Rac de Pair 2013

Eddy Coppée    2013-03-12 22:43:43   


Rac de Pair
En classic Jacquet-Albert plus que parfait sur la Toyota Celica
En touring Recule-Verstraten une belle victoire sur l’Opel Kadett

Le RAC de Pair ouvre la saison 2013 du challenge Regularity de la FBVA (fédération belge des véhicules anciens) .Claude Ninane, Eric Gengou et Didier Gathy et leur équipe nous présentent un parcours varié et rythmé. Claude a tracé le parcours, s’y prenant à diverses reprises pour affiner un tracé qui reste unique avec trois RT et 36 CH.
22 équipages sont engagés en classic et 26 en touring. Le nombre est correct , même si les nouvelles dispositions de la FBVA ont provoqué quelques hésitations dans les équipages engagés habituellement.

A Pair dès le contrôle technique on se rend compte que les relations entre les compétiteurs et les représentants de la fédération ne sont pas au beau fixe. Quelques escarmouches et invectives n’améliorent pas la situation. Il est clair que du côté de la fédération on a un peu négligé la chose entre les belles dispositions de décembre et le premier rallye de mars, l’hiver a été long. Le rallye de régularité n’est pas l’unique réforme de la FBVA. C’est l’enfant terrible de la fédération.

Après la procédure administrative, un bref briefing, et les classic tentent de quitter Pair. En effet, dès les premières notes, il faut être attentif et ne pas se laisser emporter par l’enthousiasme du départ. Le petit gué de Terwaegne voit même la présence de quelques spectateurs. Un peu d’eau, pas trop de vitesse et aucun risque, c’est cela le rallye de régularité.

Reuter-Vandevorst Porsche 924

Direction Ciney, où le champ d’éolienne va encore piéger des équipages aguerris, Camerman-Pigeollet en tête, ils sont souffrants, mais y laissent quelques points.

Camerman-Pigeollet BMW 1502

{{}}

A Houyet, un joli passage à Hulsonniaux, avec en alternance de la terre et des routes bien abîmées par le dégel. Retour à Dinant pour une halte bien méritée. On fait un peu les comptes, Jacquet-Albert sont en tête, devant Reuter-Vandevorst et Moors-Herman. Sur la Toyota Freddy Moors au volant après avoir ouvert les boucles de Spa, s’illustre co-piloté par Renaud Herman qui apprend les astuces du rallye de régularité.

Adriaens-Gully sont déjà rentrés. Ce n’est pas leur jour. Après la 911 en panne ce matin, c’est la 914 qui connaît des soucis. Quelques soucis d’adaptation pour Deflandre-Lambert. Ils n’arrivent pas à rentrer dans le rallye. Wery-Guilmain impressionnent, Dominique est un équilibriste, il jongle avec la Bmw. D’Hoe-Vanoverschelde sont éloignés. Eddy a vendu les 2 MGB V8 cet hiver et depuis janvier il s’aligne avec une MGB de série. Cette voiture va bien, mais c’est un monde avec la V8. Il me manque de puissance et de souplesse. Les sièges ne sont pas racing. Fin de semaine, j’aurai terminé une nouvelle V8.

D’Hoe-Vanoverschelde MGB {{}}

Deplancke associé à Jens Vanoverschelde a lui connu des soucis mécaniques. Le rallye plonge vers Beauraing, avant de remonter en ligne droite vers Pair via Rochefort. Quelques difficultés bien appréciées par la majorité des concurrents avant un retour à Clavier. Si le classement n’est pas établi, 5 tronçons savamment étudiés par Claude Ninane vont départager les rescapés. Les concurrents sont un peu rassurés de rentrer à Pair et ils négligent pour quelques dizaine de mètres, des astuces normales, qui vu la présence de spectateurs et photographes les induiront en erreur.

A Petit Brin, les demi-tours sont légion et la majorité des concurrents se fait piéger, même les futurs vainqueurs, Jacquet-Albert, mais malgré cette erreur pointeront dans les temps. D’Hoe-Vanoverschelde effectuent une boucle parfaite, malgré un CP. Reuter-Vandevorst cumulent les ennuis, la boîte, l’embrayage, les freins, on a même crevé. Alfanus-Bernard qui visaient une place sur le podium se sont fait piéger à Petit Brin. « En faisant demi-tour, il y a un concurrent qui venait à contresens, je me suis mis un peu sur le côté. De trop, la Porsche est restée plantée. Lecocq et Lauffs se sont arrêtés et nous ont sorti de ce mauvais pas. ».

Alfanus-Bernard Porsche 944 turbo

Lempereur –Driesen aussi ont fait une belle remontée, après quelques erreurs dans la première partie, nous sommes bien revenus dans la nuit. Bauduin a beaucoup glissé, mais, il aime cela. On était bien dans le rythme, mais le temps perdu ne revient pas.

Lempereur-Driesen Alfa Romeo

Piraux-Monard ils ont été lourdement pénalisés à Dion Val, mais terminent en 4° position. Un CH aussi fatal à Fassin-Helas. Belle remontée de Crespeigne-Keuwez sur la Golf. Pour Thierry les premiers kilomètres sont toujours difficiles, mais les remontées sont souvent spectaculaires.

Crespeigne-Keuwez VW golf

Jacquet-Albert peuvent savourer leur victoire. Nous avons pointé partout à « O » dans la dernière étape, sur la boucle de nuit, nous avons perdu 4 secondes. Un rallye parfait.

Jacquet -Albert Toyota Celica

Les Touring empruntent le même itinéraire que les Classic, mais les difficultés sont moindres et les moyennes aussi.
Les premiers mètres du rallye vont être pénalisant. Fievez-Lys sur l’Audi ouvrent la route , une position pas toujours enviable.

Fievez-Lys Audi 80

{{}}
Dans la première partie Recule-Verstraeten sont les plus constants. Ils devancent Delporte-Bozet et Marez-Loquet. Des équipages expérimentés, où malgré la faible puissance de l’Ax Marez arrive à passer dans les temps.

Les L’Hoest père et fils aussi apprécient ce type de rallye, avec la Porsche c’est un peu plus aisé. Spronk-Halleux sont en délicatesse avec un moteur pas au mieux de sa forme. Ils feront cette boucle derrière la MGB de Pierre Riga. Surprise la venue d’un équipage néerlandophone,Hamers -Claes viennent du rallye VAS avec une Mazda RX 7 .Ils ont été accueillis par l’équipe du Rac de Pair qui leur a donné divers conseils.

Hamers-Claes Mazda RX7

La nuit venue, les Touring remontent aussi vers Clavier. Une étape parfaite pour Recule-Verstraeten, mais aussi pour Fievez-Lys. L’Audi virevolte, mais les points perdus sont là. Spronk–Halleux aussi sont parfaits.

Une belle boucle pour Thomas Hergot et Vincent Kittel, souvent spectateurs, ils ont franchi le cap et s’alignent pour leur premier rallye de régularité avec une Bmw Touring.

Hergot-Kittel BMW touring

La petite Talbot Samba de Couturier- Hannay fait une seconde étape sans souci. Une voiture sympa qui a fait les beaux jours de la coupe du même nom. Defays-Pirot sur Bmw aussi se sont bien amusés. Reculé-Verstraeten remportent la catégorie Touring. Une belle revanche pour Michel pas toujours gâté par la chance. Tenace, il se plaignait un peu des mauvais chemins. Une catégorie aussi intéressante que les classic.

Recule-Verstraeten Opel Kadett

A l’arrivée on retrouvait un Etienne Baugnée nouveau venu dans la discipline avec Benoît Remion sur une MGB du garage d’Eddy Dhoe, plus que satisfait. « Je cherchais à refaire quelque chose en sport automobile, sans prise de tête. J’ai trouvé une bonne ambiance, sympa, dans cette catégorie rallye historique. Il n’y a pas trop d’escalade. Je suis convaincu. »

A Pair on pouvait faire la fête après un super rallye.
Prochaine manche dans le challenge Regularity les six heures de Seraing sont prévues le 11 mai.
Le Classic Spring Road, première manche du challenge prestige nous attend dans quinze jours, à Verviers.
Eddy COPPEE

CLASSEMENT CLASSIC
1.Jaquet Bernard/Albert Yannick Toyota Celica 1970 29,6 Pts ;
2.D’Hoe Eddy/Vanoverschelde Bjorn MGB 1977 376,6 Pts ;
3.Lempereur Baudouin/Driesen Eric Alfa Giulia 1972 713,2 Pts ;
4.Piraux Eric/Monard Catherine Renault 5 Alpine 1980 814,0 Pts ;
5.Alfanus Georges/Bernard Christian Porsche 944 turbo 1987 1020,8 Pts ;
6.Reuter Daniel/Vandevorst Robert Porsche 924 1981 1349,5 Pts ;
7.Fassin Pol/Helas Gerard BMW 2002 1969 1524,9 Pts ;
8.Moors Freddy/Herman Renaud Toyota Corolla 1986 1725,4 Pts ;
9.Crespeigne Thierry/Keuwez Olivier VW Golf gti 1981 1845,9 Pts ;
10.Camerman Dan/Pigeolet Daniel BMW 1502 1976 1850,3 Pts ;
11.Wery Dominique/Guilmain Jerome BMW 2002 1972 1908,8 Pts ;
12.Musty Hubert /Lemaire Jonathan BMW 2002 1972 2065,2 Pts ;
13.Deflandre Yves/Lambert Joseph Porsche 911 RS 1972 2386,4 Pts ;
14.Corliano Pol/Schoonbroodt Jean-Marc Fiat 128 Rallye 1972 4228,4 Pts ;
15.Lecocq Guy/Lauffs Christian Porsche 924 1980 4482,7 Pts ;
16.Bonal Pascal/Gauchet Jean Ford Fiesta 1977 5383,2 Pts ;
17.Poncin Laurent/Peeters Alexandre Volvo 122 1979 6228,7 Pts ;

Wery-Guilmain BMW 2002

CLASSEMENT Touring
1.Reculé Michel/Verstraeten Gilbert Opel Kadett C 1974 115,30 Pts ;
2.Fievez Jacques/Lys André Audi 80 GLS 1980 149,33 Pts ;
3.Spronck Georges/Halleux Jean-Pierre Ford Escort 1973 320,67 Pts ;
4.Hergot Thomas/Kittel Vincent BMW 2002 Touring 1973 370,88 Pts ;
5.Couturier Roger/Hannay Michel Talbot Samba 1986 377,13 Pts ;
6.Defays Didier/Pirot Philippe Bmw 1602 1973 383,32 Pts ;
7.Marez Jacques/Loquet Stéphane Citroën Visa 1984 438,60 Pts ;
8.Delporte Thierry/Bozet Yves Fiat X1/9 1977 489,10 Pts ;
9.Philips Jean-Pol/Somenzi Daniel Volvo Amazone 1968 541,40 Pts ;
10.De Rive Philippe/Paterka Marc BMW 2002 1975 760,75 Pts ;
11.Lamotte André/Polet Joseph Lancia Fluvia 1972 784,80 Pts ;
12.Riga Pierre/Riga Willy MGB 1967 1010,95 Pts ;
13.L’Hoest Roger/L’Hoest Julien Porsche 911 E 1970 1021,50 Pts ;
14.Decraene Marc/Croiselet Henri-Philippe Porsche 924 1977 1247,50 Pts ;
15.Baugnée Etienne/Remion Benoît MG B 1967 1279,57 Pts ;
16.Evrard Jacques/Paque Dominique BMW 323 i 1979 1288,43 Pts ;
17.Hamers Jerry/Claes Liliane Mazda RX 7 1979 1328,72 Pts ;
18.Goffi Jean/Pont Thierry VW Cox 1973 1566,38 Pts ;
19.Deger Michel/Bieret Brice MG B 1964 1818,80 Pts ;
20.Simon Patrice/Venier Raymond Lancia Fluvia 1974 1895,83 Pts ;
21.Hermans Michel/Leburton Pierre Alfa gt Junior 1971 1978,72 Pts ;
22.Van de Mortel Pascal/Van der Stock Didier Mini Cooper 1967 2049,45 Pts ;
23.Delincé Louis/Godefroid Philippe Fiat 127 S 1981 2342,35 Pts ;
24.Caignie Thierry/Piron Xavier Porsche 911 1979 2972,30 Pts ;
25.Massa Olivier/Colinet Sabine Triumph Dolomite 1975 3446,00 Pts ;
26.Guilmain Victor/Yans Paul-Henri BMW 2002 1971 N-C

Couturier- Hannay Talbot samba

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.