Kia Opirus à l’essai

Christian Bouchat.    2004-09-19 00:00:00   

Présentée lors du Salon de l’Automobile de Genève 2003, la Kia Opirus est une berline de haut de gamme qui doit assurer la présence de la marque dans ce créneau. Elle a été commercialisée sur notre marché dès la fin de l’année passée.

L’Opirus nous semble l’illustration parfaite de la philosophie de la voiture asiatique d’apparat. Son esthétique et sa finition lui confèrent une allure qui ne correspond pas réellement aux standards européens.


Difficile de parler de gamme puisque l’Opirus ne se décline qu’en une version, dotée d’un équipement particulièrement complet, et ce à un prix très concurrentiel : 36.600 ? TVAC. Les options proposées se limitent au toit ouvrant (éventuellement avec des tentures solaires) et à la peinture métallisée.

Le volume et l’accessibilité du coffre s’avérent très satisfaisants.

Equipement

L’équipement de l’Opirus est abondant et correspond à ce qu’on est en droit d’attendre d’une telle voiture. Signalons le climatiseur automatique bi-zone, les sièges chauffants à commande électrique, l’intérieur cuir, la radio avec système de navigation incorporé, assistance au parking arrière, réglage normal ou « sport » des suspensions, cruise control et les phares au xénon avec allumage automatique.

L’équipement de sécurité est également complet : système ABS avec répartiteur électronique de freinage et assistance au freinage d’urgence, ESP et airbags frontaux, latéraux et rideaux.

Habitacle

L’accès à toutes les places est aisé. La position de conduite est bonne et le conducteur trouve rapidement la position de conduite qui lui convient grâce au siège à commande électrique avec mémoire et le volant réglable électriquement en hauteur et profondeur.

Le siège du passager avant doit cependant se passer du réglage en hauteur et du soutien lombaire.

Divers espaces de rangement sont disséminés dans l’habitacle : rangement pour lunettes, deux espaces sous l’accoudoir central avant, un petit espace au centre du tableau de bord et dans l’accoudoir arrière.

La qualité des matériaux utilisés et la finition sont de bonne facture.

Un tout petit détail : les voyants lumineux du tableau de bord sont cependant difficiles à lire à la lumière du jour.

L’habitacle est très spacieux et confortable. Particulièrement à l’arrière l’espace pour les jambes ne manque pas, même lorsque les dossiers des sièges avant sont très inclinés. Une fois de plus, Kia nous impressionne par l’habitabilité de ses réalisations.

Les passagers avant disposent de toute la place nécessaire.

Moteur et transmission

L’Opirus reçoit un 6 cylindres en V à 60° d’origine Hyundai. La cylindrée s’élève à 3.497 cm³. Il est équipé d’une culasse à double arbre à cames en tête par rangée de cylindres et 4 soupapes par cylindre. Il développe 149 kW (203 CV) à 5.500 t/min. Le couple s’élève à 298 Nm à 3.500 t/min.

Kia annonce une consommation en cycle mixte de 11,4 L/100 km. Nous n’avons pas pu approcher ce résultat. Notre moyenne s’élevait à environ 13 L/100 km. Il est vrai que pour le propriétaire d’une telle voiture, la consommation ne devrait pas être le souci majeur.

L’Opirus est une grosse traction avant. Elle n’est livrable qu’avec une boîte automatique séquentielle à cinq rapports avant. Cette boîte peut donc être utilisée en mode automatique classique ou le conducteur peut opter pour le passage manuel des rapports.

En mode manuel, les rapports passent plutôt bien. Le rapport supérieur ne peut pas être sélectionné si le régime moteur n’est pas assez élevé et lors de décélérations importantes, la boîte rétrograde automatiquement.

D’autre part, en mode automatique, le kick-down n’est pas le point fort de cette boîte. Elle ne réagit pas assez rapidement.

La Kia Opirus peut tracter une remorque freinée de 2.100 kg.

Comportement

L’Opirus est une voiture confortable. Les sièges et la suspension filtrent très bien les inégalités de la route. Autres aspects du confort : l’espace disponible et le confort sonore. Ce dernier est particulièrement soigné et les bruits mécaniques sont très bien filtrés. L’Opirus est une de ces voitures conçues pour se faire véhiculer dans des conditions de confort optimales.

La Kia Opirus atteint facilement des vitesses élevées sur autoroute, mais sur route sinueuse, un train de sénateur lui convient mieux.

Le comportement routier de la Kia Opirus est plus proche des critères américains que des références européennes.

Le conducteur a la possibilité d’opter pour un réglage « sport » plus ferme des suspensions. La différence est sensible mais pas spectaculaire. La suspension reste très souple et dans les virages négociés rapidement, les mouvements de caisse deviennent importants.

La direction très (trop ?) démultipliée facilite grandement l’évolution du véhicule en milieu urbain. Cependant, cette démultiplication très importante supprime tout contact entre le conducteur et la route.

Vu son encombrement, la maniabilité en ville n’est pas le fort de l’Opirus, mais ce n’est pas vraiment une surprise.

Le freinage est correct, sans plus. Il ne faut cependant jamais perdre de vue que l’engin pèse environ 1.900 kg à vide et que les lois de la physique restent d’application, quelles que soient les qualités du freinage.

A l’arrière, les occupants bénéficient d’un espace presque royal.

Garantie

La Kia Opirus se distingue des autres modèles de la marque par la garantie, pièces et main d’ ?uvre, d’une durée de 5 ans et SANS limitation de kilométrage. L’Opirus reçoit une assurance assistance 7 jours/7, 24 heures/24 en Europe, d’une durée de 5 ans également (Touring).

La perforation due à la corrosion est couverte pendant 6 ans.

Conclusions

Conçue pour les marchés asiatiques et nord américain, le comportement routier de l’Opirus doit progresser sensiblement pour atteindre celui des meilleures réalisations européennes du moment.

La Kia Opirus est une proposition intéressante pour celui ou celle qui veut se démarquer dans le domaine de l’automobile haut de gamme.

L’absence d’image de marque de Kia constitue une entrave au succès de l’Opirus, mais le constructeur coréen travaille dur à imposer une image plus exclusive, notamment avec le sponsoring de la Coupe Davis et du tennis en général.

L’équipement riche, l’habitacle spacieux, le confort de suspension, le silence de fonctionnement et le prix très compétitif sont les qualités marquantes de l’Opirus.

DIMENSIONS ET POIDS.

Modèle Kia Opirus
Longueur 4.979 mm
Largeur 1.850 mm
Hauteur 1.486 mm
Empattement 2.800 mm
Voie Avant 1.570 mm
Voie Arrière 1.560 mm
Pneus 225/60 R 16
Jantes 6,5 JJ- 16
Système de freinage ABS à 4 canaux et 4 capteurs avec EBD et assistance au freinage d’urgence
Freins avant à disques ventilés
Freins arrière à disques
Capacité du réservoir d’essence 70 litres
Direction à crémaillère avec assistance
Suspension avant à roues indépendantes, bras triangulaires, amortisseurs à gaz et barre stabilisatrice
Suspension arrière multi bras, amortisseurs à gaz et barre stabilisatrice
Poids à vide 1.880 kg
Poids total admissible 2.390 kg
Poids de la remorque non freinée 750kg
Poids de la remorque freinée 2.100 kg

VITESSE, ACCELERATIONS, CONSOMMATION ET EMISSSIONS.

Vitesse maximale 220 Km/h
0 >100 Km/h 9,2 s
Consommation en cycle complet 11,4 litres aux 100 Km
Consommation en cycle extra urbain 8,2 litres aux 100 Km
Consommation en cycle urbain 16,9 litres aux 100 Km
Consommation moyenne de l’essai 13 litres aux 100 Km
Rejet de CO2 273 gr/km

MOTEUR ET TRANSMISSION :

Type G6CU
Puissance fiscale (Belgique) 18 CV
Carburant Essence, normale 91 ROZ
Type 6 cylindres en V
Alésage x course 93 x 85,8 mm
Cylindrée 3.497 cm3
Puissance maximale 149 kW (203CV) à 5.500 tr/min
Couple maxi 298 Nm à 3.500 tr/min
Arbre(s) à cames 2 en tête
Soupapes par cylindres 4
Injection Multipoint

TRANSMISSION :

Transmission Aux roues avant
Boîte de vitesses Automatique séquentielle à 5 rapports AV + 1 AR

Vos commentaires

  • Le 1er octobre 2004 à 22:55, par vb En réponse à : > Kia Opirus à l’essai

    Le prix actuel sur le marché belge de la Kia Opirus s’élève à 37.700 ? TVAC. Malgré la hausse, l’Opirus reste une proposition des plus concurrentielles pour celui ou celle qui cherche à se démarquer dans le segment des grandes berlines.

  • Le 17 décembre 2004 à 16:42 En réponse à : > Kia Opirus à l’essai

    he he ils essaient de copier la classe E de MERCEDES-BENZ.Pour ceux qui n ont pas trop d argent pour s achetter une nouvelle classe E alors ils n ont qu acheter une E en occasion pour la moitie de prix...

  • Le 29 décembre 2004 à 18:36, par MICHEL En réponse à : > Kia Opirus à l’essai

    1 ? Pourquoi en hivers le chauffage et sa ventilation démarrent avec un moteur à froid et n ?est pas temporisé avec la température du moteur ?
    2 ? Il n ?y a pas d ?indication de température extérieure.
    3 ? Est ?il possible, par programmation ou autre, de condamner toutes les portes dès le passage du changement de vitesse en position « drive ».
    4 ? Y a-t-il une montre à bord, autre que la radio en fonctionnement ?
    6 ? Pourquoi la télécommande au volant ne fonctionne pas en position radio ?
    7 ? Peut-on temporiser l ?extinction des feux à l ?arrêt du moteur ?
    8 ? La documentation indique l ?ESP et le TCS en standard et je ne trouve pas la commande TCS.
    9 L ?automatisme du chauffage ne tient pas compte du dégivrage qui doit rester manuel.
    10 ? Vitres teintées indique la documentation et je les trouve non teintées pourquoi ?

  • Le 8 mai 2005 à 12:11, par Jim En réponse à : > Kia Opirus à l’essai

    Bonjour,
    J’espère que Kia n’a pas copié Mercedes. J’ai eu une classe E, Elegance 300 TD. Prix à l’époque 44000 ?.
    Et je n’avais pas le luxe de la Kia Opirus, même pas le cuir.
    Les problèbmes rencontrés :
    * Pas de jauge à essence le premier jour,
    * l’ensemble des freins changé deux fois dans les 4 premiers mois,
    * un colier large en métal du pot d’échappement casse au bout de 5 mois,
    * turbo changé au 8ème mois.

    J’ai commandé la Kia Opirus pour fin Juin 2005, je n’ai jamais rien vu de pareil pour ce prix et Mercedes devrait copier ce concept.
    Salutations.

  • Le 30 août 2005 à 16:09 En réponse à : > Kia Opirus à l’essai

    Je suis interesse par une OPIRUS pourriez-vous me contacter par mèl pour discuter de votre véhicule.
    schapou@wanadoo.fr

  • Le 8 septembre 2005 à 11:32 En réponse à : > Kia Opirus à l’essai

    J’AI UNE OPIRUS ET J’EN SUIS ENCANATE.

  • Le 31 janvier 2006 à 10:25, par buzz En réponse à : > Kia Opirus à l’essai

    Propriétaire de l’OPIRUS depuis septembre 2005 déja 8500 kms
    pas de problème confort très bien très bonne routière.

  • Le 17 mars 2006 à 22:40, par luxmineralogy En réponse à : > Kia Opirus à l’essai

    Il est peut-être utile de savoir que le groupe Hyundai-KIA Motors developpe des technologies utilisées par votre "Etoile" de référence. Qu’elle est l’origine des boites Mercedes (Hongrie), des moteurs CRDI (Corée)etc. Continuez à vous faire éblouir par une étoile qui n’est que filante et dépassée.

  • Le 23 septembre 2006 à 08:57 En réponse à : > Kia Opirus à l’essai

    J’ai toujours eu des mercedes, quand on voit l’écart de prix et les options !!! il ne faut pas hésiter, déjà 70.000 KM en 2 ans et aucun problème.
    FANTASTIQUE !!! d’autant que la consommation légèrement supérieure aux ’’ ETOILES DIESELS ’’ est largement compensée par le prix, le confort, le SAV ....

    L’ESSAYER C’EST L’ADOPTER. Bruno

  • Le 17 janvier 2009 à 15:37, par mich En réponse à : Kia Opirus à l’essai

    la kia opirus est vraiment bien dans tous les points de vue tenue de route et la mienne mais dans les six secondes pour aller à cent au lieu de neuf comme indiqué car je l’ai super bien rodé la séquentiel mode sport et confort son super et au banc d’essai elle affiche 250 kmh

  • Le 7 octobre 2010 à 17:39, par MOULINEUR En réponse à : Kia Opirus à l’essai

    bjr,ok mais tout ceci ne me dit pas la fiabilité du moteur,les fréquences d’entretien,les vidanges boites et le sav ??

  • Le 15 octobre 2010 à 21:29, par berger En réponse à : Kia Opirus à l’essai

    je suis propriétaire d une kia 2005 opirus 3l6 essences et gpl je vient juste de changée le kit de distribution a 131000km je vidange a 35000km pas une goute en moin

  • Le 15 octobre 2010 à 21:33, par berger En réponse à : Kia Opirus à l’essai

    le prix du kit chez kia est trés élevé 1000euro plus main d moi il ma coutée 500euro+150euro de main d ceci dit trés bonne voiture

  • Le 15 octobre 2010 à 21:50, par berger En réponse à : Kia Opirus à l’essai

    j ai aussi une mercédez 320i6cylindre bt auto elle a rien avoir trop dur options dérisoire a coté de la kia et le prix pas le mème

  • Le 10 décembre 2012 à 18:48, par belfan En réponse à : Kia Opirus à l’essai j ai une opirus

    Je trouve cette voiture agréable à conduire bein épouses les défaut de la route bein fini .

  • Le 14 juin 2015 à 18:13, par klem En réponse à : Kia Opirus à l’essai

    bonjour, j ai achete une kia opirus annee 2006 ; je n ai pas eu le boitier gps qui se trouve dans le coffre arriere et j aimerai avoir une solution pour trouver un systeme de navigation qui pourrais utiliser l ecran integre du vehicule. merci pour vos reponses.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.