Trophée des fagnes 01 avril 2012 :Moortgat s’impose à deux reprises à Francorchamps

Eddy Coppée    2012-04-05 12:23:03   


Le Championnat de Belgique réservé aux Historics et Youngtimers a pris son envol le week-end dernier sur le circuit de Spa-Francorchamps. Belgian Historic Cup et Belgian Youngtimers ont roulé ensemble, recevant par la même occasion une dérogation concernant l’équipement pneumatique. En effet, en temps normal, les bolides les plus récents peuvent rouler en pneus slicks, dès l’instant où ils disputent leurs propres courses. Lorsqu’ils se produisent de concert, comme ce sera le cas le 21 juillet à Francorchamps, les Youngtimers doivent laisser les enveloppes lisses à la maison. Mais comme ce week-end, la décision de grouper les deux catégories a été prise à la dernière minute, une exception était de mise.

Traditionnellement, la première épreuve de l’année est la moins fournie en concurrents. Beaucoup de pilotes pratiquent le sport auto comme un hobby, ce qui signifie que certains bolides n’étaient pas tout à fait prêts aussi tôt dans la saison. Combiné à une poignée d’absences pour cause de… vacances, dont celles des Van Rompuy père et fils, de Guy François, etc., ce sont 41 voitures qui s’annonçaient à Francorchamps. L’an dernier, quelque 80 voitures ont été enregistrées à plusieurs moments dans la saison. Plusieurs nouveaux pilotes sont aussi annoncés, ce qui laisse augurer un plateau impressionnant en avant-programme du FIA GT1 sur le Circuit de Zolder, pour les deux épreuves prévues au programme. Un pilote que nous ne verrons néanmoins pas cette saison est le champion en titre de la Classe 1, Serge Lebeau, qui va offrir une révision en profondeur à sa Lotus Elan, et qui sera de retour en 2013.

Qualifications : Van Elderen le meilleur équilibriste

La séance qualificative a été disputée dans des conditions très difficiles. La piste était glacée, mouillée, tandis que le circuit de Spa-Francorchamps était plongé dans le brouillard. Les Youngtimers n’ont dès lors pas pu profiter de la situation avec leurs pneus slicks. Jan Van Elderen n’en demandait pas tant pour placer sa Porsche 911 RS en pole position, mais les surprises ne manquaient pas. Herbert Blommaert était moins rapide d’une fraction de seconde seulement au volant de sa BMW 325i E30, tandis que le reste de la meute refusait de prendre tous les risques, et se retrouvait à plusieurs secondes des leaders.

Georges Bleus se sentait comme un poisson dans l’eau, ce qui se traduisait par un 3ème temps pour la VW Golf GTI, devant la BMW M3 E30 de Geert Dierckx. A la manière de Bleus, qui a tiré un plein profit de sa traction sur une piste glissante à souhait, Jean-Pierre Van de Plasse positionnait sa Peugeot 205 GTI à une superbe 5ème place, flanqué de la Ford Escort MK1 du Champion de la Classe 1 Freddy Van Sprundel.

Luc Moortgat (Porsche 964 Cup), Eric Nulens (Porsche 964 Cup), Cor Van Ham (Porsche 934) et Diederik Ceyssens, au volant de la Dodge Challenger ex-Raus engagée par l’équipe HARD Racing, complétaient le top 10. Jan Schippers ne trouvait pas le bon rythme avec la Chevrolet Camaro et devait se contenter de la 12ème place, aux côtés d’une autre américaine, la Ford Mustang de Carlo Hamilton. Déception aussi pour Jeremy Knight, dont la Morgan +8 ne prenait que le 23ème meilleur chrono, tandis que l’impressionnante Jaguar 420 Saloon de Marnix Dierick apparaissait au 25ème rang, devançant plusieurs voitures au meilleur potentiel.

Course 1 : Moortgat règne en maître

Plusieurs cadors de la discipline étaient contraints de s’élancer depuis le fond de la grille de départ, dont la Rover Vitesse ex-Walkinshaw de Bert Smeets (problèmes électriques) et la Studebaker Commander du Champion de la Classe 3 Geert Boels (pont cassé).

La météo était au sec, mais aussi au froid, ce qui permettait aux Youngtimers de chausser leurs pneus slicks. Van Elderen emmenait la meute, mais pour cette première course de la saison, il devait abdiquer face à la superbe Porsche de Moortgat. En début de course, quelques victimes étaient à relever. Smeets devait ainsi jeter le gant suite à des ennuis électriques, tandis qu’un culbuteur cassait sur la BMW de Blommaert. Pour la Dodge Challenger de Ceyssens, c’est une fuite d’huile qui se déclarait, alors que le moteur de la Mustang de Hamilton explosait. D’autres pilotes, dont Van Hoften (BMW), Mahieu (Triumph) et Burm (Mercedes) ne voyaient pas non plus le drapeau à damier.

Devant, Moortgat allait dicter sa loi, tandis que Van Elderen escomptait doubler sa 2ème place d’une victoire dans la Classe 3 en Historic Cup. Hélas, au moment d’aborder le dernier virage, la Porsche se retrouvait… en panne sèche ! “L’installation d’une nouvelle pompe d’injection a quelque peu augmenté la consommation de la Porsche’’, expliquait, déçu, Van Elderen.

Il n’en fallait pas plus à la BMW M3 de Dierckx pour prendre la 2ème place, après avoir imprimé quelques chronos de grande qualité.

Jan Schippers remontait de son côté au 3ème rang, remportant dès lors la victoire en Historic Cup. Superbe remontée aussi pour le Guest de service Jeremy Knight, qui plaçait sa Morgan au 4ème rang, devant Freddy Van Sprundel, Cor Van Ham, Kees Selders (TVR), Georges Bleus, Eric Nulens (Porsche) et Olivier Baudet (Porsche), qui complétait le top 10.

Geert Boels tentait de se frayer un chemin dans le peloton, ce qui le laissait en 11ème position au volant de sa Studebaker. Quelques débutants se faisaient remarquer dès leur première participation en Historic ou Youngtimer. C’est ainsi que Pierre-Yves Paque, au volant de la Porsche ex-Moortgat, prenait la 13ème place, tandis que le Gantois Tom Laureyns (17ème), n’avait pas équipé sa BMW 325i de pneus slicks, ce qui ne l’empêchait pas de mener un solide duel contre l’autre BMW de Bas Van Elderen, le fils de Jan.

Rafael Cryns (Porsche) décrochait un top 15 général et la victoire en Classe 2, étant un rien plus rapide que la Jaguar de Marnix Dierick, auteur d’une fort belle course. Robert-Jan Thoen (Austin Healey 3000) s’imposait dans la Classe 1.

Course 2 : Moortgat – Van Elderen, suite !

Avant la procédure de départ de la seconde course du week-end, le classement de la joute initiale était officialisé, et le top 6 inversé. Ce qui permettait au sympathique Hollandais Cor Van Ham de décrocher la pole position, flanqué sur la première ligne de Van Sprundel. Derrière ce duo, on retrouvait Knight, Schippers, Dierckx et Moortgat. Selders, Bleus, Nulens et Baudet complétaient les cinq premières lignes de la grille. Quant à Boels, 11ème, il était prêt à se lancer dans une nouvelle remontée.

Van Ham parvenait à défendre son leadership, emmenant la meute avec dans ses roues Van Sprundel, Knight, Schippers, Dierckx, Moortgat, Selders et les autres. Dès le premier tour, Schippers se propulsait aux commandes, tandis que Geert Boels gagnait déjà 6 places, se calant derrière Van Ham, Van Sprundel et Moortgat. Toujours dans ce premier tour, Moortgat parvenait à se faufiler au 3ème rang, restant néanmoins bloqué derrière Van Ham et sa Porsche, qui utilisaient la majeure partie de la piste. A l’entame du très rapide virage de Blanchimont, un conduit du filtre à huile lâchait sur la Ford de Van Sprundel, ce qui envoyait l’huile directement sur les roues arrière, obligeant le pilote à sortir tout son savoir-faire pour ne pas percuter le mur ! Boels et d’autres poursuivants se retrouvaient sur la trace d’huile, sans dommage, heureusement.

L’avance que Jan Schippers avait su se ménager durant les trois premiers tours de course allait être comblée par Moortgat, qui se propulsait au commandement dès le 4ème passage. Remontée canon également pour Jan Val Elderen, parti depuis la 18ème place, qui se retrouvait déjà 5ème au 2ème tour. Boels était de son côté retombé au 11ème rang, tandis que Bert Smeets, sur sa Rover Vitesse, remontait lui aussi vers l’avant du peloton après s’être élancé depuis la dernière place de la grille. Geert Dierckx était bien décidé à jouer un rôle en vue au volant de sa BMW M3, renvoyant Schippers en 4ème position. Et c’est à ces positions qu’ils allaient achever la course.

Moortgat remportait donc une deuxième victoire de rang, cette fois devant Van Elderen, Dierckx, Schippers, Knight et Smeets, qui a réussi une incroyable course poursuite. Les Porsche de Van Ham, Baudet et Paque terminaient devant la Studebaker de Boels, qui achevait cette seconde joute en 10ème position. Et avec un chrono de 2’49’’190, Moortgat signait également le meilleur chrono du week-end sur un tour.

“Nous avons roulé ici avec un tout nouveau moteur, qui était à peine rôdé, et qui n’est pas encore totalement au point, commentait de son côté Geert Boels. A Zolder, tout doit être rentré dans l’odre, et nous serons de retour à l’avant du peloton.’’

Dans les classes, les victoires tombaient dans l’escarcelle de Luc Moortgat (4), Cryns (2) et Thoen (1), tandis que la Classe 3 revenait cette fois à Van Elderen devant Schippers. “La Camaro a gagné en rapidité, et les chronos que j’ai réalisés sont meilleurs que jamais, commentait le préparateur de Sluis.

Néanmoins, le fait de rouler avec les Youngtimers équipés de pneus slicks fausse un peu la donne. Une fois que les deux pelotons seront définitivement scindés, nous pourrons réellement nous battre pour la première place. Je dois néanmoins reconnaître que Van Elderen a particulièrement bien œuvré durant l’hiver.’’

Les BMW de Tom Laureyns et Bas Van Elderen se sont apparemment trouvées ce week-end, proposant de nouveau un superbe duel, remporté par Laureyns, excellent 17ème du classement général. Quant à Jonathan Bracke, au volant d’une autre BMW, il était contraint de s’immobiliser dans le dernier tour, victime d’une crevaison.

Suite à Zolder avec le FIA GT

Manche 1

1.MOORTGAT Luc Porsche 911 SC RS 11 Trs ;2.DIERICKX Geert BMW E 30 M3 0:22.431 ;3. SCHIPPERS Jan Chevrolet Camaro 0:50.474 ; 4.KNIGHT Jeremy Morgan +8 1:03.164 ;5. VAN SPRUNDEL Freddy Ford Escort RS2000 Mk I 1:10.949 ;6. VAN_HAM Cor Porsche 934 1:15.707 ; 7. SELDERS Kees TVR Vixen 2500 1:43.765 ; 8.BLEUS Georges VW Golf GTI 1:45.561 ; 9. NULENS Eric Porsche 964 1:46.165 ; 10. BAUDET Olivier Porsche 911 Carrera 1:51.929 ;11. BOELS Geert Studebaker Commander 2:03.931 ;12.DE COCK Carlo Alfa Romeo GT V6 2 :08.542 ;13.PAQUE Porsche 911 SC RS 2:16.703 ;14.DE WEERDT Emiel Ford GT 40 2:34.495 ; 15. CRYNS Rafaël Porsche 911 ST 3:04.953 ; 16.DIERICK Marnix Jaguar 420 Saloon 3:08.936 ; 17. LAUREYNS Tom BMW 3:09.408 ;18. VAN ELDEREN Bas BMW E30 325i 3:09.585 ;19.VAN ELDEREN Jan Porsche 911 RS 1 T ;20.VAN DE PLASSE Jean-Pierre Peugeot 205 GTI 10T 2:44.348 ;21.DE POORTERE Joris B. L . MG MGB V8 10T 2:48.066 ;22. T’ HOEN Robert-Jan Austin Healey 3000 Mk I 10T 3:02.193 ;23.MATHAY Marc BMW 2002 Alpina 10T 3:10.363 ;24.VEREEKEN Michel Ford Escort RS2000 10T ;25.BRACKE Jonathan BMW 10T 3:34.187 ;26.DE BAER Guy Ford GT 40 10T 3:41.665 ;27.FARROW David Alfa Romeo Giulia Super 10T 3:42.568 ;28.GEEBELEN Luc Porsche 911 10T 4:36.066 ;29. VAN DAMME Patrick Opel Kadett C 10T 4:36.509 ;30. DAMSEAUX Maurice Austin Mini Cooper S 10T 4:52.738 ;31.DIRKS Eddy Austin Mini 10 5:10.754 ; 32.DEGER Philippe Ford Cortina Lotus 10T 5:18.506 ;33. MATTHYS Yvan Mini 10T 6:03.703 ;34.CEYSSENS Diederik Dodge Challenger 9 T ;35.BURM Jeroen Mercedes 190 2,3 16V 7T ;36.BLOMMAERT Herbert BMW E 30 325i 6 T ; 37.MAHIEU Filip Triumph TR 3 7 T ;38.HAMILTON Carlo Ford Mustang 7 .

Manche 2

1. MOORTGAT Luc Porsche 911 SC RS 11 ;2. VAN_ELDEREN Jan Porsche 911 RS 0:14.699 ;3. DIERICKX Geert BMW E 30 M3 0:35.020 ;4. SCHIPPERS Jan Chevrolet Camaro 0:57.367 ;5.KNIGHT Jeremy Morgan +8 1:19.091 ;6.SMEETS Bert Rover SD1 1:19.881 ;7.VAN-AM Cor Porsche 934 1:50.666 ;8.BAUDET Olivier Porsche 911 Carrera 1:51.313 ;9.PAQUE Porsche 911 SC RS 1:56.268 ;10.BOELS Geert Studebaker Commander 1:56.771 ;11.BLEUS Georges VW Golf GTI 2:02.145 ;12.NULENS Eric Porsche 964 2:37.152 ;13. DE COCK Carlo Alfa Romeo GT V6 2:55.193 ; 14.DEWEERDT Emiel Ford GT 40 10t ;15.CEYSSENS Diederik Dodge Challenger 10 T 0:07.291 ;16. VAN DE PLASSE Jean-Pierre Peugeot 205 GTI 10 T 0:09.082 ;17.LAUREYNS Tom BMW 10T 0:17.773 18. VAN_ELDEREN Bas BMW E30 325i 10T 0:18.251 ;19.CRYNS Rafaël Porsche 911 10T 0:36.747 ;20.DIERICK Marnix Jaguar 420 Saloon 10T 0:48.769 ;21.VEREEKEN Michel Ford Escort RS2000 10T 0:49.482 ;22. MATHAY Marc BMW 2002 Alpina 10T 0:51.222 ;23.T’HOEN Robert-Jan Austin Healey 3000 Mk I 10T 1:03.963 ;24. SELDERS Kees TVR Vixen 2500 10 T 1:25.484 ;25.VAN DAMME Patrick Opel Kadett C 10T 1:27.953 ;26. DE BAER Guy Ford GT 40 10T 1:38.917 ;27. FARROW David Alfa Romeo Giulia Super 10T 1:40.027 ;28.GEEBELEN Luc Porsche 911 10T 2:33.552 ;29. DIRKS Eddy Austin Mini 10T 2:35.885 ;30.DEGER Philippe Ford Cortina Lotus 10T 3:12.675 ;31.MATTHYS Yvan Mini 10T 3:22.675 ;32.DE POORTERE Joris B. L . MG MGB V8 9 T ;33.BRACKE Jonathan BMW 9T 1:45.486 ;34.DAMSEAUX Maurice Austin Mini Cooper S 7T .

Texte BRAVO
Photos EDDY COPPEE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.