2006 - Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

Bob d’Automag, P-Y Hendrickx    2006-05-03 21:41:57   

Rallye des Légendes Marathon 30 avril 2006.


Départ de Charleroi : le petit café au Quick de Ville2 pour se réchauffer.

Delbrouck-Reidermeister au départ de Ville2 avec l’Austin Healey.

Dimanche 8h30, un pâle soleil, un temps frisquet et venteux, les premiers concurrents attendent de pouvoir entrer dans le parc fermé.

La première chose à faire : se rendre au secrétariat afin d’y remplir les dernières formalités administratives. Ensuite, devant un petit déjeuner accueillant, ils peuvent relire une dernière fois le règlement. Relire le règlement, puisque celui-ci avait déjà été envoyé par mail avec les convocations, se révélera important pour la suite de la journée...

Jean-Paul Vilain & Freddy Macq se sont fait plaisir avec la CG 1200S

Parce que se sont des valeurs que les organisateurs désirent mettre en exergue à l’occasion de chaque édition des ’’Légendes’’, le briefing de 9h45 insiste sur les respects des riverains, du code de la route en général et des limitations de vitesse en particulier.

Un à un, de trente en trente secondes, les 110 inscrits prennent la route pour rejoindre le « Start CP » à Marcinelle. Début en fanfare pour les ’’experts’’ puisque qu’une carte à tracer avec quelques astuces succède à une carte tracée dans un lotissement où toutes les rues se ressemblent !

Go c’est parti pour la boucle 1, ou un tour en ville ?

Comme promis, de nombreux contrôles de passage humains jalonnent le parcours. Malgré le temps maussade, les contrôleurs sont fidèles aux postes. Certains en garderont de savoureuses anecdotes. N’est-ce pas Daniel ? Lui qui a été pris pour un vendeur de muguet ou, encore, qui a obligé l’Acadyane du patriarche du village de Gourdinne a s’arrêter au CP, le prenant pour un participant.

L’Alpine A110 de TRoupin-Greimers dans Chastres.

Après avoir traversé Gourdinne, Hanzinne, Fromiée et Mettet, se présente le contrôle seconde de Scry. Une nouvelle réglementation du CS permet de pondérer l’aspect aléatoire de cet exercice particulier et son influence sur le classement.

Boileau-Vandevorst sur DAF55 Marathon.

Quelques concurrents ont pris du retard dès le départ en se perdant en... ville, le rallye prenait ainsi 30 minutes de retard sur l’horaire idéal. Lorsque arrive la pause de midi, une assiette froide et un court moment de repos bien mérité au Centre Sportif de Sart St Laurent, et à 14h45, le départ de la boucle 2 est donné. A ce moment, rien n’est joué. Les écarts sont faibles et les pièges à venir encore nombreux !

Momo négocie les épingles à Chastre. Limbourg-Demat, Ford Escort Mexico

Pilotage sur boucle 2.

Cette seconde boucle 2 est, comme annoncée, celle du pilote tant le tracé en pleine campagne donne envie de rouler sans retenue. Une carte tracée et quelques astuces plus loin, c’est le retour vers Bossière. En ’’Expert’’, 6 équipages réalisent un sans faute !

Jacquet-Driessen, du beau spectacle avec la Célica.

La boucle 3 était celle de l’équipage !

Nous avions décidé de réduire le kilométrage de la boucle 3 et d’en faire un ‘’juge de paix’’. Tout était susceptible d’être bouleversé, en fonction de la bonne compréhension du road book.

Hyatt-Hins termineront 3ème en Experts.

Lancés dans une aventure avec une rose des vents, un fléché allemand, une carte à tracer et une carte tracée, les experts ont été confrontés à un rythme endiablé. Il leur a fallu déployer des trésors d’improvisation pour dénicher le parcours idéal en amassant les CP. A ce petit jeu, on assista à quelques révélations ou effondrements. Le tout était de comprendre le principe de la rose et de voir d’où venait le vent...

Les organisateurs du Rétroclassic : Matagne-Schoonbroodt sur Mini Marcos.

Sur le même terrain de jeu, la catégorie ’’Découverte’’ s’est vue proposée le même principe, mais, uniquement, sous forme d’une carte tracée ou à tracer. Il ’’suffisait’’ de bien relier les points ou lettres dans l’ordre.

L’Austin A30 de Van Geyseghem ralliera l’arrivée sur un plateau pour cause de panne de pompe à essence.

Au terme de cette longue journée de passion, de belles routes, d’astuces et de contrôles, nous avons croisé beaucoup de sourires, entendus des commentaires positifs, des anecdotes et de beaux souvenirs. Vous nous en voyez comblés.

Participer aux ’’Légendes’’ dans la catégorie Marathon, c’est venir pour... souffrir (un peu) en s’amusant (beaucoup) et en conservant la convivialité, le respect des autres et le plaisir.

L’Alfa de Lampereur-Lalieu est la première à passer sous le portique d’arrivée.

Nous désirons que ces maîtres mots restent l’essence même de la participation à notre rallye et que le résultat final passe au second plan. Participer et garder le souvenir d’une bonne journée, voilà l’essentiel à nos yeux.

Pierre-Yves.

Le folklorique équipage de la 2cv cabriolet : Van der Velde-Stroinovsky.

Eddy Coppée, notre photographe officiel, vous enverra dès demain une sélection de ses plus belles prises de vues !
Pour contacter Eddy, et éventuellement lui commander des aggrandissements : coppeeeddy@automag.be

Wansart-Lienne remportent cette 5ème édition des Légendes.

A lire aussi :
- De Charleroi à Fosses-la-Ville, un week-end de pure passion !

Vos commentaires

  • Le 4 mai 2006 à 08:54, par Sébastien Wagnies En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    Ce dimanche 30 avril restera pour nous une journée de "Légendes" inoubliable.
    Nous participions à notre deuxième rallye historique (le premier étant celui du 08 octobre 2005 à Mons en catégorie tourisme) et nous avons pris énormément de plaisir tout au long de la journée.
    Malgré quelques ennuis mécaniques à partir du milieu de la deuxième boucle (notre bon vieux 1200cc n’en voulait plus) celui-ci nous a quand même emmené vers la fin du rallye où nous avons fermé la marche, toutes nos excuses et merci de nous avoir attendus.
    Finalement, nous avions perdu 36 minutes dans la troisième boucle et par la même occasion "gagné" 180 points de pénalité pour finalement se retrouver à la 14 ème place au général de la catégorie marathon découverte. J’en profite pour vous remercier d’avoir créé cette catégorie nous permettant de goûter aux plaisirs de la navigation.
    Nous sommes rentrés chez nous très fatigués (vers 04h30 du matin) mais heureux d’avoir participé à cette journée de Légende (notre 1200cc n’ayant pas voulu aller plus loin que Charleroi, le condensateur du circuit d’allumage, qui n’avait que 2000 km a rendu l’âme !).
    Nous vous disons une dernière fois merci, et nous serons au rendez-vous pour de prochaines aventures.
    Sébastien Wagnies, cox 1302 1972.

  • Le 4 mai 2006 à 16:05 En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    « Nous désirons que ces maîtres mots restent l’essence même de la participation à notre rallye et que le résultat final passe au second plan. Participer et garder le souvenir d’une bonne journée, voilà l’essentiel à nos yeux »

    100% d’accord et une fois de plus vous etes réussi a le faire.
    Continuez, Rudi

  • Le 4 mai 2006 à 21:05, par monseu En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    Bonsoir Bob.

    Remis du week-end des "Légendes" ?

    Après une organisation comme celle-là, on doit se sentir fatigué, mais heureux ! Ne rien changer pour l’an prochain, même quand on patauge un peu (voir sortie de Charleroi, après, c’était plus facile, quoique) on en redemande .

  • Le 4 mai 2006 à 21:09, par domanget En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    Je tiens à vous féliciter pour deux choses pour ce week-end :

    - une organisation sans faille (enfin en ce qui nous concerne :-) et des
    bénévolles partout
    et
    - un très chouette rallye (pas facile facile mais on savait à quoi
    s’attendre et on a pas été déçus)

    On en fera la pub dans notre club et on viendra en force l’année
    prochaine !

    Dommanget - Trenchant
    sur Triumph Herald 13/60 en Experts le dimanche.
    http://www.arco-asbl.be (ça c’est notre club ça)

  • Le 4 mai 2006 à 22:08, par michel somville En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    Saluy PY,

    J’ai refait la rose.D.V ce jour avec A.Beaufays et......oui, le tout 1er négligé gauche après le vieux pont, on l’avait pas vu du tout dimanche et encore ce jour. Donc on recommence et paf on est dans le bon pour la suite (même à notre aise, on prend encore 30’ de retard sur ton timing). Le flèché allemand OK mais costaud dans le village, la lecture de carte impec jusque dans Mettet mais pour lire la carte dans une bourgade c’est pas du tout évident, et puis CREVAISON donc stop final dans Mettet.

    Merci et au Rétroclassic alors.

  • Le 5 mai 2006 à 12:03, par BAUDIER Patrick et Nicolas En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    Bonjour à tous,

    On s’est amusé comme des fous avec mon fils nicolas pour un premier essai de rallye flèché.

    Un peu fatigué en fin de journée, il faut avouer que la corvette n’est pas très maniable sur certaines routes, mais nous sommes enchantés de la journée.

    Félicitations à tous et un grand bravo à l’organisation.

    A l’année prochaine.

  • Le 5 mai 2006 à 23:02, par BERNARD ET CATHERINE MGB GT En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    Merci 5 lettres toutes simples on est plus habitué......
    A notre tour : Merci à vous et à votre équipe. En découverte l’année passée on a tenté expert......dure dure on a calé et abonné à la 3ème boucle, pourquoi ? on l’a compris le lundi matin en ouvrant une carte détaillée !!!! piégé !!!! bravo à vous, surtout ne changez rien, l’ambiance, l’accueil, les difficultés, les sourires, les mercis......Que de souvenirs, crevés, piégés et heureux...... !!!!!
    À l’année prochaine. Bernard et Catherine MGB GT

  • Le 6 mai 2006 à 13:03, par Jacques Minguillon En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    Bonjour à Vous Tous,

    Il est difficile de ne pas répéter, pour la Xième fois, ce que tout le monde pense et dit à propos de cette "organisation de légendes", donc je le fais sans grande originalité mais en le pensant vraiment : Félicitations à TOUTE l’équipe organisatrice et un grand merci pour ce très bon week-end convivial.

    Bob,PY : 100% de réussite.

    Vivement la prochaine fois, et comme je le disais déjà l’année passée : le bonheur était (aussi) dans la Midget.

    Jacques

  • Le 11 mai 2006 à 13:21, par Christian Mohr En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    Bonjour à vous tous, C’est vrai, ce fut vraiement génial et tout cela avec une super organisation... Merci encore à tous !
    Inscrit dans la catégorie Marathon Découverte, c’est la première fois que j’étais confronté à une carte à tracer(je pense ne pas être le seul)...Serait-il possible de connaître les règles ainsi que le tracé qu’il fallait faire idéalement ? Ce serait super sympa.
    Encore un grand Merci pour tout ce que vous nous faite vivre.
    Christian Mohr

  • Le 14 mai 2006 à 10:07, par pyh En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    Le briefing précisait ceci : " Pour tracer la carte, relier les points comme des CP en les laissant à votre droite par le chemin le plus court et sans jamais se croiser ".

    Si vous avez d’autres questions, nous sommes évidemment à votre disposition par mail

  • Le 27 décembre 2006 à 13:12 En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    moi aussi je m’appelle wagnies (laurence) et ce nom de famille est très rare en belgique !!!!! et moi aussi j’ai une cox de 1972 ... drôle de coincidence !!

  • Le 30 janvier 2007 à 13:40, par killtman En réponse à : > Au gré du vent, les Marathons ont découvert la rose...

    Laurence Wagnies ? Tu ne serais pas de la région Hutoise par hasard ? Si oui, je pense qu’on se connait... Qui suis-je ? Loooooolllll

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.