Triumph is back !

Bob d’Automag    2003-02-09 00:00:00   

Triumph Daytona 600


Triumph est de retour pour nous présenter son nouveau modèle pour le printemps 2003, la Daytona 600.

Avec un nom légendaire comme « Daytona » Triumph Motorcycles vise à prouver autre chose que la réalisation d’une belle moto ou à faire rêver les passionnés. Non, Triumph a crée la Daytona 600 pour faire la chasse aux hypersportives nipponnes nommées R6, ZX6RR ou encore CBR 600.
Tout un programme me direz-vous ! Effectivement, avec une gueule taillée à l’ épée de Highlander et un développement mécanique Harry Potterisé, les ingénieurs de chez Triumph ont entièrement revu leur copie pour développer une machine avec plus de personnalité donc les atouts majeurs sont : poids et puissance.

Cette fameuse Daytona ne devra pas être prise à la légère … avec 165kg pour 112cv, il y a de quoi impressionner. Mais bon, quand on connaît le niveau technologique de la concurrence nippone, la nouvelle 600 présentée par l’usine Triumph a d’emblée beaucoup de mérite car elle a fait l’objet d’un énorme travail de recherche, principalement porté sur le moteur.

Le nouveau quatre cylindres travaille avec ses injecteurs placés dans les pipes d’admission et la gestion électronique de l’injection a été dotée d’un micro-processeur 32 bits (contre 16 précédemment) avec 7 capteurs qui contrôlent la pression atmosphérique. Les conduits d’ admission & échappement ont été retouchés et l’échappement allégé. L’alimentation en air a été optimisée par un conduit d’air forcé qui permet un remplissage de 15% supplémentaire de la boîte à air. Naturellement, les ingénieurs se sont attelés à réduire les frictions et la diminution de l’inertie des pièces en mouvement, de façon à augmenter la vivacité des accélérations.
Le cadre tubulaire est réalisé en 3 parties, avec un empattement plus court de 5mm et une hauteur de selle légèrement relevée. L’angle de chasse reste identique à la TT600, lui conservant sa maniabilité.
Au niveau des lignes esthétique, adieu les courbes de la TT600 et place au arêtes et angles vifs qui donne à l’aérodynamisme de la Daytona un look agressif et sportif.

Si l’apport de nombreuses pièces en magnésium sur certaines parties du moteur a permis de gagner des kilos, espérons que tout ceci n’alourdira pas trop le prix à débourser pour enfourcher cette nouvelle Triumph !

Vivement que les bourgeons apparaissent sur les branches de mon cerisier du japon, que l’on puisse essayer la bête…

Bob

Vos commentaires

  • Le 8 février 2006 à 23:59, par lord t h En réponse à : > Triumph is back !

    ou sont les descriptifs ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.