YES, en marge de la série !

v.b.    2002-09-29 19:36:55   

YES : Young Engineers Sportscars.


Dans un environnement où les formes des véhicules sont dictés par les travaux en soufflerie et où de nombreuses composantes sont communes à plusieurs véhicules, un petit nombre de concepteurs courageux osent la différence.

Herbert FUNKE et Philipp WILL ont conclu leur formation en construction automobile à l’université technique de

La séduction sur 4 roues !

Cologne par un travail de fin d’études peu banal : ils ont conçu et réalisé un roadster sur un châssis en aluminium. Oliver SCHWEIZER qui terminait sa formation de designer à Darmstadt a donné la forme audacieuse du projet. A eux trois et avec l’aide et le support de quelques fournisseurs de composantes, d’amis et de sympathisants, ils ont réalisé un véhicule sans compromis - comprenez une voiture sportive sans concessions au confort...

Un tableau de bord simple mais complet.

En 1999 le premier prototype en ordre de marche était présenté au cours de l’IAA. L’intérêt que suscita leur création incita Funke & Will à créer une société de production sise à Grossenhain non loin de Dresden en Allemagne.

Remarquez les différences entre le proto de 1999 (a gauche) et la version actuelle.

Depuis lors le véhicule n’a cessé d’évoluer et la production d’une petite série a été lancée.

Le roadster YES pèse 585 kilogrammes et le moteur Audi est "légèrement" modifié : il développe 286 CV pour une cylindrée de 1800cc. Après 4.1 sec la voiture roule à 100km/h. Les 200 km/h sont atteints après 8.6 sec et la voiture plafonne à 264 km/h.

La Yes dans son élément naturel...

Le délai de livraison dépend de la demande. Quatre semaines avant que ne débute la construction de votre exemplaire, vous êtes conviés à Grossenhain où vous choisissez les couleurs et les équipements optionnels. Sachez que si on prétend avoir construit une auto qui ne fait aucune concession au confort, la liste des options comprend tout de même des sièges en cuir, des sièges chauffants, un système de navigation, un chauffage, une aide au parking, etc.

Espérons que l’audace des jeunes constructeurs puisse compter sur un accueil favorable d’un public connaisseur, qui refuse l’auto-outil et qui soit prêt à débourser au moins 95.000 DEM

V.B.

Vos commentaires

  • Le 15 janvier 2004 à 14:30, par Vinc En réponse à : suprimé ce site

    ton auto est pas belle

  • Le 13 novembre 2005 à 17:58 En réponse à : > suprimé ce site

    il fo vraiment etre con pour dire une chose pareil !!!un complexe d’inferiorite peut etre !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.