, après le contrôle technique, c’est 41 voitures qui prennent le départ, de Lierneux, de la 12ème édition des Routes Ardennaises.

La 1ère partie de l’étape 1, assez tranquille, mène les concurrents à Beho via Manhay et Gouvy en comportant un RT avec arrivée au vol et un CHS (contrôle horaire seconde). La 2è partie de cette étape hausse le rythme avec 4 tronçons courts mais comportant pas mal de changements de direction pour arriver au regroup à St Vith et prendre un lunch bien mérité.

Pendant ce lunch, le premier classement tombe et on trouve en tête, en Expert : Lareppe-Pirotte (Opel Ascona), et en deuxième position, D’Hoe-Vanoverschelde (MGB Gt) et 3ème Gengou-Gathy (Volvo 142 de 1967). En Classic : Lacroix-Fraikin (Volvo 142S), Corliano-Franc (Fiat 128 Rallye) et Demortier-Stephenne (BMW 2002).

Et voilà, la 2ème étape démarre la nuit tombée en direction d’Amel (Amblève) par un double tronçon à la carte muette pour les Experts et carte tracée pour les Classic. Ces tronçons vont faire tomber pas mal de pénalités car les routes sont étroites et rendues glissantes par les feuilles mortes d’automne.

Et hop, direction Bullange, Butgenbach, Wirtfeld et Waime et cela sans rencontrer de panthère noire qui rôde dans les environs. Comportant 2 RT, beaucoup se font piégé par une petite astuce avant le FF… Cette nuit noire et sans lune, perturbera certains équipage car, le retour vers Lierneux par Recht et Vielsam en carte muette pour les Expert et fléché droit non métré pour les Classic ne fut pas de tout repos.

Cette deuxième et dernière étape a boulversé les classements, rapidement donnés par le performant bureau de calcul tenu par José Bailly.

En effet, en Classic, Bertrand-Chappa (Ford Escort RS 2000) ont coiffé tout le monde et terminent 1èr devant Ninane-Simon, également sur Ford Escort mais MK1 ; Camerman-Pigeolet (Simca Rallye2) finissent en troisième position.

En Expert, même boulversement au classement car Reuter-Vandevorst (Porsche 914/6) passent de la 7ème place à la 1ère marche du podium et sont devant Lareppe-Pirotte (Ascona) et Gielen-Mathy (Porsche 911).

Ah oui, la première dame est Thorez Ariane qui faisant équipe avec Robert Rorife (Volvo 121) termine 4ème en Classic.

En résumé, la majorité des concurrents on apprécié un beau parcours, rythmé et dans une belle région, qui le permet.

Jean-Marc PITZ.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.