Geko Ypres Rally - 2013.

Dimitri Haulet    2013-07-08 12:59:36   


Comme je le fais depuis plusieurs années, par ce dernier week-end de juin, je prends la direction d’Ypres pour son célèbre rallye.

Une fois de plus, la météo n’est pas au rendez-vous. C’est vraiment une mauvaise habitude en 2013.
La magnifique grand-place est envahie par les différentes équipes. S’il y a du monde, ce n’est pas la grande foule !

Un passage éclair par le centre de presse pour le pass, les cartes et les premières infos !
Au fil des années, le parcours reste sensiblement le même. Cela permet d’avoir ses repères et de ne pas perdre trop de temps entre les spéciales.
Cette année, je trouve que le plateau des concurrents est un peu ‘pauvre’ et je me dis déjà que le futur vainqueur devrait s’appeler Freddy Loix qui roule sur une Skoda ‘officielle’.

Direction la première spéciale, Dikkebus, où je rejoins le célèbre ‘Jump’ de Westouter. L’endroit est très spectaculaire. Malheureusement, le blé est déjà bien haut et nous sommes placés trop loin de la route !
Décision rapide, demi-tour et je remonte un peu plus haut dans la spéciale pour me placer dans un gauche ‘grosse corde’.

Les passages se succèdent et sont très spectaculaires jusqu’à l’arrivée de la pluie qui rend l’endroit glissant !

Le timing est trop serré pour voir une autre spéciale des ‘modernes’ et je fais un petit crochet pour aller voir les ‘historiques’. L’endroit ne répond pas à mes attentes mais que les voitures sont belles et spectaculaires !

Retour sur Dikkebus pour le second passage. Il pleut à verse, en un mot, je me fais ‘rincer’ mais l’endroit est bien rapide et spectaculaire, une belle découverte !

Passage à la salle de presse et ensuite, direction ‘la maison’. Il est 22H15, le temps du trajet raccourcit la nuit de repos….

Samedi matin, je reprends la route d’Ypres pour la spéciale de Westouter. Les routes sont sèches et si l’endroit est décrit comme un piège, tout se passe bien.

Direction ensuite Heuvelland, un endroit pour les ‘gros cœurs’. Je suis à nouveau conquis par le spectacle, les pilotes n’hésitent pas à bien descendre dans les cordes.

I M P R E S S I O N N A N T !

Je clôture ce rallye par le juge de paix qu’est Hollebeke, 29 km de pur bonheur. Réjouissante aussi la petite propriété qui se trouve juste derrière moi…

Cette édition 2013 se termine. Retour par le centre du rallye où la place est maintenant noire de monde. L’ambiance de fête est bien présente en ce samedi soir !
Une fois de plus, je suis conquis par cette édition. Il est vrai que j’aime beaucoup cette région et je vous invite à la découvrir, pour le rallye ou pour tout autre motif.

Le plateau un peu ‘light’ m’a déçu, comme l’absence d’opposition à Freddy Loix de nouveau vainqueur.

Mais je serai encore de la partie en 2014, espérant y vivre plus de ‘bagarre’ dans les différentes catégories.
J’ai aussi un coup de cœur pour les nouvelles Ford Fiesta R5 et Peugeot 208 R5, conduites par deux grands pilotes : Thierry Neuville et Kris Meeke.

C’est de bon augure pour la suite car elles représentent l’avenir de la catégorie.
Elles participent en tant que voitures ‘ouvreuses’ car elles ne sont pas encore homologuées mais avec les temps officieux réalisés, elles peuvent jouer les premières places !

Rendez-vous est déjà pris pour le dernier week-end de juin 2014.

Dimitri Haulet.

Le lien vers toutes les photos.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.