ROUTES DES VOSGES 2016, un vrai tournoi des 6 nations !

Bob d’Automag    2016-12-29 11:20:29   

ROUTES DES VOSGES 2016, un vrai tournoi des 6 nations (France, Belgique, Suisse, Allemagne, Luxembourg et Pays-Bas).
21 - 23 Octobre 2016


Inscrit pour la 1ère fois au Trophée Historique des Régions de France (THRF) , challenge disputé sur 6 rallyes de l’hexagone, la 19ème édition des Routes des Vosges a accueilli une soixantaine d’équipages dont 20 belges mais aussi les meneurs français de ce trophée, confrontation promettant d’être intéressante.

Toujours sympa, une DAUPHINE Gordini équipage suisse KELLENBERGER LIECHTI.

Fidèles à un caractère ludique dans le tracé et la présentation du road-book, les VIEUX COMPTEURS ont emmené leur petit monde dans les recoins du massif vosgien, en empruntant une douzaine de cols qui, s’ils ne côtoient pas de neiges éternelles, présentent toutefois un profil plus que "sportif".
Le traditionnel prologue du vendredi couru par 48 équipages a été remporté par DEFAYS-PIROT sur BMW 1602. Les futurs vainqueurs et les habitués ont néanmoins pris leurs marques, le 1er nouveau venu, G-P BENACCHIO, pointant à la 9ème place, navigué, pour le prologue uniquement, par E FRICOT, un vosgien spécialiste des épreuves régionales.

2ème du prologue, 3ème au général SERVAIS VINETTE toujours placés.

Samedi matin, le départ est donné dès 8h depuis LA BRESSE, QG de l’édition 2016. La journée s’annonce belle et le soleil renforce les couleurs automnales des paysages. Mais si le regard des coéquipiers est attiré par les nombreux points de vue, il convient d’être vigilant pour ne pas tomber dans les pièges du road-book dont un posé bien involontairement en catégorie "Expert" par les organisateurs et qui désorientera quelques équipages avant la pause de midi et le repas typiquement alsacien servi dans une des nombreuses et accueillantes fermes auberges du massif.

RICHARD PERRIN 1ère expérience.
les frères LEFEVRE termineront 6èmes

A l’heure de la reprise des hostilités, SERVAIS –VINETTE et leur BMW 2002 TII superbement restaurée, sont en tête devant deux équipages locaux, COLLIARD père et fils (ALFA ROMEO Bertone) et les époux SENIURA ( FACEL VEGA Facel III).
En catégorie "classique" qui présentait moins de difficultés, 3 équipages sont 1er ex-aequo sans aucune pénalité, BOES – VEYS sur MG B, DREYFUS - MASSE sur LANCIA FULVIA Zagato et DE BOEY - DELGOFFE sur PORSCHE 914.

Jour de malchance pour Jean Pol et Marie José PHLIPS.

Le retour vers La Bresse s’effectue en jouant à saute-moutons d’un vallon à l’autre à travers les collines sous- vosgiennes. Malheureusement, à ce jeu, une panne de boite de la VOLVO Amazon de Marie Josée et Jean Pol PHLIPS va priver ce fidèle équipage d’une belle place alors qu’ils étaient 4ème en catégorie "classique". Le même type de panne touchera également la DAUPHINE GORDINI de l’équipage Suisse Marcel KELLENBERGER et Martina LIECHTI.

l’expérience paie, les vétérans DREYFUS MASSE l’emportant en CLASSIQUE.

Tandis que l’équipe informatique travaille à la saisie des données, le rallye s’amuse et au cours du dîner, après la remise des coupes au vainqueur du prologue et à l’heureux conducteur de l’auto élue la plus désirable du plateau, l’ALFA ROMEO Giuletta Sprint d’Alain Jeancolas, chaque équipage recevra les cadeaux « collectors » de l’année : une borne routière en miniature et un écusson de calandre millésimé. Des petits ‘plus’ qui, avec les plaques de rallye en métal embouti, constituent une note très appréciée par les participants.

MARINELLO, père et fils sur les crêtes vosgiennes.

Quant au classement, il s’établit ainsi. Le podium EXPERT est entièrement belge : Camille THIRION navigué par sa fille, leader incontesté du THRF, est en tête, suivi de SIMONIS - DAMSEAUX sur Ford Escort Mexico et de SERVAIS – VINETTE ; puis, en 4ème position, les frères LEFEVRE en R8 Gordini. En Classique, le podium est identique à celui de la mi-journée mais sans ex-aequo, DREYFUS et MASSE devançant DE BOEY – DELGOFFE et BOES – VEYS.

Camille THIRION et sa fille Elisabeth, brillants vainqueurs EXPERT.

Dimanche matin, la messe n’est pas encore dite car il reste encore une bonne centaine de kilomètres en trente pages de road-book et autant de CP. Si, en EXPERT, cela ne va pas perturber l’ordre du podium, il ne sera pas de même en CLASSIQUE, où montent sur la 3ème marche, Jean Joseph AGHINA et sa jeune coéquipière Véronique GRASGES au détriment de DE BOEY – DELGOFFE, victimes de 3 CP au cours de la matinée.

Pas de doute, les conseils porteront leurs fruits Véronique GRASGES copilotera l’A112 jusque sur le podium CLASSIQUE .
les médaillés 2016 !

A l’heure de la remise des prix, rompant avec la tradition, les 12 vainqueurs recevront des mains de l’équipe des VIEUX COMPTEURS, non pas une coupe abondamment chromée, mais une énorme médaille en chocolat spécialement crée pour les ROUTES DES VOSGES 2016.

Détail du classement sur le site www.routesdesvosges.fr

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.