Boucles de Charleroi 2010 Victoire au finish des locaux Bodart – Albert

Eddy Coppée    2010-10-15 22:26:14   

Bien avant tout, les boucles de Charleroi restent un exercice de co-pilote , il faut être « dedans et plus encore »., pas un seul tronçon n’a permis aux co-pilotes de lever la tête , ni aux pilotes de lever le pied.


Un beau plateau pour ces 5° boucles de Charleroi, tant en qualité qu’en quantité. Le Nord et le Sud du pays sont bien représentés, seuls nos amis l’ Est manquent à l’appel retenus à East Belgian Rally.

Bien avant tout, les boucles de Charleroi restent un exercice de co-pilote , il faut être « dedans et plus encore »., pas un seul tronçon n’a permis aux co-pilotes de lever la tête , ni aux pilotes de lever le pied. Cette vision côté habitacle est confirmée par l’équipe de Pierre Yves Hendrickx .Avec Thierry Crespeigne, on s’est appliqué à ne pas avoir une ligne droite supérieure à 500 mètres. Cela nécessite des notes et une adaptation à une configuration locale où il faut s’adapter aux villages, bois et campagnes en gardant un certains rythme.

Cette approche n’est pas facile car il faut garder une moyenne de 43 Km/h .
Dès le parc de départ à Charleroi les équipages sont tendus , c’est dès la première seconde qu’il faut être concentré. Delincé et Ninane sourient, « le plus dur est parfois de sortir du ring de Charleroi » ; Ils ne peuvent mieux dire car une fois le stade de Charleroi quitté c’est une avalanche de notes qui va s’abattre sur les concurrents, pas de quoi lever la tête, même pas le temps de fumer une cigarette complète nous dira Philippe Bodart à l’arrivée. Les RT se suivent et dans une région où on apprécie le rallye , les riverains font preuve d’engouement. Somezée, Yves Gomezée, Thy le Bauduin, badauds et connaisseurs apprécient à leur juste valeur le spectacle qui leur est offert. Un beau cadeau pour les équipages peu habitués à ces encouragements, sous un radieux soleil d’automne.
Mais bien vite les sanctions tombent Eddy D’Hoe qui ouvre la route n’a pas facile.

D’Hoe handicapé par sa position d’ouvreur

Une petite route en pierrailles et c’est Camerman – Pigeollet et Alfanus – Bernard qui crèvent, les minutes s’envolent. Holvoet – Vanoverschelde ont eux raté un CH, cette erreur sera lourde de conséquence.

Holvoet - vanoverschelde dommage cette erreur

Les villages se suivent et ne se ressemblent pas, c’est Senzeille qui les accueille, Stéphenne – Schoonbroodt à leur tour ratent un CH, ils prennent aussi 7 CP , bref une boucle 2 catastrophique. C’est très dur et aussi très vite. A certains moments tu dois choisir entre 1 CP à 100 points et une minute à 60 points. Nous confie Stéphenne. Une chose est sûre, tous les concurrents sont à la même enseigne. C’est rassurant.

Stéphenne emmène la troupe en première boucle

La halte de Baileux après cette difficile boucle deux arrive à point nommé.
C’est l’heure de faire les premiers bilans. Bien vite les classements sont affichés, merci Christophe.

Il faut rassurer ses troupes et permettre aux concurrents de se situer. Dupan – père et fils sur une mini un peu faiblarde sont en tête.

Dupan père et fils une entente parfaite

D’Hoe – Vanoverschelde sont 2°, les écarts sont serrés Lempereur-Hayez , Bodart Albert , Camerman – Pigeollet , tous prennent des pénalités. Ce classement atteste non seulement des difficultés mais aussi de la qualité des équipages.

Lempereur Hayez n’ont pas traîné

Camerman Pigeollet un trop petit coffre pour une grosse roue

Lorsque vous apprendrez que les frères Vanoverschelde Bjorn et Jens , ne pratiquent pas la langue de voltaire et vous apprécierez mieux leurs qualités de co-pilote, et le brio de ces classements .

Dupan D’Hoe échangent leurs impressions

C’est aussi le temps de mécaniquer, Gengou a cassé un amortisseur et c’est avec les trois autres que l’incassable Volvo ralliera l’arrivée.
La nuit attend les concurrents dans les bois de Chimay ; Dupan ne les verra pas, la bobine de la mini est out. Dommage….
Le rallye prend maintenant une allure de sprint où un trio de tête composé de D’Hoe - Vanoverschelde, qui garde sa place de n°1 , Holvoet – Vanoverschelde qui porte le n° 20 et Bodart – Albert le 26, passent tous trois en première position ????.

Cela change un peu la donne, mais oblige D’Hoe à ne pas commettre d’erreur. Avec un écart d’une minute à la moindre faute , on sait que la victoire s’envolera. Ici encore ce sont les CP qui vont faire la différence .
Une petite halte sur le circuit de Chimay et retour vers Charleroi .
Passage salué à Fourbechies, où le public attend le passage du rallye. C’est une superbe bagarre entre D’Hoe-Vanoverschelde et Bodart – Albert ,
A Charleroi , il fallait bien un vainqueur , pour 22 points c’est la Porsche qui l’emporte, mais quel final. Dans la boucle 4 les deux équipages sont sanctionnés tous deux de 100 points .Le même CP…..
Delincé – Ninane sont 3°. « On n’ a pas été brillants sur les deux premières boucles. La nuit c’est beaucoup plus rassurant. »

Delincé Ninane se sont repris trop tard

Yannick Albert est aux anges, pour ce carolo d’adoption : Un beau rallye , nous nous y attendions, mais le rallye s’est joué de jour alors que c’est la nuit que nous appréhendions. Dans la seconde boucle, la carte au 1/25000° était particulière. Une route n’existait pas. Mais cette troisième boucle a été plus facile, bien que disputée de nuit. C’est le seconde fois que je roule avec Philippe Bodart , après la Corse. Nous avons pu aller vite lorsqu’il le fallait, on n’a pas pris une seule minute de pénalité aux CH. Un des plus beaux rallye .
Une belle victoire pour Philippe Bodart , elle sanctionne la perfection qu’il affectionne aussi bien pour sa voiture que dans son choix d’Albert Yannick pour l’emmener à cette première place, à Charleroi.

Beau résultat pour les petites voitures. Pas facile pour ces dames Bernadette Sandront et Catherine Monard : il faut à la fois aller vite et réfléchir nous confie Bernadette et malgré cela on prend une minute par ci et par là.,

même avis de Catherine qui signale J’ai eu difficile avec une carte au 1/40000 , mais satisfaction cette fois la voiture n’a pas de griffe. C’est le carrossier du garage qui va être content.

Une R5 intacte beau résultat

Première participation pour Alexandre Peeters notre confrère qui découvrait la régularité , comme co-pilote. J’avais fait un exercice des boucles de Charleroi. Mais malgré cette tentative au premier CH j’avais déjà pris. On progresse, on est dans les 5 à avoir tous les CP.

Peeters découvre le rallye de régularité

En touring nouvelle victoire de Fievez-Lys sur l’Audi, ils devancent la cox de Hyat – Frys.
Là aussi les difficultés des deux premières boucles ont largement pesé. Fievez-Lys et Baerts-Capelle avaient largement dominé cette première boucle, avant que l’Escort ne soit sanctionnée par un CH en boucle 2.

la petite Ax a souffert Marez Dupont sont 18°

Autre Escort lourdement pénalisée en première boucle Reculé -Verstaen s’appliquent , la boucle 2 leur réussit mieux. La cox de Hyat – Frys , moins puissante , permet malgré cet handicap à l’équipage de ne pas prendre une minute, en CH . Mais malheureusement on a pris un CP.C’est dur , mais on s’amuse bien.

Hyat Frys un habitué

Belle remontée de Guilmain- Bada et de Corliano - Franc. L’expérience a parlé, pour ces habitués du championnat FBVA.

Guilmain - Bada auteurs d’une surprenante troisième boucle, presque parfaite.

Première dame en touring Patricia Loquet sur l’escort coiffe la mini de Defoy – Bodart .

C’est un peu juste pour nous, on a du mal, mais on y arrive.
Autre Escort ,première expérience en régularité de Baudart associé à Daniel Bialik. Le pilote fun cup s’est bien amusé même s’il reconnaît devoir tout à son co-pilote. Mettre les gaz à certains moment me fait défaut , pour ce faire j’irai aux boucles de …. SPA. S’il ne tombe plus en panne d’essence bien sûr…

Un bien beau théorème ces boucles de Charleroi avec toutes ces caractéristiques qui font le charme des rallyes FBVA . A Charleroi, on en fait la démonstration depuis 5 ans, et ce n’est pas fini, à l’année prochaine.

Bodart Albert ont su garder la distance

Classement Classic
1.Bodart Philippe-Albert Yannick Porsche 911 sc 844,90Pts ; 2.D’Hoe Eddy-Vanoverschelde Bjorn MG B GT V8 866,90 Pts ;3.Delincé Jean-Francois-Ninane Claude Ford Escort mkI rs 2000 1892,40 Pts ; 4.Holvoet Dominique-Vanoverschelde Jens Toyota Celica 1600GT 2108,80 Pts ;5.Camerman Dan-Pigeolet Daniel Porsche 944 3266,60 Pts ;6.Minguillon Jacques-Sandront Bernadette MG Midget 3500,60 Pts ;7.Lempereur Baudouin - Hayez Christophe Alfa Romeo 2000 GTV 3618,00 Pts ; 8.Alfanus Georges-Bernard Christian Alfa Romeo Giulia Berline 4013,50 Pts ;9.Gielen Robert-Mathy Philippe Porsche 911 4975,92 Pts ;10.Stephenne Benoît-Schoonbroodt Jean-Marc Opel Ascona 5197,60 Pts ;11.Piraux Eric-Monard Catherine Renault R5 Alpine 5210,80 Pts ;12.
Schtickzelle Bernadette-Driesen Eric Toyota Corolla 5475,40 Pts ;13.Gresnich Philippe-Clavareau Claude Porsche 911T 6501,53 Pts ;14.Nelissen Francois
- Schammel Jean-Paul Alfa romeo GTV Bertone 6793,77 Pts ;15.Schmit Jean-Marie -Hilger Thierry Sunbeam Chamois 7771,20 Pts ;16.Gengou Eric-Simon Christophe Volvo 142 8311,93 Pts ;17.Deroubaix Frédérix-Peeters Alexandre BMW 316 E21 9210,90 Pts ;18.Vancoillie David-Warlop Pascal Renault R5 10270,13 Pts ;19.Fassin Pol-Helas Gérard BMW 2002 10625,05 Pts ;20.Gravy Denis-Szabo Stéphane Mini11163,67 Pts ;21.Vanrolleghem Lieven-
Vanrobaeys Dirk Porsche 911 sc 11756,00 Pts ;22.Devoldere Steve-Decavele Gauthier MG B GT 15514,32 Pts.


Fievez - Lys une nouvelle victoire en touring


Classement Touring
1.Fievez Jacques-Lys Andre Audi 80 GLS 724,00 Pts ;2.Hyat Benoit-Frys Thibault VW Cox 1242,40 Pts ;3.Guilmain Jerome -Bada Claude Opel Ascona 1476,00 Pts ;4.Corliano Pol-Franc Marc Fiat 128 rallye 2517,20 Pts ;5.Loest Vincent-Detrain Jean-Francois Opel Monza 2648,87Pts ;6.Henry Paul-Henry Julien Porsche 911 2864,88 Pts ;7.Recule Michel-Verstraeten Gilbert Ford Escort GT 2952,80 Pts ;8.Trautmann Didier-Grauls Philippe BMW 320/63176,50Pts ;9.Loquet Patricia - Loquet Stéphane Ford Escort MK1 RS 2000 3432,55 Pts ;10.Defoy Florence -Bodart Bérénice Innocenti Cooper 3531,25 Pts ;11.Govaert Karl -Meurs Dave BMW 2002 3565,47 Pts ;12.Delporte Thierry-Delporte José FIAT X 1/9 3582,07 Pts ;13.Gilkin Jean-Marc-Brassine Michel Mazda RX7 3782,67 Pts ;14.Smulders Jean-Pirot Philippe Volvo Pv 544 3958,13 Pts ;15.Meurant Georges-Meurant Perry Renault Dauphine 4288,87 Pts ;16.Baerts Michel -Cappelle Patrick Ford Escort RS 2000 4351,25 Pts ;17.Dellacherie Christian - Dellacherie Cindy BMW 1602 4679,72 Pts ;18.Marez Jacques -Dupont Odile Citroën Visa 4890,20 Pts ;19.Ellegiers Jacques -Genbrugge Philippe Jaguar E type FHC 4990,80 Pts ;20.Jacquet Bernard - Holvoet Gilles Toyota Celica 1600 ST 5312,40 Pts ;21.Maclot Jacques-Marotta Nathalie Volvo 121 5615,50 Pts. ;22.Delieux Olivier -Stroinovsky Alexandre Citroen GS 5763,75 Pts ;23.Tutin Jean-marc - Maguet Stéphane Peugeot 104 ZS 5765,20 Pts ;24.Dizier Francis-Riga Willy VW Golf GTI 6606,65 Pts ;25.Brogno Dante -Francotte Jean-Christophe Peugeot 204 7036,33 Pts ; 26.Grevesse Olivier –Grevesse Michel BMW 320/6 e21 7105,78 Pts ;27.Baudart Jean Pierre-Bialik Daniel Ford Escort 7160,17 Pts ;28.Charlier Philippe -Timsit Timothée Triumph Dolomite Sprint 8569,07 Pts ;29.Gondry Eric-Motet Pascale Opel Manta B 8570,98 Pts ;30.Chantry Cedric -Dugrain Thierry Lancia Delta 1600 GT 10763,67 Pts ;31.Cardella Pino-Ville MichelLancia Fulvia 11182,40Pts ;32.Peeters Jean-.Claude -Peeters Vivian Toyota 1000 15292,40Pts


Bravo aux 60 contrôleurs qui ont tenu les 52 postes

A lire aussi :
- Les Boucles de Charleroi , vues de l’intérieur !

- 

Une caméra embarquée à bord de la Porsche de Philippe Bodart & Yannick Albert : c’est parti !

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.