Paris 2010 : Salon Mondial de l’Automobile.

Dimitri Haulet    2010-10-06 23:00:47   


Paris ,ville-lumière et son Salon Mondial de l’Automobile.

4H30, le réveil sonne , je me lève pour un long voyage en voiture. Direction Paris pour y découvrir le salon de l’auto.Je sélectionne l’adresse dans le GPS, je tourne la clé de contact et c’est parti pour mon papa et moi. Il est 5H30, arrivée prévue à 8h32.

A hauteur de l’aéroport Charles de Gaulle, vision d’horreur , la circulation ralentit pour être, presque tout de suite, à l’arrêt. Je constate que le GPS nous annonce encore 26km à parcourir…. Une heure et quelques minutes plus tard, j’arrive au parking C, heureux d’être enfin sur place.

Je prends le sac à dos, les appareils photos et nous sommes partis pour un beau « shooting » . Passage par le ‘Welcome Center Presse’ pour nous armer du précieux sésame ouvrant les portes du rêve !

Je commence par le palais 1 , j’y retrouve des marques de prestige mais aussi des marques habituelles de ‘Monsieur tout le monde’.
Chez Mini, les grandes nouveautés sont, bien sûr, la Mini Countryman pour le grand public mais aussi pour le côté sportif, la Mini WRC qui consacre le retour de la marque en championnat du monde des rallyes pour 2011.

BMW présente son nouveau SUV : la BMW X3, les lignes s’affinent alors que la taille augmente. Le concept de la prochaine série 6 attire beaucoup de regards interrogatifs et contemplatifs. Les couleurs mates étant « tendance », un magnifique exemplaire de la BMW M3 trône dans son écrin.

Chez Mercédès , l’accueil est différent et plus agréable : petit café, croissant, pain au chocolat ,un stand épuré, des petits salons de presse à l’étage MAIS pas de SLS qui à mes yeux, est un pur joyau.

La Peugeot 508 est la grande nouveauté sur un stand où se mélangent l’ancien et le nouveau, la voiture ainsi que les productions d’autres départements de la marque avec moulins à café et à poivre, machine à coudre, scooter , vélomoteur…

Chez Renault, mes yeux sont braqués sur le stand des « sportives » avec la Twingo,la Clio et la Mégane RS, M A G N I F I Q U E !

La Wind est mon petit coup de cœur : un budget raisonnable, une ligne originale, un beau petit roadster bien pensé. Il reste à voir sur la route, si le ramage vaut le plumage !

Citroën exploite les retombées de ses succès en rallyes et commence à développer un coté « racing » avec beaucoup de « merchandising » .
Il affiche la future arme en rallye , la DS3 WRC présente en 2011.

Une splendide DS3 Racing aux couleurs orange et noire, il fallait oser mais le résultat est très agréable à voir !

Il est plaisant de constater que certaines marques tous publics osent jouer la carte du plaisir et de la sportivité sans oublier l’écologie avec une gamme de plus en plus étoffée. Merci à elles.

Que dire des marques comme entre autres, Ferrari et Rolls Royce ?
On frise la perfection ! Quand on a la chance de s’asseoir dans de telles voitures , on ressent l’envie de gagner à l’ Euro Millions.

Après 2 bonnes heures de visite du palais 1, direction le 2 que nous avons parcouru en 6’ : des voitures sans permis , des compagnies d’assurances, des radios…bref pas trop de le temps de s’y attarder, notre timing est serré.

Arrivée dans le palais 5 partagé sur 2 étages , le rez-de-chaussée montre une excitation hors du commun, qu’allons-nous y trouver ? Une star du cinéma, de la télé-réalité ou plus simplement des voitures qui font rêver ?
Je lève la tête et je découvre l’inscription Lotus.

Que dire ? Un stand débordant de personnes et de voitures , la pagaille est présente, les journalistes , les photographes, les caméras de télévision se bousculent. Il est difficile de prendre des photos sans parler de la prise d’infos !
Six nouveaux concepts sont présentés, tous plus beaux les uns que les autres , c’est le stand du rêve !

L’effervescence est vite retombée quand on est monté à l’étage supérieur. Hormis une Corvette et une magnifique Camaro , nous n’avons pas trouvé grand-chose à nous mettre sous la dent .

Direction le palais 4 pour finir en beauté avec plusieurs marques de prestige.
Autant le stand Audi est attirant, autant son petit frère VW semble insipide : un style trop épuré avec une dominance de blanc dans les couleurs de voitures et du décor , je passe à coté sans avoir vraiment l’envie d’y aller.

Chez Audi , la sportivité est de mise avec la R8 GT mais aussi l’aspect ‘fashion’ avec l’A1.

De l’autre coté de l’allée, trônent Porsche , Bentley et Lamborghini. Wouaw quel trio ! Je suis à nouveau plongé dans le rêve, le luxe et la démesure.

Bentley garde son coté très British, finition parfaite, rien à redire ,on aime ou pas ce style mais avec la Continental GT, je pense que tout le monde appréciera !

Chez Lamborghini , c’est la sportivité et la performance avant tout, les lignes sont tirées au maximum donnant une agressivité sans pareille à la voiture.

Chez Porsche , la gamme est bien représentée. Je remarque surtout une nouvelle version de la plus puissante de la marque avec la GT2 RS, limitée à 500 exemplaires, 620 CV, 3,5 secondes pour le 0 à 100km/h et enfin ce nouveau modèle : la Porsche Speedster, mon coup de cœur absolu, malheureusement limitée à 356 exemplaires mais surtout, à un prix supérieur à 200000€.

La visite du salon s’est donc terminée sur ce point d’orgue, il est temps de reprendre la route en espérant éviter les bouchons. Apparemment, mission impossible à Paris puisque sur le coup de 16H00, la circulation est au pas sur le périphérique.

Alors pour la prochaine édition, ferons-nous le trajet en voiture ou en train ?
Réponse en 2012…

Ceci n’est pas une présentation exhaustive du salon, j’ai éprouvé beaucoup de plaisir à le parcourir, je souhaite partager cette joie et vous donner l’envie d’y aller rêver !

Dimitri Haulet.

Toutes les photos.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.