LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

Christian Bouchat.    2005-07-08 00:00:00   

En 1960, VOLKSWAGEN est le premier constructeur allemand. Il est aussi le premier exportateur allemand. Près de 50 % des voitures allemandes exportées portent l’emblème de WOLFSBURG.


Pourtant, sous cette apparence rassurante, VW était considérée par beaucoup de spécialistes comme un colosse aux pieds d’argile, du fait de sa monoculture.

En effet, la Volkswagen TYP 1, mieux connue sous le nom de COCCINELLE, représente quasiment la totalité de la production. L’usine est totalement tributaire du succès d’une voiture vieille de 20 ans, et même si elle est modifiée chaque année, structurellement, elle reste très proche de la K D F lancée en 1938.

VW 1600 L de 1969.

Autre fait important, à partir du 22 août 1960, la VOLKSWAGENWERK GmbH est transformée en Société Anonyme, car, l’état Allemand, propriétaire à 100 % de VW, veut dès le 16 janvier 1961 vendre 60 % de ses actions dans le public au prix unitaire de 100 DM. Celles-ci ne se vendent pas aussi facilement que l’Etat Allemand l’espérait.

Au printemps 1961, afin de vendre les actions restantes, le gouvernement Allemand décide d’annoncer officieusement l’arrivée imminente d’un nouveau modèle plus gros que la KÄFER qui rendra VOLKSWAGEN moins vulnérable.

Présentée officiellement en septembre 1961 au SALON de FRANCFORT, la VOLKSWAGEN TYP 3, alias la VOLKSWAGEN 1500 en est la grande vedette, mais déçoit plus d’un observateur par son manque d’originalité. Pourtant, la clientèle visée est rassurée par son classicisme technique, robustesse assurée, ou stylistique, sobre et passe-partout ne pouvant choquer.

La gamme présentée sur les bords du Main, est composée de cinq modèles (année modèle 1962) :

La berline 1500 à deux portes.

La berline 1500 à toit ouvrant.

Le Cabriolet 1500, basé sur la berline.

Les Coupé et Cabriolet KARMANN-GHIA TYP 3.

Le Coupé Karmann-Ghia du type 34, comme la berline,ici le modèle 1962-63, n’a pas eu le succès retentissant du Coupé Karmann-Ghia type 1.

Seuls trois de ces cinq modèles seront réellement produits en série : Les berline et berline à toit ouvrant ainsi que le coupé Karmann-Ghia.

Aucun cabriolet de la gamme Typ 3 ne sera produit en série.

Couverture du catalogue spécifique au Cabriolet VW 1500.
Vue intérieure du cabriolet 1500 Typ 3.

20 exemplaires de Présérie du Cabriolet 1500 seront construits pour les ultimes essais qui très certainement ont décidés du sort accordé au modèle et sans doute aussi au cabriolet Karmann-Ghia. Il devait avoir les mêmes dimensions et caractéristiques que la berline sauf l’augmentation logique du poids due à la rigidification du châssis.

Cabriolet VW 1500
Cabriolet VW 1500

Peu de renseignements sont disponibles sur le Cabriolet Karmann-Ghia, basé sur le coupé Karmann-Ghia Typ 3. (Quiconque en sait plus à ce sujet, peut me contacter, il sera accueilli avec le plus grand intérêt)

Le Cabriolet Typ 34, sur le Stand Karmann du Salon de Francfort 1961.

Les raisons exactes de ces abandons de dernière minute ne sont pas connues, mais on peut imaginer que des problèmes importants de rigidité soient apparus. Ce qui est certain, c’est que ces deux projets étaient très avancés quand on les arrêta.

Lors du Salon de BRUXELLES qui s’est déroulé en janvier 1962, soit quatre mois après la présentation officielle, de petits dépliants publicitaires, distribués sur le stand D’Ieteren, reprennent des dessins et les prix de vente en Belgique de ces deux Cabriolets : 119.000 FB + 16% de taxe soit 138.040 francs belges pour le CABRIOLET VW 1500 et 149.000 FB + 16% de taxe soit 172.840 francs belges pour le CABRIOLET KARMANN-GHIA TYP 3.

Sur ce même dépliant, les prix de vente de la BERLINE 1500, à 87.500 BF + 16% de taxe, comme la version TOIT OUVRANT à 93.500 + 16% de taxe et le COUPE KARMANN-GHIA 1500 à 139.000 + 16% de taxe soit 161.240 francs belges démontrent que les TYP 3 furent toujours relativement chères, ce qui, malgré une bonne finition et une amélioration du comportement routier, freina les ventes.

Voici les principales modifications apportées à la gamme TYP 3 :

Dès le 9 JANVIER 1962, commence la fabrication du VW VARIANT 1500, version break 2 portes, qui deviendra le « best-seller » de la gamme.

Le profil d’un Coupé Karmann-Ghia 1500 S de 1964-655.

AOUT 1963, (année modèle 1964).

La VW 1500 S apparaît en BERLINE, VARIANT et Coupé KARMANN-GHIA. Ces versions se reconnaissent par l’apparition de baguettes latérales courant tout le long de la carrosserie, d’une poignée chromée sur le capot avant, de clignotants avant élargis, de clignotants latéraux à l’extrême arrière des ailes avant, de phares arrières agrandis, de boîtiers catadioptres arrières chromés, et uniquement sur la BERLINE d’un feu de plaque partiellement chromé surmonté d’un grand S.

Mécaniquement, la puissance passe à 54 CV DIN à 4200 tr/mn, grâce à 2 CARBURATEURS HORIZONTAUX SOLEX et à l’augmentation du TAUX DE COMPRESSION qui passe de 7.8 à 8.5. Le COUPLE MAXIMUM de 10.8 mkg (DIN) est identique, mais le régime passe de 2000 à 2800 tr/mn.

La VW 1500 S de 1964. Vous pouvez jouer au jeu des 7 erreurs ou, dans ce cas-ci, 7 différences.
La Volkswagen 1500 N de 1964.

Les 1500 BERLINE et VARIANT deviennent 1500 N BERLINE et VARIANT.

Version COMMERCIALE TOLEE des VARIANT N et S.

Remplacement du COUPE KARMANN-GHIA 1500 à un carburateur par la version 1500 S.

Catalogue de présentation de la berline 1600 TL de 1966.

6 AOUT 1965 (année modèle 1966).
Présentation des 1600 TL FASTBACK, 1600 Coupé Karmann-Ghia et 1600 VARIANT.

La puissance reste inchangée, malgré l’augmentation de cylindrée qui passe à 1584 cm3 par augmentation de l’alésage à 85.5 mm, mais le régime maxi redescend à 3800 tr/mn, le taux de compression tombe à 7.7 et le couple monte à 11.2mkg au rythme de 2200 tr/mn et toujours deux carbus SOLEX, mais surtout Freins à disque à l’avant sur tous les modèles.

Le Coupé Karmann-Ghia 1600 de 1966.

La 1500 N devient la 1500 A, toujours en versions BERLINE et VARIANT. Disparition de la COMMERCIALE en Belgique.

Volkswagen 1500 A de 1966.

Année modèle 1967.

Tous les modèles 1500 A deviennent 1600 A sans modifications du moteur, et les 1600 deviennent 1600 L

La VW 1600 A de 1967.

AOUT 1967 (année modèle 1968).

La grande nouveauté est la version 1600 AUTOMATIC, mais les améliorations sont nombreuses, comme :

Colonne de direction de sécurité.

Volant de sécurité.

Freins à double circuit.

Trappe extérieure de remplissage de l’essence.

Poignées de portes avec commande insérée dans la courbure intérieure de celle-ci.

Nouveau dispositif de verrouillage des déflecteurs.

Balais d’essuie-glace plus longs.

Rétroviseur extérieur plus grand.

Contact démarreur intégré dans la colonne de direction.

JUIN 1968 (Année modèle 1969).

Présentation des TYP 3 à INJECTION ELECTRONIQUE. Grâce à celle-ci la puissance passe à 59,5 CV DIN à 4250tr/mn et le couple maxi à 11,45 mkg à 3000 tr/mn.

Dépliant D’Ieteren de 1968 présentant les nouveaux modèles 1600 EL à injection électronique.

AOUT 1968 (Année modèle 1969).

Essieu à double cardan.

Clignotants de secours.

Désembuage du pare-brise amélioré.

La gamme 1970 reconnaissable au coffre avant rallongé de 12 cm.

AOUT 1969 (Année modèle 1970).

Arrêt de la production du COUPE KARMANN-GHIA 1600 L.

Proue avant allongée pour toutes les TYP 3.

AOUT 1971 (année modèle 1972).

Apparition de la prise VW-DIAGNOSE.

JUILLET 1973 : Fin de la fabrication en EUROPE des TYP 3.

La première version brésilienne de la VW 1600. L’année modèle 1969.
Côté face de la VW 1600 brésillienne de 1969.

Parce qu’en effet, depuis LE SALON de SAO PAULO 1968, une version modifiée de la VW 1600 BERLINE est construite au Brésil.

Curiosité du marché brésilien, cette version quatre portes de la berline Fastback, qui existait aussi en deux portes.

Une version VARIANT fut produite entre DECEMBRE 1969 et 1981.

Le VW Variant brésilien de 1972.

Le Coupé KARMANN-GHIA TC sortit en août 1970.

Un Coupé brésilien Karmann-Ghia TC de 1972.

La SP fit ses débuts en juin 1972.

Quelques exemplaires du Coupé VW SP-2, ici de 1972, ont été vendus en Europe, où il a été exposé dans quelques salons.

La BRASILIA commence sa carrière en juin 1973 et la termine en 1982. Ce qui en fait la dernière VW TYP 3 produite.

Volkswagen Brasilia de 1980.

2.584.905 VOLKSWAGEN TYP 3 sont construites en Europe, entre SEPTEMBRE 1961 et JUILLET 1973.

Si on compare ces chiffres à ceux obtenus sur la même période par la TYP 1 (plus de 10.000.000 de COCCINELLES vendues entre 1961 à 1972), le succès est mitigé. Les VW 411 / 412 ou VW TYP 4 tireront encore la gamme vers le haut à partir du mois d’août 1968, mais leur bilan fut réellement décevant, puisque entre août 1968 et mai 1974, 355.200 exemplaires de 411/412 sont fabriqués dont 176.512 VARIANT et 178.688 BERLINES.

Le « Hit-parade » des TYP 3 :

1er : Les Breaks VARIANT : 1.203.046 exemplaires vendus.

2ème : Les Berlines 3 volumes : 738.010 exemplaires vendus.

3ème : Les Berlines FASTBACK : 601.286 exemplaires vendus.

4ème : Les Coupés KARMANN-GHIA : 42.563 exemplaires vendus.

VW 1600 TL de 1971.

CARACTERISTIQUES PRINCIPALES DE LA VW 1500 1962

MOTEUR BOXER de 4 cylindres horizontaux opposés.

ALESAGE x COURSE : 83 mm x 69mm.

CYLINDREE : 1493 cm3.

PUISSANCE : 45 CV DIN à 3800 tr/mn.

COUPLE MAXIMUM : 10.8 mkg à 2000 tr/mn.

TRANSMISSION aux roues arrière.

Embrayage monodisque à sec.

Boîte à 4 vitesses avant toutes synchronisées.

CHASSIS plateforme avec poutre centrale.

SUSPENSION à quatre roues indépendantes.

FREINS à tambour.

DIRECTION à vis et galet.

DIMENSIONS :

LONGUEUR : 4,225 mm.

LARGEUR : 1.605 mm.

HAUTEUR : 1,475m.

EMPATTEMENT : 2.400 mm.

VOIE AVANT : 1.310 mm.

VOIE ARRIERE : 1.350mm.

POIDS à vide : 830 Kg (920 Kg > Cabriolet).

Charge maximale admise : 420 Kg (360 Kg > Cabriolet).

départ chahuté aux 24 H.de Francorchamps 1964.

En 1964, lors de la première édition des 24 HEURES de FRANCORCHAMPS modernes, la lutte pour la victoire fut rude, entre les Mercedes 300 SE et les BMW 1800 TISA. Pour le gain de la Coupe du Roi, consacrant le meilleur résultat de trois voitures d’une même écurie, la bataille fut aussi passionnante. Les établissements D’IETEREN, l’importateur belge des VOLKSWAGEN, décida de se lancer dans une course sans doute moins médiatique, mais parfaitement en rapport avec la réputation de robustesse des VW. Ils participèrent avec Quatre VW 1500 S de série, dont les moteurs furent plombés par Huissier. Les quatre véhicules arrivèrent sans encombre et faillirent gagner la COUPE DU ROI.

Les pilotes qui ont participé aux 24 H. de Francorchamps ’64 sur les qatre VW 1500 S. De gauche à droite : de Moffarts, de Jonghe, Ben Pon, Thenaerts, Meert, Sander, Gaban et Nokin.
Un ravitaillement de l’équipage formé de Ben Pon et de Moffarts qui terminera 18ème au classement général à plus de 133 Km/h de moyenne.
Quelques détails des modifications apportées aux 1500 S des 24 H. de Francorchamps 1964.

Non content de ce résultat plutôt satisfaisant, la VW numéro 314 fit, toujours sous contrôle d’Huissiers, 6.000 Km Non-stop à une moyenne de 100 Km/h, dans une Europe bien moins pourvue d’autoroutes.

Les suspensions modifiées donnent à la 1500 S du record un aspect nettement plus agressif.
Modèle :</td>
<td>VW 1500 (1962) VW 1500 S (1964) 1600 TL Fastback (1966)
Vitesse maximale :</td>
<td> 127 Km/h. 135,6 Km/h. 135,7 Km/h.
0 à 100 Km/h : 24,4 secondes  ? 25 secondes
400 m départ arrêté : 21,5 secondes 21,9 secondes 21,6 secondes
Kilomètre départ arrêté : 41,8 secondes 40,8 secondes 40,5 secondes
Consommation :</td>
<td> de 8,5 à 11,7 L. aux 100 Km de 8 à 11,5 L. aux 100 Km de 8 à 10 L. aux 100 Km
Carrosserie spéciale de 1965 sur base de VW 1500 S.

A lire aussi :

"La Saga de la Coccinelle"

"D’Ieteren, les 160 premières années d’une dynastie belge"

"La Coccinelle, mode d’emploi"

Vos commentaires

  • Le 16 juin 2003 à 06:41 En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Félicitations pour ces articles de qualités à propos des VW type3 et coccinelle ainsi qu’à la saga D’Ieteren !

  • Le 25 août 2003 à 23:41 En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    bonjour, j’ai lu avec beaucoup d’attentions votre article et d’autre sur ce site tres bien realisé, proprietaire d’une puma 1600gt de 1975, qui ne figure pas ds votre article et qui n’est d’autre qu’une plate forme de karman avec moteur cocinelle de production bresilienne...s’etait juste un clin d’oeil car peu d’exemplaire en europe donc pas tres connue..snif !!
    sur ce je vous souhaite une moulte journee...

  • Le 31 août 2003 à 14:22 En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    message pour le propriétaire de la puma .
    J’ai un ami belge, installé au Brésil qui est collectionneur de puma et président d’un club puma.
    Il serait probablement interéssé de savoir que vous possédez une puma.
    D’autre part, pourquoi ne pas créer un club afin de rassembler les amoureux et collectionneurs de puma ?
    ...Recevoir une réponse à ce message serrait très sympa !

  • Le 8 novembre 2003 à 16:58, par Dir Nessenius En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Allo,
    tres belle et tres informatif avec les VW brasiliennes.
    Mit freundlichen Gruessen

  • Le 30 novembre 2003 à 00:52, par equey bernard (type 18 sur FLAT4ever.com) En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Je viens de découvrir votre site en recherchant des infos sur la Karmann Ghia TC.
    Bravo et merci de nous faire découvrir des renseigenements si méconnus.
    j’habite en Suisse et je suis conducteur d’une Cox 1303 et d’un VW 181, autre "bête" mystérieuse de chez VW.

  • Le 9 avril 2004 à 13:41 En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    reponse pour l’ami de l’ami belge installé au brésil president d’un club puma...je viens juste de prendre connaissance du message donc sorry pour le retard, je pense que vous parler de marc et bien oui j’ai fais sa connaissance via le net et on correspond depuis environ une année, il m’a appris beaucoup de choses concernant cette voiture et ce n’est pas fini et en plus il est super sympa....quand a faire un club, le temps me manque...en tout cas merci pour l’info et a bientot

  • Le 20 mai 2004 à 23:29, par Ruin guy En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    bravo trés beau collectage d’infos,pour ma part beaucoup de découvertes malgrés 24 ans de service pièces dans le réseau vw(depuis 03/80).Donc ,certaines de ces dames n’ont été recontrées que sur catalogues, et autres micro-plans.Bien sur aussi dans la rue et autres garages, où elles se cachent maintenant.salutations à vous.
    vw pour la vie.

  • Le 13 août 2004 à 13:10, par David En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Attention, la Brasilia n a pas de chassis de type 3, meme si il y a quelques similitudes !! c est un chassis different, pas comme une cox, ni une karmann.... J en connais une, ainsi qu une Envemo (replique 356 coupé sur chassis Brasila raccourci) c est une voiture très agréable à conduire, spacieuse et comfortable....

  • Le 9 septembre 2004 à 11:47, par Jef En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Bonjour,

    Bravo pour cet article complet . Normal venant du maître des catalogues automobile... Je possède un type 3 depuis 13 ans c’est une voiture vraiment agréable. J’ai réalisé un petit site web sans prétention sur ces autos .

    bon surf.

    Jef

    http://users.swing.be/sw365395/index.htm

  • Le 24 septembre 2004 à 03:03, par Girão En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Félicitations pour ces articles de qualités !!

    VW 1600 on Brasil ? http://www.tlclube.com

    Girão

  • Le 23 octobre 2004 à 11:15, par Dimitri Van Sluijs En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Bonjour !
    J’ai une petite berline de 63 et compte la remettre en route prochainement, c’est pourquoi je suis tombé sur votre site en faisant mes recherches. C’est une voiture que mon grand-pére a acheté neuve en même temps qu’une camionnette que nous n’avons malheureusement plus ! Il y a une dizaine d’année qu’elle n’a plus tourné et est un peu abimée. Si vous aviez qq infos sur l’endroit ou on peut encore trouver des pièces etc.. je vous remercierais de me les communiquer ledims hotmail.com et qui sait, peut-être un jour pourrais-je participer à une randonée. D’avance merci. Dimitri.

  • Le 18 décembre 2004 à 14:40, par PATRICK ETIENNE En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Bonjour,
    Je viens d’acheter une Variant 1500S de 1965 à l’état de neuf. j’ai lu avec un très grand intérêt votre article et je tiens à vous féliciter.
    Je souhaiterais pouvoir acquérir un manuel d’entretien en français pour cette voiture ainsi que de la publicité de l’époque. Savez-vous où je pourrais m’adresser ?.

    Elle a été convertie en 12V savez s’il existe des montres en 12V.
    De même le revêtement du tableau de bord est cassé. Existe-til des ersatz.
    Un dernier mot je trouve que les photos des fabrications brésiliennes sont excellentes. Bravo de s’occuper de cette voiture populaire pleine de charme !

  • Le 8 avril 2005 à 16:03, par polo En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    mille merci pour ce superbe article sur les types 3 qui ne sont pas assez connu(je suis l’heureux conducteur d’un notch de 64).bravo pour la recherche qui n’a pas du ètre des plus facile.bravo encore.

  • Le 21 janvier 2006 à 21:47, par Fast is Back En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    C’est vraiment le bonheur pour moi d’être arriver sur votre article,je n’avait encore jamais vue autant de documents sur une voiture qui mérite pourtant plus de considération dans le monde des vw.
    J’ai comme projet de restaurer un Fastback 1600 LE de 1971 et posséde aussi un modéle 1600 L 1973 en parfait état et qui est mon daily-driver.
    Il est vrai que cette voiture posséde de nombreuses qualités et vous avez réussi à toutes les mettre en avant. Comme dans beaucoup d’autres réponses avant la mienne, je vous félicite pour le travail que vous avez accompli.
    BRAVO et MERCI

  • Le 6 septembre 2006 à 22:41, par arnaud En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Bonjour, Je parcours les sites à la recherche de propretaire de PUMA... Moi meme nouveau proprietaire d’une PUMA GTE de 1974 je cherche des pieces et des contacts. Si vous pouvez m’aider merci de me répondre en m’adressant un mail à
    arnaud.destailleur wanadoo.fr

    Merci
    Arnaud

  • Le 6 septembre 2006 à 22:42, par arnaud En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Bonjour, Je parcours les sites à la recherche de propretaire de PUMA... Moi meme nouveau proprietaire d’une PUMA GTE de 1974 je cherche des pieces et des contacts. Si vous pouvez m’aider merci de me répondre en m’adressant un mail à
    arnaud.destailleur wanadoo.fr

    Merci
    Arnaud

  • Le 27 août 2007 à 15:01, par Franck Kegelart En réponse à : LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Puis-je avoir plus de renseignements sur la carrosserie spéciale qui figure en bas de l’article - nom du carrossier en particulier ? Merci

  • Le 29 août 2007 à 10:49, par franck kegelart En réponse à : LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Je connaissais, comme carrosserie spéciale sur cette base, une réalisation du carrossier italien Francis Lombardi, visible sur www.conceptcar.it

  • Le 23 janvier 2008 à 17:59 En réponse à : > LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    hello voila ai ete propriétaire d’une puma gt de 72 et possede encore 2 jantes larges si cela vous interesse ? connais bien le sujet et regrette d’avoir du m’en séparer car c’est une voiture mythique,au plaisir de partager cette passion pour une voiture pas ordinaire,mon mail est : lovepeacemario yahoo.fr a bientot x

  • Le 5 août 2008 à 18:35 En réponse à : LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    j’ai été l’heureuse propriétaire d’une 1500 beige,magnifique à 18 ans
    j’ai fait des conquetes avec cette voiture,belle,sobre
    élégante,je la regrette encore à 70 ans.

  • Le 5 mars 2009 à 23:43, par Homer14 En réponse à : LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Bonjour,
    je suis propriétaire d’un combi split 1500 11 fenetres de 1965 .
    Il y a une plaque ou figure "anciens établissements D’Ieteren Féres S.A".
    Je suis Français et voudrais savoir si quelqu’un pouvait m’aider à déchiffrer celle-ci.
    Et par la même occasion sur la plaque VOLKSWAGENWERK AG
    que veut dire
    Heizg.Typ2/255 A Prülz. S45.
    Enfin bref , je suis preneur de toutes infos sur ces plaques.
    Merci d’avance .
    A plus tard , je l’espere.

  • Le 5 janvier 2014 à 23:36, par cheikh En réponse à : LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    bonjour j ai une vw karmann ghia typ 34 1600 TL moyen de carrosserie, 95000kms .je voulais savoir ou je peux me renseigner pour la cote ou si quelqu un saura me dire a peu pres combien elle se vends .merci de me contacter sur mon mail cheikh_jiddou hotmail.fr.cordialement

  • Le 12 octobre 2014 à 00:58, par Deschamps En réponse à : LES VW 1500 ET 1600 : RENCONTRE DU TROISIEME TYP.

    Bonjour ,
    j’ai le grand honneur de connaitre Monsieur de Moffarts qui a participé au 24 h en 1964, je ne me lasse pas de ses histoires de course automobile , un type épatant et très humble !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.