Il y a 50 ans : Victoire d’AMG aux 24 heures de Francorchamps

Benoît Piette    2021-07-28 11:42:49   

Or, cette Mercedes n'était pas une voiture de course, mais un véhicule utilisé par la société d'ingénierie fondée par Hans Werner Aufrecht et Erhard Melcher en 1967.


AMG l'avait minutieusement préparée pour la course longue distance, l'accent étant mis sur le moteur et le châssis. Ses données techniques étaient remarquables pour les voitures de tourisme de course de l'époque : 428 ch pour 6.835 cm³ de cylindrée, jusqu'à 620 Nm de couple, une vitesse de pointe de plus de 265 km/h et le 0 à 100 km/h en 6,1 sec.

Cette voiture de course rouge portait le nom AMG 300 SEL 6.8, même si l'étoile arborée sur le capot indiquait clairement la marque de Stuttgart.

Une start-up fascinante

Le nom de l'entreprise AMG n'était pas encore très connu en 1971, il l'était surtout des amateurs de voitures Mercedes-Benz aux performances améliorées et aux ambitions sportives.
L'acronyme est formé des premières lettres des noms de famille Aufrecht et Melcher et de la ville de Großaspach (où les deux fondateurs ont pour la première fois travaillé ensemble sur des moteurs de course dans les années 1960). Le siège social était un ancien moulin de la ville voisine de Burgstall.

À la fin des 24 Heures de Spa-Francorchamps 1971, la marque AMG s'était d'emblée forgée une réputation dans le monde de la course automobile. Hans Heyer et Clemens Schickentanz ont mené la 300 SEL 6.8 à une sensationnelle deuxième place au classement général et ont remporté la victoire dans leur catégorie.

Même le célèbre programme d'information ARD Tagesschau a rendu compte de cet exploit sportif en Belgique. Le magazine Auto Motor und Sport l'a célébré comme un « Schwäbischer Geniestreich" (coup de génie souabe).

L'« incroyable deuxième place »

Pourtant, ce succès en course il y a 50 ans était loin d'être acquis. Après tout, cette grosse berline pesant 1.635 kg (quoique 195 kg de moins que la version de série) devait s'affirmer dans un peloton de voitures de tourisme de course incroyablement maniables dans ce marathon belge. Heureusement, le véhicule se prêtait admirablement à l'ancien parcours de Spa-Francorchamps – 14,863 kilomètres de long avec de nombreuses lignes droites sur lequel les concurrents pouvaient s'élancer à plein régime.

La 300 SEL 6.8 a tenu le coup et a constamment maintenu son accélération toute la nuit alors qu'un nombre croissant de véhicules abandonnait la course : à l'aube, plus que 23 voitures roulaient encore et des écuries entières avaient abandonné l'épreuve.
L'outsider d'Affalterbach a gardé le cap et s'est finalement classé deuxième des 18 voitures encore en lice.

Le magazine Road & Track a rendu compte de cet exercice d'équilibriste réussi entre puissance et poids :
« Pendant la course, le gros V8 avait une soif insatiable de carburant, et son poids signifiait qu'il détruisait rapidement ses pneus.
Cependant, la vitesse en ligne droite du « Rotes Schwein » (Cochon Rouge)" a plus que compensé ses insuffisances sur les longues lignes droites de Spa-Francorchamps, et au bout de 24 heures, il a fini par se frayer un chemin vers une incroyable deuxième place derrière une Ford Capri RS » .

Les pilotes de la Ford étaient l'ancien pilote de course Mercedes-Benz et actuel ambassadeur de la marque Mercedes-Benz Dieter Glemser, ainsi que le pilote de course espagnol Alejandro Soler Roig dit « Àlex » .

Notons que cette même année, le Grand Prix de Belgique n'aura pas lieu, les pilotes de Formule 1 ayant refusé de courir sur le circuit de Francorchamps (Grand Francorchamps) car le jugeant trop dangereux.

Rappel de la victoire historique aux 24 Heures de Spa-Francorchamps 2021

Pour la marque de voitures de sport et performance Mercedes-AMG et pour Mercedes-AMG Motorsport, le succès aux 24 Heures de Spa-Francorchamps il y a 50 ans a été un jalon dans l'histoire de la marque.
Cette année, 13 Mercedes-AMG GT3 en tout participent aux 24 Heures de Spa-Francorchamps (31 juillet au 1er août 2021).
L'une des GT3 rappelle doublement l'anniversaire : son design est basé sur la voiture de tourisme de course de 1971 et elle porte également le numéro de départ 35.

Autre temps fort à Stuttgart : le musée Mercedes-Benz présente la reconstitution détaillée du légendaire « Rotes Schwein » du 20 juillet au 19 septembre 2021 dans l'atrium.
L'accès à cet espace est gratuit.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.