Un "sans faute" à la Ronde Historique des 2 Bottes - Dans le baquet de droite !

Pauline Robert    2017-04-11 14:03:17   


Ce samedi 8 avril se déroulait, au départ de Gonrieux (dans la région de Chimay et Couvin), la 7e édition de la Ronde Historique des 2 Bottes organisée par Marc Soussigne et sa fille Anne-Sophie (MCEBEN : Motor Club Eau Blanche Eau Noire).
Cette épreuve d’orientation est la première de l’année comptant pour le challenge historique Franco-Belge.

30 voitures étaient au départ, réparties en 3 catégories : Balade, Classic et Expert.

Nous roulions dans notre habituelle Ford Escort en catégorie expert.

Photo : Michel BAERTS

14h30 : Après le briefing à l’extérieur et sous le soleil, il est temps de prendre le départ pour la boucle 1. Nous portons le numéro 15.

Photo : Michel BAERTS

De très belles astuces !

Dès les premiers kilomètres, les astuces ne se font pas attendre.
En effet, dans la case 17, en notes littéraires, il faut (par exemple) suivre un panneau bleu qui est en réalité un petit panneau (d’environ 5 centimètres) correspondant à un fléché de parcours vélo.
Ensuite, il faut prendre la direction de « L’albatros ». Sur le terrain, on a le choix entre un panneau directionnel vers la gauche avec la mention « Albatros » soit un autre dirigé vers la droite sur lequel est noté « L’albatros » . C’est bien évidemment cette direction qui doit être choisie !
Il s’agit donc d’être attentif pour ne pas tomber dans le panneau !

Après avoir traversé la frontière franco-belge, de Cul-des-Sarts vers Regniowez, nous entamons le premier fléché allemand de la journée. Il est certes très court, mais il faut rester vigilant ! Un passage terre et le tour de l’église, nous emmènent jusque la note suivante : « laisser droite au château d’eau », quelques 5 kilomètres plus loin. Le tout en ERV (Etape de Régularité Virtuelle).

La plus grosse subtilité de cette première boucle est assurément le dernière note de ce road-book !... Arrivés à la place de Brunehamel, lieu de la pause, il faut emprunter la « Rue du Château » (à gauche) juste devant le CPH de fin de boucle.
Dans cette rue, le CPH « caché » nous donne alors un second « mini road-book » celui-ci comporte seulement 4 cases qui nous ramènent sur la place.
Un piège dans lequel, par chance, nous ne sommes pas tombés ! Il a cependant coûté cher à toute une série de participants.

16h30 : Après une courte pause, il est temps de reprendre la route pour la boucle 2.
Dès les premières notes, une erreur de métrage dans le RB nous fait partir sur le mauvais chemin. Les indications suivantes étant de type « à gauche » « tout droit 2 x » «  à droite » etc.. il nous est impossible de savoir si nous sommes sur la bonne route !
Après plusieurs longues minutes à tourner en rond sans trouver le bon chemin, on tombe par chance sur un carrefour avec une église. Celui-ci est repris quelques notes plus loin. Il nous reste donc à reprendre le road-book « à l’envers » pour rejoindre le point de départ sur la place de Brunehamel et comprendre d’où vient le problème.
Il faut, en fait, « Quitter à 0,27 km » et non à 0,72 km !

Photo : Dominique Zakrzewski

Nous avons ensuite reçu une carte à tracer dans la ville d’Anor, où il faut relier les points dans l’ordre croissant, au plus court, en ne passant qu’une seule fois sur chaque point.

La carte 3, un peu plus complexe, est une carte muette montrant uniquement le chemin à emprunter. Les chemins annexes sont effacés. Il faut donc se repérer aux virages de la route à suivre.

Le second gros piège du rallye se trouve juste avant la fin de la deuxième ERV, dans le village de Seloignes, à la case 81 « carrefour droite 5,5T ».
Cette case est une case miroir et nous ne l’avons pas vu dès le premier passage !... Celle-ci précède un fléché allemand, donc il n’y a pas moyen de voir son erreur avant quelques longs kilomètres.
En effet, les premières notes du fléché correspondent au terrain mais arrivés au « carrefour droite » du fléché allemand, plus rien ne cadre !
Cette très belle ruse nous a donc fait perdre quelques précieuses minutes..

21h30 : Retour à Gonrieux pour le repas du soir et la remise des prix.
Nous terminons à la première place, tout comme l’année précédente. Et à notre grand étonnement, avec 0 CP !

Le point fort de ce rallye est, pour moi, les nombreux types de notes utilisées tout au long du parcours : fléché orienté, fléché métré, fléché droit, cartes tracées, cartes à tracer, cartes muettes, fléché complexe, cases miroir, fléchés allemands, notes littéraires,... et même un « parcours photos » dans lequel on doit trouver la photo qui correspond au terrain et qui montre la direction à suivre.
Bref, Marc use toujours d’imagination pour nous proposer un beau parcours et de belles astuces, jamais vues dans d’autres épreuves !

C’est certain, nous serons présents l’année prochaine. Nous comptons également participer à une grande partie des rallyes du Challenge Historique Franco-Belge !

Texte : Pauline ROBERT
Photos : P. Robert, M. Baerts, D. Zakrzewski

Podium Balade :
1. KRÖNER André-GOBEAUX Laurence 114,00 pts
2. COPPEE Manu-TAVERNE André 142,00 pts
3. PIETERS Magda-MARLIER Henry 236,00 pts

Podium Classic :
1. VANDEWATERE Roger-VANDEWATERE Marty 68,00 pts
2. DOHY André-DOHY Philippe 87,00 pts
3. VILLEVAL Jean-Philippe-VILLEVAL Françoise 112,00 pts

Podium Expert :
1. COPPEE Olivier-ROBERT Pauline 31,50 pts
2. DEMAT Philippe-MACQ Fréddy 279,00 pts
3. BEARTS Michel-BALIGANT François 286,50 pts

Infos et classements complets : http://www.mceben.be/

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.