A la découverte du Kia Sportage.

Philippe Haulet    2016-06-08 18:39:53   


Avec une première copie bien réussie,

qui est une des plus grosses ventes de la marque, Kia n’a pas le droit à l’erreur pour cette deuxième génération.
Kia a bâti sa réputation et conquis sa clientèle avec les 7 ans de garantie. Mais que trouve-t-on derrière cet argument aguichant ?

L’image de la marque a beaucoup évolué.

A ‘instar d’autres marques asiatiques, les modèles se sont européanisés.
Il est vrai qu’avec le designer allemand Peter Schreyer, déniché chez Audi et présent depuis 10 ans chez Kia, cette réussite n’étonne pas.
Le look baroudeur de ce Sportage me plaît mais qu’en sera-t-il du reste ?

La vie à bord.

En entrant dans le Sportage, la première remarque concerne l’espace. Pas de problème, les grands trouveront facilement leur place.

L’habitabilité est exemplaire.

Je précise que Kia n’a pas lésiné sur le volume du coffre : 503L, ce qui le place parmi les meilleurs du segment.

Assis derrière le volant,

une impression de force se dégage immédiatement, accentuée aussi par le fait que l’on voit difficilement le bout du capot.
Les sièges assurent un excellent maintien, ils sont confortables et sportifs à la fois. Les réglages électriques permettent une position de conduite optimale.

La planche de bord est simple et fournit les informations nécessaires.

Les plastiques sont de bonne facture. Je regrette simplement la multitude de boutons sur la console centrale.
L’écran GPS est grand, bien lisible et légèrement orienté vers le conducteur, un plus !

En y regardant de plus près,

je remarque quelques détails pratiques qui rendent la voiture encore plus fonctionnelle et plus agréable. Par exemple, le réglage de l’inclinaison du dossier de la banquette arrière, les sièges chauffants à l’arrière, les lampes d’ambiance et du plafonnier en LED, un guide pour les ceintures arrière, …
Le cuir bicolore et le toit translucide apportent beaucoup de lumière, ce dont nous avons tant besoin dans notre pays.

Cette version 1600 essence en boîte robotisée

n’est déclinée que dans une version, la GT Line, le haut de gamme. Donc, l’inconvénient est le prix qui approche la barre des 39000€. Par contre, l’avantage : la liste des multiples options a été cochée pour vous. Vous ne devez choisir que la couleur. ;-)

Motorisation.

Côté moteur, je continue à surfer sur la vague du retour aux avant-postes de l’essence.

Il s’agit d’un 1600cc turbo, poussé à 177cv, couplé ici à une boîte double embrayage.
Le binôme boîte/moteur fonctionne bien. Pas de poussée ahurissante à bas régime mais plutôt continue, il permet une conduite fluide.

La boîte de vitesse se révèle peu énergique en mode standard.

N’hésitez pas à pousser sur le bouton ‘sport’ pour la rendre plus vivante.
La consommation n’est pas son point fort. Cependant, s’il faut nourrir ‘la cavalerie’, l’autonomie reste bonne.

On the road.

Le Kia Sportage est une bonne routière.

Elle emmène ses occupants pour un beau et long trajet dans le calme absolu.
Au vu de son nom, j’imaginais trouver un peu plus de sportivité mais ce n’est pas sa vocation première.

La suspension est ferme et confortable à la fois, pas de ressenti ’bâteau’.

Les jantes en 19 ‘’ remontent dans la direction, les moindres inégalités de la route. Peut-être qu’une monte en 18’’ serait plus appropriée pour nos ‘mauvaises’ routes belges mais côté look, c’est parfait !

Le Sportage s’affirme encore un peu plus comme un bon ’challenger’ dans le segment des SUV.

Le look est amélioré ainsi que la qualité et l’équipement. Comme de coutume chez Kia, les voitures sont bien équipées. Peu d’options à ajouter mais cela implique un prix plus élevé tout en restant bien sûr, concurrentiel vis-à-vis des autres marques.

L’image du SUV ‘cheap’ ressentie il y a 15 ans,

n’est plus d’actualité. Le niveau est monté de plusieurs crans et Kia nous offre avec ce Sportage, un produit très attractif !

Les + :

- Habitabilité
- Equipements de série
- Finition améliorée
- Garantie

Les - :

- Consommation

Galerie photo.

http://www.kia.com/be/modeles/sportage/

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.