RALLYE d’ANTIBES, Abondance de biens ne nuit pas !

Adrien Felot    2011-11-24 21:28:14   


Il y avait le soleil et la mer, des belles (voitures) de tous âges et de toutes esthétiques, et une régie bien rôdée et souriante pour organiser ou participer, du 14 au 16 octobre 2011, à :

- 1. la manche française du Championnat d’Europe des Rallyes,
- 2. une épreuve de la Coupe de France VHC/Classic
- 3. un Rallye VHRS de la Retro-Cup
- 4. un Rallye national

Le parcours se déroulait au départ d’Antibes-JuanLesPins autour d’un énorme parc d’assistance au MIN de Nice sur 3 boucles couvrant un total de 922 km dont 28% de spéciales :

-  Vendredi en début de nuit : Levens-Duranus-StJeanlaRivière et Villars-Massoin-Tournefort déjà empruntées au printemps lors du rallye de StLaurent du Var du même organisateur ;
-  Samedi jusqu’en début de soirée : Col de Bleyne-Le Mas-Aiglun, StAntonin, Ascros, Toudon (curieusement appelée Conseil Général des Alpes Maritimes, par reconnaissance sans doute …) et Roquesteron- Consegudes chacune à parcourir deux fois ;
-  Dimanche enfin : les célèbres étapes de l’arrière pays de Monte-Carlo : Col de Braus-Col de l’Ablé, Pera Cava-Col de Turini-La Bollène et Lantosque-Coaraze.

La catégorie 1 courait les 3 jours, les VH les 2 premiers jours sur 589 km dont 23% de spéciales et la catégorie 4 les 2 derniers jours !

Comme souvent, il y avait peu de véhicules inscrits en VHC (10 dont 5 à l’arrivée avec BORELLI-MAURIN (Talbot Lotus) dominateurs de bout en bout) et en Classic (où ARMANDONI-CUKROWSKI imposaient leur Golf GTi aux 3 autres rescapés sur 6 au départ), tandis que sur les 32 inscrits en VHRS, 31 se retrouvaient à l’arrivée. Et, heureuse surprise, ces concurrents s’y voyaient dotés d’un transpondeur destiné à relever les temps de passage sans présence humaine révélatrice. Cet équipement allait se révéler très utile pour les départager, ce que les moyennes, (trop) faciles à tenir n’auraient pu faire.

Borelli à l’attaque avec une voiture vraiment agile

CHAVAN-FELOT sur la Porsche AUTOMAG-GARAGE PASSION s’imposent en VHRS

Pourtant les auspices n’avaient guère été favorables (rupture de cardan le mercredi, heureusement réparé par son préparateur Michel BAUMET de Morrière les Avignon, et perte de temps le jeudi à la recherche du road book suite au déplacement du PC course) et n’avaient donc pas permis de terminer les reconnaissances. A la fin de la première étape à la lueur des phares, le bilan était mitigé : 4es mais trop de points dans la première spéciale consacrée à peaufiner l’étalonnage négligé la veille par manque de temps.

La rampe de phares montrera la voie de la victoire à Chavan-Felot

Le lendemain, cependant, ils allaient grignoter progressivement leur retard initial sur deux inscrits en moyenne haute, Franck et Laura BRAQUET, 1ers sur Peugeot 309 GTi et CHIODI-FULCONIS 3es sur Alpine A110, et les frères VERRIER sur Porsche 914, coming men redoutables, tout auréolés de leur victoire au récent Rallye de St Laurent du Var, classés 2es malgré les affres de l’ainé dans le baquet de droite, à nouveau victime du mal du transport !

L’ainé des Verrier n’apprécie pas autant les lacets que son frère

Le Col de Bleine, la plus longue ES avec ses 25 km et ses 13 épingles se révélait fatal au couple BRAQUET et aux VERRIER, tandis que ROMER-LOCRICCHIO sur BMW 635 CSI , 5es la veille s’emparaient d’un seul coup de la 1e place du général et que CHAVAN-FELOT gagnaient une place.

L’étape du Conseil Général des Alpes Maritimes, sélective et très étroite par endroits, voyait CHAVAN, marquer 1 point en 3 prises, non sans s’être offert (et à son co-pilote propriétaire de la voiture) une belle frayeur dans une épingle gauche à gravillons où la Porsche refusait de tourner jusqu’au tout dernier centimètre, tandis que CHIODI (1 point également mais à 63km/h de moyenne tout de même contre 56 pour les moyennes intermédiaires) s’emparait du leadership.

La petite étape (8,27km) de Roquesteron à Conségudes démarrait très fort par quelques virages serrés et humides qui mettaient les équipages en retard mais l’organisateur (trop gentil ?) manquait l’opportunité de les pénaliser lourdement en plaçant sa première prise de temps à 2 km de l’arrivée seulement … Résultat : peu de pénalités mais CHAVAN, 1 point, gagne une place : 1.CHIODI, 2.CHAVAN, 3.ROMER.

Venaient ensuite une liaison interminable pour rentrer au Parc d’Assistance au MIN de Nice et une tout aussi interminable séance de regroupement/assistance au MIN suivie du long retour vers l’ES du Col de Bleine, la première de la seconde boucle du jour, identique en termes de moyennes, mais où les prises de temps, sauf l’arrivée, allaient s’avérer avoir été déplacées.

Dans le Col de Bleine, ces déplacements allaient se révéler moins pénalisants puisque 7 équipages passaient avec 6 points ou moins contre 2 seulement au premier tour, les frères OUAZANA (Lancia Beta MC) se révélant les meilleurs cette fois, et CHIODI devançant CHAVAN d’1 point.

Ouazana-Ouazana, remportent la deuxième montée du Col de Bleine

Les pénalités de la spéciale du Conseil Général ne diffèrent guère de celles du premier tour pour les meilleurs, CHIODI et CHAVAN écopant chacun d’un seul petit point en 3 prises. Au cours de celle-ci cependant, MEREL-COSTECHAREYRE, habituellement bien classés, sont victimes d’une panne pernicieuse de leur cadenceur dont ils prennent conscience lorsque GIRIBALDI-BARUFFA, partis une minute derrière eux, les dépassent. Vérification faite après l’étape, il s’avère que leur appareil affiche, à moyenne identique, environ 10m de moins tous les 100m qu’un cadenceur de même marque… A bon entendeur, salut !

Même si Merel coupe les virages, Costechareyre devrait pouvoir se fier à son cadenceur

Vient alors la toute dernière étape ROQUESTERON-CONSEGUDES où 2 prises de temps pourtant NON DEPLACEES après le premier tour vont se révéler fatales à CHIODI qui prend 6 points contre 1 à son premier passage tandis que CHAVAN en prend 1 comme le matin.

Chiodi, époustouflant en moyenne haute, perd la 1e place dans la dernière étape

C’est finalement, comme à la Giraglia, pour 1 seul petit point que 1.CHAVAN-FELOT, en moyenne intermédiaire sur la Porsche AUTOMAG-GARAGE-PASSION, s’emparent de la première place (leur 3e victoire à la RETRO-CUP2011), devant 2.CHIODI-FULCONIS sur Alpine A110 1600SC en moyenne haute et 3.ROMER-LOCRICCHIO sur BMW 635 CSI malgré une panne d’autobloquant en fin de parcours. Viennent ensuite d’autres habitués de la Retro-Cup : 4.OUAZANA et 5.VERRIER.

Le très beau site de la Villa Eileen ROC, tout à côté du célèbre EDEN ROC

La remise des trophées VH à tous les participants, suivie d’un verre de l’amitié totalement non alcoolisé, s’est déroulée dimanche midi sous un soleil toujours aussi radieux et sur le site très privilégié de la Villa Eileen ROC au Cap d’Antibes, en présence de nombreuses personnalités mais d’un nombre restreint d’équipages.

Certains équipages se sont fait attendre à la remise des prix VH …

Quant à l’organisation, elle s’est révélée sans faille malgré la complexité de faire rouler des véhicules historiques, VHC et VHRS, entre des concurrents du Championnat d’Europe (où grâce à sa victoire Luca ROSSETTI renforce sa place de leader) et ceux d’un Rallye National.

Le leader du Championnat d’Europe des Rallyes à la corde

En VHRS, l’utilisation de transpondeurs pour certaines prises de temps a été largement appréciée. Quelques suggestions toutefois, afin de durcir l’épreuve et d’équilibrer les chances :

- a) Réduire les écarts (cette fois de l’ordre de 20% entre les moyennes haute et basse) entre les 3 catégories.
- b) Installer des prises de temps plus nombreuses, et tant à l’entrée qu’à la sortie des passages difficiles.
- c) Renoncer à prendre les temps à l’arrivée, un « bonus » contraire à l’esprit et à l’objectif de la régularité.

ARF.

- ASA-ANTIBES
- 51, boulevard Charles Guillaumont
- 06160 JUAN Les PINS - FRANCE
- Tél :+ 33 (0) 4 93 61 78 66
- Fax : +33(0)493674907
- E mail : contact@antibes-rallye.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.