Belgian Historic Cup & Youngtimers : VAN ELDEREN SE POSITIONNE !

Invité.    2012-08-07 23:22:27   


Les 21 et 22 juillet , Historics et Youngtimers ont roulé de concert à Spa. Et au prix d’une dérogation, les Youngtimers ont pu conserver leurs habituels pneus slicks. Les pilotes ont également eu la possibilité de disputer deux séances qualificatives, ce qui a permis l’élaboration de deux grilles de départ différentes.

Qualifications : Poles pour Luc Moortgat et Jan Van Elderen
Lors de la première qualification, la Porsche 964 Cup Youngtimer du pilote Real Luc Moortgat était la plus vite en action, s’offrant la pole position devant la Dodge Challenger de Bert Smeets, issue du team JS Cars. Smeets signait de la sorte le meilleur chrono en Historics, devant la Porsche 911 RS de Jan Van Elderen. Les places 4 et 5 revenaient aux Guests Julesen et Knight. La Porsche 964 de Gelissen et la BMW M3 de Dierickx apparaissaient ensuite, suivies de très près par l’Audi Coupé du double vainqueur des 24 Heures du Mans André Lotterer et son compagnon Patrick Schreurs. Construit par Nothelle, le bolide aux anneaux s’est débattu tout au long du week-end avec un manque de puissance. Wolters clôturait le top 10 de la première grille de départ. Jan Schippers devait par contre ranger assez vite sa Camaro en bord de piste, en raison d’un problème technique, tandis que Dirk Van Rompuy ne parvenait même pas à prendre part à cette séance, en raison d’un souci d’arrivée d’essence. Lors de la deuxième qualification, déterminante pour l’élaboration de la seconde grille de départ, Van Elderen signait le meilleur temps devant le Guest Julesen, Smeets, Dierickx, Van Sprundel, Paque, Van Ham, Poulet, Blomaert, Dirk Van Rompuy et Luc Moortgat. Le pilote Real se plaignait d’un moteur asthmatique, de quoi compromettre sa prestation, et l’obliger à ranger sa Porsche dans la remorque. Week-end terminé !

Race 1 : Van Elderen (Porsche 911 RS) en Historics et Dierickx (BMW M3) en Youngtimers au terme d’une course sous la pluie.
Peu de choses à dire au sujet de la première course. Un superbe Bert Smeets positionnait la Dodge Challenger HARD Racing aux commandes, parvenant à défendre ce leadership trois tours durant. A cet instant, Francorchamps était frappé par une averse, ce qui envoyait la Dodge à la faute, avec réception dans un bac à gravier. Entre-temps, le drapeau rouge était brandi, Van Elderen se retrouvant au commandement devant Julesen, Dierickx, Frans, Gelissen, Tom Van Rompuy, etc. La course se terminait de cette manière, ce qui empêchait bien sûr les adversaires de Jan Van Elderen de le menacer. Le pilote Porsche remportait la victoire, sa sixième consécutive en Classe 3
Un de ses principaux adversaires, Geert Boels, déclarait forfait pour cause de… vacances, tandis que d’autres prétendants au titre perdaient aussi des plumes dans l’aventure. Durant la première partie de la course, Jan Schippers parvenait à se frayer un chemin dans le peloton, avant d’être contraint de s’immobiliser en bord de piste, moteur cassé ! Dirk Van Rompuy était le tout dernier à partir, et pointait déjà à une excellente 14ème place juste avant le drapeau rouge, soit la 7ème position en Historic Cup et la 4ème en Classe 3 derrière Van Elderen, Bleus et Van Sprundel. Tony Frans était le lauréat en Classe 2 de la Historic Cup, devant Van Damme et Vereecken.
En Classe 1, Tom Van Rompuy imposait la Kadett TT Autosport devant la Mustang de Rosenhart. Leader de cette catégorie, Guy François devait jeter le gant plus tôt suite à un bris de roue sur sa Lotus Elan, tandis que Poulet enregistrait lui aussi un résultat mitigé, en raison de problèmes de moteur. La malchance ayant frappé le pilote Real Luc Moortgat, vainqueur de quatre courses consécutives, permettait à Geert Dierickx de l’emporter chez les Youngtimers devant Gelissen, Lotterer, Blomaert et Wolters. Comme la course était rapidement neutralisée, les organisateurs décidaient de n’attribuer que la moitié des points.

Race 2 : De nouveau Van Elderen en Historics / Gelissen et sa Porsche sur la plus haute marche du podium en Youngtimers.
Le Guest Julesen prenait le leadership de la deuxième course, suivi de Van Elderen, Bert Smeets, Dirk Van Rompuy, Pierre-Yves Paque, Dierickx, Van Sprundel, etc. Dès le freinage des Combes, Dirk Van Rompuy partait à la faute, déployant des trésors de pilotage pour éviter l’accrochage. Le peloton se scindait dès lors en petits groupes, avec plusieurs duels particulièrement intéressants. Devant, Julesen parvenait à conserver longtemps le commandement, mais Van Elderen veillait au grain, se rapprochant en fin de course, avant de prendre le meilleur et remporter sa deuxième victoire du week-end. Par contre, Bert Smeets ne pouvait poursuivre sa marche en avant, un ennui de direction coûtant beaucoup de temps au pilote de la Dodge. Pierre-Yves Paque disputait lui aussi une superbe course au volant de la Porsche avec laquelle Luc Moortgat a mené bien des batailles par le passé. Il se retrouvait en compagnie de la Chevrolet de Tony Frans, la BMW de Geert Dierickx et la Porsche de Gelissen. Derrière ce quatuor, cela chauffait au sein de plusieurs groupes, avec notamment Cor Van Ham, qui prenait toute la largeur de la piste, l’Escort de Freddy Van Sprundel et la Mustang de Rosenhart. Ils étaient eux-mêmes talonnés par Blomaert, Bleus, Schreurs et Tom Van Rompuy.

Au bout du compte, Gelissen parvenait à prendre le meilleur sur l’autre Porsche de Paque, ce qui le plaçait au 3ème rang final. Geert Dierickx devait de son côté composer avec la puissante Camaro de Frans, ce qui ne l’empêchait pas d’enregistrer une belle 5ème place. Frans l’emportait néanmoins dans la Classe 2. Van Sprundel surgissait au 7ème rang après un superbe combat contre Van Ham et Rosenhart, ce dernier s’imposant dans la Classe 1, précédant Tom Van Rompuy.

Au championnat Youngtimers, Moortgat est contraint de céder le leadership à Geert Dierickx. Mais cette situation est virtuelle, car le pilote de la Porsche a désormais deux résultats à décompter. Prochain rendez-vous pour les Youngtimers, en solo cette fois, le 18 août sur le circuit de Zolder.
Dans la Classe 1 de l’Historic Cup, Guy François effectue une belle dégringolade au classement, conséquence de sa noire malchance. Le nouveau leader est le très régulier T’hoen, au volant d’une Austin Healey, avec deux petits points de bon sur Rosenhart, le pilote de la Mustang possédant lui-même deux unités d’avance sur l’Opel Kadett TT Autosport de Tom Van Rompuy.
Van Elderen peut désormais afficher clairement ses ambitions de titre en Classe 3. Grâce à l’attribution de la moitié du barème en première manche, Geert Boels a la chance de limiter la casse et de décompter ce mauvais résultat. Il reste dès lors 2ème derrière Van Elderen, mais un petit point seulement devant Selders, tandis que Jan Schippers se retrouve 4ème, avec deux points de bon sur Dirk Van Rompuy.

Les Classements

Course 1

Course 2

Texte BRAVO
Photos CATOIR Antoine

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.