Spa : quand la FN se dévoile !

Benoît Piette    2017-11-27 15:43:39   

Chaque année, le Rétromobile de Spa organise une bourse dans les salles de spectacles de la Ville de Spa. Ne se déroulant que sur un seul jour, cette bourse se veut différente, tant par son côté « vide garage » que par sa convivialité.

Lancia Appia (troisième série) - V4 1088 cm³ - 1963

En outre, elle est particulièrement démocratique : l’entrée est de 6 € et gratuite pour les enfants de moins de 12 ans.


Cette manifestation a toujours rencontré un réel succès, tant par le nombre et la qualité des exposants que par le nombre de visiteurs avec en prime une exposition de véhicules d’une marque mise à l’honneur : cette année, ce fut le tour de la FN de présenter son patrimoine automobile exceptionnel grâce à la participation active de la fondation Ars Mechanica qui rassemble et gère ses nombreuses archives (site en construction à l’adresse : http://www.ars-mechanica.com/).


Pour rappel, cette fondation a été créée en 2008 soit près de 120 ans après la fondation de la FN.

C’est en effet le 3 juillet 1889 que plusieurs armuriers s’unissent officiellement à Herstal pour produire sous licence 150.000 fusils Mauser destinés à l’armée belge.

Lors d’un voyage aux États-Unis, les responsables de la firme rencontrent John Moses Browning et c’est ainsi que débute une longue collaboration entre la FN et JM Browning qui durera plus de trente ans jusqu’à la mort de ce dernier.

Petit à petit, la firme se diversifie en construisant des bicyclettes, des motos puis des automobiles, ce qui se poursuivra jusqu’à la terrible récession du début des années 1930.

FN 1600 - 1929

Comme beaucoup d’entreprises, la FN se recentre alors sur la fabrication d’armes et la production de voitures diminue et se voit à terme remplacée par des véhicules utilitaires lourds et des véhicules militaires.

Après la guerre pendant laquelle le site de la FN a subit d’importants dégâts, la firme reprend la fabrication de motos et remporte plusieurs championnats du monde et d’Europe dans différentes disciplines. Parallèlement, sa diversification se poursuit avec la production de moteurs d’avions.

Dans les années 1960, la FN abandonne la fabrication de motos, mais développe son activité aéronautique et spatiale en assemblant des moteurs d’avions en collaboration avec les principaux fabricants de moteurs notamment Rolls-Royce. La décennie suivante, la FN abandonne le nom de Fabrique Nationale d’Armes de Guerre et devient la Fabrique Nationale Herstal ; elle acquiert dans le même temps la société Browning implantée aux USA.

Dans les années 1980, la FN entre dans une phase de restructuration pénible, la Société Générale de Belgique décidera alors de la vendre. Rebaptisée FN Herstal, elle devient, avec Browning International (pôle Civil, Chasse et Tir sportif), le nouveau Groupe Herstal, détenu majoritairement par l’entreprise française Giat Industries qui le revendra en 1997 à la Région Wallonne.
A suivre...

Tricycle FN AS 24 - 250 cm³ - 1958
Utilisé par les parachutistes belges notamment sur Stanleyville en 1964 (Opération "Dragon Rouge et Noir")

Toujours en progression, la bourse a drainé environ 2000 personnes au cours de sa seule journée.

Cette année, les organisateurs ont constaté la présence de beaucoup de néerlandophones, d’Allemands, de Français et même de quelques anglais !

BMW 2002 Tii - 1973

Parallèlement à cette exposition, la bourse comptait une bonne centaine d’exposants « pièces », sept stands "commerciaux" et 32 véhicules proposés à la vente dont la majorité étaient des youngtimers, preuve s’il en est de cet engouement propre à une nouvelle génération de passionnés.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.