La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

Didgé    2007-03-26 00:00:00   


Du lac Michigan à l’océan Pacifique, de Chicago à Santa Monica, longue de près de 4.000 kilomètres, elle traverse 8 États et 3 fuseaux horaires. La très célèbre route 66 naquit de la volonté des autorités américaines de créer un véritable réseau routier national. John Steinbeck, l’auteur des « Raisins de la colère », la surnomma « THE MOTHER ROAD » (la mère des routes). Tombée en désuétude, rayée de la carte par endroit et remplacée par des autoroutes, il est aujourd’hui impossible de suivre son tracé complet.pourtant, de nombreux touristes voulant découvrir l’Amérique profonde et ses paysages magnifiques continuent à sillonner le parcours de cette voie chargée d’histoire.

L’histoire de la route 66

Les premières années

Dans les années 20, le train met 2 jours et 3 nuits pour parcourir le trajet Chicago-Los Angeles. Le même voyage en voiture relève du parcours du combattant : routes en mauvais états et impraticables au moindre orage, cartes routières peu fiables, signalisation et stations services inexistantes ou presque. Bref, les courageux qui tentaient l’aventure pouvaient y passer plusieurs semaines.
En 1925, les autorités américaines approuvent le tracé définitif conçu par Cyrus Stevens Avery, un homme d’affaire de Tulsa en Oklahoma. L’année suivante, la dénomination « US highway 66 » est assignée à la route reliant Chicago à Los Angeles qu’on appellera plus tard : « the main street of america », la voie royale de l’Amérique

Cyrus Stevens Avery a voulu améliorer le réseau routier archaïque de l’ouest des Etat-Unis.

Elle permet de relier des centaines de communes rurales et de transporter leurs produits vers les agglomérations plus importantes. Sa création fut également primordiale pour l’industrie du transport qui commençait à concurrencer le chemin de fer. Mais à cette époque la route n’est qu’une suite de chemins plus ou moins bien indiqués et entretenus. En 1929, elle est entièrement bétonnée en Illinois et au Kansas. Elle l’est pratiquement au Missouri, par contre, en Oklahoma, au Texas et en Californie, de nombreux tronçons sont toujours à l’état de piste datant de l’époque des pionniers.

Le « dust bowl » et les années de guerre.

Au début des années 30, la grande sécheresse et les épouvantables tempêtes de sable, qu’on surnomma le Dust Bowl (bol de poussière) s’abattent sur le Middle West . Il pousse de centaines de milliers d’habitants d’Oklahoma et d’Arkansas à émigrer vers la Californie et à emprunter la « 66 ». Cet épisode dramatique de l’histoire des Etat-Unis sera notamment évoqué par l’écrivain John Steinbeck dans son livre, « les raisins de la colère ». C’est lui qui baptisa l’US highway 66 du nom de « mother road » (la mère des routes). Elle rentre alors dans la légende.

le ?’Dust Bowl’’ a poussé de nombreuses familles sur la route 66.

A partir de 1931, sa construction progresse rapidement. En 1938, elle est pavée ou goudronnée sur toute sa longueur, grâce, entre autre, à l’emploi de milliers de jeunes chômeurs venus de tous les états. L’ampleur du projet, son coût et les distances à parcourir ont nécessité 12 ans de travaux.

Durant les années de guerre, le gouvernement investi des milliards de dollars dans la création d’usines d’armement et de bases militaires censées faire face à un débarquement japonais en Californie. Elles sont souvent concentrées le long de la route 66 et créèrent des milliers d’emplois. Celle-ci devient un axe stratégique important et fort fréquenté.

L’après-guerre.

Avec le boum économique et le nombre croissant

de nombreux motels fleurirent le long de la route

d’automobiles, de plus en plus de personnes empruntent la « 66 ». Ce phénomène ne passe pas inaperçu aux yeux des spéculateurs et des commerçants. De nombreux commerces, des stations services et bien sur des hôtels voient le jour. C’est vers cette époque qu’apparaît un nouveau concept et un nouveau mot : Le motel, contraction des mots anglais motor et hotel. Les voitures étaient garées devant les chambres.

Mais peu à peu, la route est victime de son succès et se dégrade fortement. Son étroitesse, l’augmentation du trafic, les voitures devenues plus imposantes et plus rapides, la rendirent meurtrière. Elle sera même affublée du surnom peu glorieux de Bloody Highway (route sanglante).

La fin.

En 1954, le gouvernement prit la décision de remplacer la vieille route par des autoroutes inter-états à 4 bandes de circulation. Les travaux commenceront en 1956 pour se terminer 30 années plus tard. Les nouvelles interstates highways, construites sur le modèle allemand dont les militaires américains avaient apprécié l’efficacité, seront à l’origine de la disparition de nombreuses petites villes situées trop loin des nouveaux axes.

Petit à petit la signalisation « route 66 » disparaît, son tracé est même rayé des cartes. Désormais le trajet de Chicago à Los Angeles se fait en empruntant un réseau composé de 5 autoroutes. Cela aurait pu signifier la fin d’une belle histoire, pourtant on assista à un véritable regain d’intérêt pour la vénérable route. Des associations se créèrent dans tous les états traversés et, peu à peu, l’on fit fleurir les panneaux mentionnant Historic road 66. Ce statut de monument historique la sauva, même si souvent, elle se termine en cul-de-sac, dans une prairie ou se perd dans une grande ville.

En 1987, l’Arizona donne le nom de route historique 66 à la partie de l’US 66 allant de Seligman à Kingman. C’est une des rares portions encore visible sur les cartes routières actuelles.

La 66 au fil des états.

Illinois (500 Km de route)

La route 66 démarre de Chicago, mais dans cette mégalopole de plus de 3.000.000 d’habitants peu de panneaux de signalisation ne l’indiquent et il est bien difficile de ne pas se perdre.

troisième ville des USA, Chicago est le point de départ de la 66

Dès la sortie de sa triste banlieue et après un passage à Cicero, ville qui servit de repaire du gangster Al Capone, c’est à travers un paysage presque plat fait de champs de maïs et de prairies qu’elle traverse de nombreuses petites villes typiques. Parfois, la 66 est encore utilisée comme route secondaire. Par contre, certaines portions sont dans un tel état que la circulation y est interdite. Nombre de motels et de stations service à l’abandon témoignent de l’activité passée.

en plus de 75 ans d’existence, le Dixie truckers Home n’a fermé qu’un seul jour

A Mac Lean, le Dixie truckers Home relais routier qui fut construit en 1928 est ouvert 365 jours par an, 24H/24. La légende dit qu’il n’a fermé qu’un seul jour depuis a création. C’était en 1965 à cause d’un incendie.

Peu avant de quitter cet état, la route passe à Springfield, capitale de l’Illinois, où naquit et vécu et est enterré Abraham Lincoln, 16ième président des Etats-Unis et père de l’abolitionnisme.

Missouri (460 Km de route)

C’est par le Pont McKinley qui enjambe le fleuve Mississippi que l’on passait dans le Missouri. En très mauvais état, il fut fermé à la circulation en 2001, mais des travaux de réhabilitation sont en cours. Le Missouri, au paysage fait de nombreuses collines boisées, fut le troisième état à voir sa portion de route 66 complètement pavée. L’autoroute 44 en suit pratiquement son tracé. La seule grosse ville traversée est Saint louis, célèbre pour sa Gateway Arch, sensée représenter la porte d’entrée de l’Ouest-américain et érigée en l’honneur des pionniers.

Symbole de St Louis, la Gateway Arch mesure 190 mètres de haut

Plus loin sur le parcours, de nombreuses agglomérations deviennent peu à peu des villes-fantômes. En 1861, à Carthage, eu lieu une bataille sanglante durant la guerre de sécession. Un musée lui est consacrée.

Kansas (20 Km de route)

La route n’y fait qu’une brève incursion sur un tronçon entièrement praticable passant par d’anciennes petites minières. Près de l’une d’elles, Baxter Springs, eu lieu une des batailles les plus sanglantes de la Guerre Civile. A l’ouest de Riverton, on trouve le Rainbow arch Brigde, typique du pont que l’on pouvait découvrir sur le parcours de la 66.

Le Rainbow Arch Bridge a été construit en 1923

Oklahoma (620 Km de route)

C’est en 1937 que se termina le pavage de la plus longue portion de la Route 66 qui traverse les vastes plaines de l’Oklahoma, connu notamment pour ses puits de pétrole. . L’ « Inter state » étant à péage, une bonne partie du trafic s’effectue encore par la 66 qui est en bon état. A Catoosa, Un peu avant Tulsa, la capitale économique de l’état, se trouve un des endroits les plus photographié du trajet, la baleine bleue (Blue Whale). Un homme la fit construire pour son épouse qui collectionnait les objets représentant ce cétacé.

La baleine bleue a été transformée en parc d’attractions

La route passe à Oklahoma City, 3ème ville des Etats-Unis par la superficie. Là, on replonge en plein 21ième siècle, le trafic, les larges avenues et les building dont le Murrah Federal Building resté dans toutes les mémoires à cause de l’attentat, qui, en 1995, fit 169 morts et 600 blessés. Après la ville, les prairies réapparaissent dans le paysage. Peu avant la frontière de l’état, à Clinton se trouve un musée consacré à la route.

L’attentat à la voiture piégée contre le Murrah Federal Building est resté dans toute les mémoires

Texas (320 Km de route)

Dans cet immense état, le deuxième des USA en superficie, la route traverse de vastes plaines parsemées de ranchs. A certains endroits, la 66 a complètement disparue. A d’autres, elle traverse des parcelles privées. A la sortie d’Amarillo, seule agglomération importante traversée, il est impossible de manquer le très célèbre Cadillac Ranch, il s’agit en fait d’un terrain planté de 10 Cadillac, que les visiteurs sont autorisés à taguer, dont les avant sont plantés dans le sol de façon à former le même angle que celui des pyramides d’Egypte.

A Amarillo, des Cadillac sont à demi enterrées dans le sol

Plus loin, à Adrian, se situe le centre géographique de la Route 66 A Glenrio, pas vraiment encore ville fantôme puisse que peuplée de 3 habitants, on peut voir les restes d’un vieux motel dont se qui reste l’enseigne indique d’un côté Last (dernier) motel in Texas et de l’autre First (premier) motel in Texas. Un peu avant la frontière, quelques kilomètres après le village, la route se perd dans les prés et s’apparente plus à un chemin de terre.

Glenrio, les vestiges du motel

Nouveau-Mexique (780 Km de route)

Dans cet ancien territoire des Apaches et des Navajos aux températures extrêmes, la route traverse des paysages des plus variés et l’on passe des prairies aux reliefs montagneux et aux canyons. A certains

Elle sont à vendre

endroits, la route qui ne fut jamais goudronnée, s’apparente à une piste impraticable sauf pour les 4X4.
A Santa Rosa, se trouve le R66 auto muséum. Particularité de ce musée, toutes les voitures exposées sont à vendre.

A Albuquerque, la ville principale l’Etat (700 000 habitants). L’ancienne route 66, devient une rue rectiligne qui traverse la ville pendant une trentaine de kilomètres !

Arizona (640 Km de route)

Cet état au climat sec et très ensoleillé possède la plus grande portion de route utilisable de nos jours, mais de nombreuses parties sont en très mauvais états. On y traverse bon nombre de villes laissées à l’abandon. Non loin de Flagstaff, une ville de 60.000 habitants qui a su conserver l’atmosphère typique de la route 66, se trouve le fabuleux Grand Canyon, le plus grand du monde avec plus de 450 kilomètres de long et jusqu’à 1600 mètres de profondeur. C’est en Arizona que la route atteint sa plus haute altitude. Elle grimpe jusqu’à 2.300 mètres. Ensuite elle redescend vers la rivière Colorado qui marque la frontière avec la Californie. La route traverse des paysages désertiques parmis les plus beaux de la Mother Road.

Le Grand Canyon, des paysages à vous couper le souffle

Californie (500 Km de route)

C’est par le désert de Mojave que la route 66 pénètre en Californie, dernier état traversé dont les 7/10 du parcours restent praticables . Elle traverse notamment la ville de Bagdad qui ne compte plus qu’une vingtaine d’habitants mais reste célèbre pour le film de Percy Adlon, Bagdad Café. L’établissement qui l’a inspiré a été détruit en 1968. En fait, le film a été tourné à 90 Km de là, plus loin sur la route, à Newsberry Springs, dans un autre café (le Sidewinder), qui porte maintenant l’enseigne "Bagdad Cafe".

Le Baddad Café du film se trouve à Newsberry Springs

Sur ses derniers kilomètres, la route rencontre de très nombreuses agglomérations. Arrivée à Los Angeles elle traverse Hollywood et Beverly Hills. Initialement, elle s’arrêtait dans la cité des Anges. En 1935, son tracé a été rallongé jusqu’à Santa Monica. Après 4.000 Km, La route 66 s’arrête à quelques encablures de l’océan...

Ocean Avenue à Santa Monica

...La Mother Road restera un mythe et fait partie intégrante de l’histoire des Etats-Unis.

Vos commentaires

  • Le 27 août 2005 à 16:35, par Paul Schenaerts En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Je pars ce 1er septembre pour parcourir la 66 et j’espère pouvoir passer par des tronçons non pavés.

    Un site internet pour obtenir le parcours complet mile par mile :
    www.historic66.com

  • Le 28 août 2005 à 23:19 En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    bonjours

    je m’appelle andrzejewski Nicolas, j’ai 20 ans je suis français et plus précisément dijonnais.

    Pour l’été 2006 je voudrai visiter les amériques et parcourir la route 66 et même plus car en fait je suis désireux de venir m’installer dans ce continent.

    Si aujourd’hui j’entre en contact avec vous, c’est que pour le moment cette envie n’est qu’en l’état de projet et que j’espère pouvoir trouver une aide avec vous pour concrétiser tout cela !

    C’est donc dans la plus grande impatience que j’attendrai une reponse de votre part sur l’adresse d’une amie caro5 wanadoo.fr.

    d’avance merci.

  • Le 15 septembre 2005 à 10:25 En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Merci pour ce voyage passionnant sur la route mythique.
    Je n’avais encore rien trouvé d’aussi complet sur le net. C’est très bien résumé.
    Nous le mettons en lien sur notre site qui sera opérationnel à la mi-octobre.
    Nous sommes une association créée pour la promotion de la culture country en France. La Music et la Dance sont nos activités premières mais on ne fait pas bien tout ça si l’on manque de culture.
    Merci encore à vous pour cet article.
    Vivianne Joussain
    country.musicdance24 wanadoo.fr

  • Le 15 septembre 2005 à 10:36, par Vivianne joussain En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Quand tu seras de retour de ton superbe voyage. Si tu veux correspondre avec notre association :
    « country music & dance » pour nous donner tes impressions et partager notre passion de la country fais moi signe
    Vivianne Joussain
    country.musicdance24 wanadoo.fr
    Je te passerais l’adresse de notre site quand celui-ci sera opérationnel.
    @+
    Vivianne

  • Le 20 octobre 2005 à 12:47, par Joussain Vivianne En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Je reprends contact avec vous mais par la même avec toutes les personnes qui souhaiteraient nous faire part de leurs impressions, de leur expérience ou savoir et désireuses de se joindre à nous dans la nouvelle rubrique (en construction)de notre site nommée voyages/reportages.Nous y avons déjà notre propre voyage au texas et au Tenneessee et un autre très récent sur la Lousisiane, la route 66 serait la bien venue bien sûr.
    Voici comment vous contacter :
    Vivianne Joussain
    country.musicdance24 wanadoo.fr
    http://www.country24.net

  • Le 24 décembre 2005 à 11:00, par brigitte En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Je viens de faire l’ ouest américain et je n’ ai fait qu’ aborder la route 66( Kingman , Santa Monica). Je cherchais donc des informations sur cette route mythique et je les ai trouvées grâce à ce site merveilleux.
    Merci beaucoup pour ces explications et ces images.

  • Le 2 mars 2006 à 18:30 En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Très belle recherche ! Ca donne envie de mieux connaître ce petit bout d’Amérique que l’on connait si peu ...

  • Le 5 mars 2006 à 10:32, par alicia En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    ca donne envie de parcourir ces 4 mille kilometres

    merci maintenant je sais ce que représente la "route 66" pour les américains

  • Le 24 mai 2006 à 12:36, par Valérie Lejeune En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Bonjour à tous !
    Je suis journaliste ai Figaro Magazine et je reviens d’un voyage sur le Route 66. Je dois écrire mon article très très très vite et j’aimerais trouver de français qui aient effectué le même parcours pour les interviewer brièvement, aujourd’hui, si possible. Mon mail est : vlejeune lefigaro.fr et mon portable : 06 83 56 69 41.
    Merci par avance de toute l’aide que vous pourrez m’apporter !

  • Le 26 juillet 2006 à 01:36, par Claude En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Salut,

    En juillet 2005, j’ai fait le voyage de Montréal à Los Angeles et retour par le nord des USA. Nous avons souvent roulé sur la route 66. J’y retourne dans 4 ans.

    J’avais fait le voyage en moto en 2000 et j’ai vraiment aimé cette région des États-Unies qui à mon avis n’est encore pas bien connu. Plusieurs personnes voyagent en Floride ! Dommage pour eux....

  • Le 7 septembre 2006 à 01:48, par Caro En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Je pars le 23 septembre 2006, j’ai adoré lire votre page. J’ai tellement compris....... Je ne crois pas encore que ca sera vrai dans quelques jours. Je fais la route en moto. On dirait que c’est un rêve......... Je vous redonnes des nouvelles sur... A mon retour......

  • Le 30 octobre 2006 à 10:11 En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Magnifique.Tout cela donne vraiment l’envie de s’y rendre.

  • Le 1er décembre 2006 à 08:54, par tipahanie En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    la route 66 est tres bein mais les usa

  • Le 2 décembre 2006 à 21:43 En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    bon courage et bonne route

  • Le 4 janvier 2007 à 16:09, par so En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    une petite erreur s’est glissée dans ces quelques pages cependant très explicites : la capitale de l’Oklahoma n’est pas Tulsa mais Oklahoma City,si mes recherches sont bonnes !
    Merci pour cet article qui m’a permis de me donner un avant-goût de la Route 66 !

  • Le 21 janvier 2007 à 19:42, par Bob d’Automag En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    Merci pour la précision !

  • Le 3 mai 2007 à 08:27, par eddy En réponse à : La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    mersi poure toute ce informasion je reve de roule sure la route 66 et mon reve deviendra peux tetre vrais grase a vous meri biz a touse

  • Le 3 mai 2007 à 08:28, par eddy En réponse à : > La route 66, voyage au c ?ur de l’Amérique

    tu i va quan

  • Le 23 juillet 2007 à 20:21, par théo En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    moi mon reve ca serrai de rouler sur la route 66 dans une dodge charger de 68 toute rouiller qui tombe en panne tout les 500km et de rester la bas, je suis deja aller dans l’ouest americaine quand j’etatit petit masi je n’ai pas souvenir d’avoir emprunter la route 66

  • Le 5 août 2007 à 11:16, par Pierre En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    Salut à tous,
    Nous partons 15j en 2008 (avril mai) à 3 motos (6p) pour faire la route 66 de Chicago à Los Angeles. Pour le faire en mototour non accompagné, nous cherchons quelqu’un qui serait interessé par le voyage en minivan et qui pourrait emmener les bagages. Eventuellement d’autres bikers pour se joindre au groupe. Interessé ??
    pierremoyen skynet.be

  • Le 16 août 2007 à 18:44, par gloria in the trucks with diamonds En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    bonjour !
    mille mercis pour tes ces infos dont je viens de me délecter après ma propre expérience de 5 semaines passées sur la route et dont je suis rentrée...avant-hier !
    quel voyage...je me suis permise de rajouter un lien vers votre site, si ça vous ennuie, faites moi signe et je le retire de suite.
    cordialement,
    isabelle

  • Le 17 août 2007 à 10:12, par Bob d’Automag En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    Soit la bienvenue Isabelle !

  • Le 4 janvier 2008 à 14:44, par maria_clara En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    nous partons au mois de mai pour une fameuse aventure la route 66, mais nous ne parlons pas un mot d’anglais ! et que faut il visiter absolument ? merci de me répondre marie-claire

  • Le 7 janvier 2008 à 13:32, par louis En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    je par en avril prochain pour ce fabuleux vayage avec mes enfants et je vous remercie pour tous les renseignement louis

  • Le 8 janvier 2008 à 17:20, par louis En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    salut maria_clara
    pas besoin de parler anglais courament la-ba si tu est tres ouverte aux gens il preteron l’oreille et tu comprendra moi meme je ne parle pas anglais et ji suis allez 2 fois et je me suis pluto bien debrouiller
    si tu veut des renseigement
    voici mon adresse mail
    lamiricain live.fr
    LOUIS

  • Le 15 janvier 2008 à 13:01, par marie En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    Nous souhaitons partir l’an prochain pour un trip moto de 9 ou 10 jours, voyage, location motos, suivi organisé, chambres...Mais nous savons par quel bout nous y prendre, qui peut nous aider en se basant sur ses propres expériences pour que notre rêve puisse devenir réalité..
    A 60 ans, il faut que l’on fonce, plus le temps pour remettre, alors un grand merci de votre aide, et pour celui qui veut profiter de l’expérience, on sera là après pour l’aider à notre tour.

    Merci, Franco et Marie
    sancasciano hotmail.com

  • Le 17 février 2008 à 20:11, par Harold En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    Je vois votre message aujourd’hui. Toujours besoin d’un chauffeur pour le minivan ?

  • Le 18 mars 2008 à 18:29, par Cyprien En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    Excellent ! Merci beaucoup pour toutes ces photos/infos, j’ai repris le goût à aller en Amérique, cette route 66 est vraiment magnifique, ça fait rêver. J’espère donc pouvoir m’y rendre lorsque je pourrais...

    Une petite question, pour manger par exemple, pour combien on s’en tire ? Et en combien de jours, cela peut-il se faire ? Y-a-t-il d’autres moyens de transport autre que la voiture ? Je suis français de précision j’habite dans le sud-Ouest.

    Merci pour vos réponses...

  • Le 21 mars 2008 à 17:42, par rodsyb En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    bonjour recherchons personne desirant faire la route 66 avec nous a moto, pour aout 2008 nous sommes de la region parisienne si vous etes interréssé contacté nous a sylonne hotmail.fr merci et a bientot rodsyb

  • Le 30 avril 2008 à 10:13, par popeye En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    bonjour a vous tous moi je recherche une agence de voyage pour partire faire la route 66 ou partire en groupe pour l’année prochainne entre juillet et aout merci a vous

  • Le 4 juin 2008 à 04:54, par det En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    je mappele det jé fait de la moto jeune avec mon frere ses mon reve meme ke je suis pas jeune un jour ki ses maitenent ke je suis seul ha ha je vous envie..

  • Le 15 septembre 2008 à 15:46 En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    moi je vais prendre ma hornet . dans 1 ans JE PAR VIVRE LA BAS . je ferai la route 66 4 000 kilometre ;) hiiiihaaaaaaaaaaaa

  • Le 16 novembre 2008 à 00:31 En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    tres sympa votre site , etant passionné d’auto ancienne je ne peut que m’interesser a ces routes qui ont fait les beaux jours des vrais autos , mais si comme moi vous n’avez pas " l’envie " ou les moyens de le faire il restent notre 66 a nous , la national 7 , certes plus courtes mais aussi jalonné d’histoire

  • Le 1er décembre 2008 à 20:05, par mamak58 En réponse à : > La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    je vous demande conseil je serais intéressé à faire cette route 66 au état -unis je suis motard je posséde une bmw je voudrais la faire en harley davidson mais quelle agence que vous avait prix car je vois des tarifs à 4000€ pour 15 jour pour une personne pouvez-vous me conseiller des agences moins chers car je le ferais avec ma femme et est-ce-que cela vaux le coup merci à l’attente d’une réponse

  • Le 8 décembre 2008 à 02:28, par Michel En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    Salut à tous, j’ai eu la chance et le bonheur d’utiliser la Route 66 pendant près de 2500 km (le reste est plus ou moins carrossable) et par manque de temps, je n’ai pas pu faire les 4000km. Je suis resté 3 semaines pour cela et j’en garde des souvenirs à vie. C’est un pays magnifique, c’était dejà mon 3ème voyage et à chaque fois j’en reviens émerveillé. Si vous avez la possibilité (Route 66 ou pas), n’hésitez pas. Bonne route. Et toutes mes félicitations pour ce site, j’ai eu l’impression d’y être retourné...Magnifique.

  • Le 2 juin 2010 à 18:11, par babeth En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    a
    month ago i was driving on the "mother road". Nous sommes partis mon
    mari et moi 3 mois aux usa. Nous avons pris la 66 à St louis jusqu’en
    californie et le retour jusqu’à washington Dc par de petites routes. +
    que Géant . Nous avons rencontrés des gens fabuleux sur la 66 mais sur
    d’autres routes aussi,. nous avions un dodge camping car qu’un copain nous
    avait prêté. J’écris un "bouquin" sur cette aventure mythique. Vive la
    66 comme on pourrait dire vive la nationale 7, si on pouvait seulement
    faire la même chose !!! Vous vous imaginez faire la N7 en deux chevaux
    et se retrouver projeter dans les années 60 avec toute la douceur de
    vivre de cette époque, c’est le sentiment que vous éprouvez à conduire
    sur la 66. Du bonheur, rien que du bonheur. Bab

  • Le 4 juillet 2010 à 08:44, par kouid En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    nous revenons d’un superbe voyage, atterrissage a houston direction Dallas puis Oklahoma,Amarillo,Albuquerque,Seligman,Flagstaff,Grand canyon,Las vegas,los Angeles,San francisco,tout ca en 4x4, c’était un voyage qui restera gravé a jamais dans nos mémoires !! nous sommes encore sous le choc,puisse dieu nous donné la santé pour que l’on puissent refaire ce merveilleux voyage que nous souhaitons a tous les amoureux des states et en particulier de cette fantastique route 66

  • Le 4 juillet 2010 à 13:39, par Bob d’Automag En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    merci pour le partage de votre expérience, faites nous rêver les amis ;-)

  • Le 4 juillet 2010 à 13:40, par Bob d’Automag En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    Merci Bad, tiens nous au courant de ton livre... partager des expériences comme celle-là c’est vraiment Libérer ses Passions ! @++ bob

  • Le 7 février 2011 à 14:53, par SOULARD A. En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    Bonjour,
    J’ai le projet de faire la route 66 à pied sur 6 mois seul en mêlant rêve, défi et pour une cause humanitaire. La route est elle sûre ? Manger dormir au gré de la route motel ou l’habitant à raison de 25/30 kms jour est-possible ? Merci de me répondre. SOULARD A.

  • Le 14 novembre 2012 à 00:31, par La petite fille fantôme En réponse à : La route 66, voyage au cœur de l’Amérique

    Moi et ma mère nous avons prévu d’y allez dès que j’aurai mon permis de conduire. J’en ai des frissons qu’à y penser ! Je vais faire parti de l’histoire !
    Nous habitons au Québec donc ce sera une grosse expédition et aventure. Mais je crois que quelque chose comme ça il faut le vivre au moin 1 fois dans notre vie.
    Merci pour ce site qui nous a plongé dans l’histoire de la route . Litéralement ! Bon voyage tout le monde.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.