Une belle découverte que l’Hist’Opale 2017 !

Invité.    2017-07-02 11:57:00   

Dans le baquet de droite à l’Hist’Opale 2017.


Cela faisait longtemps que j’avais envie de participer à des rallyes « hors de nos terres » ! Et l’acquisition de notre Golf GTI l’été passé a fait nourrir en nous de beaux projets de participations.

C’était l’occasion de se faire plaisir dans des épreuves tout en se concoctant des balades et visites sur place !


Les épreuves ne manquant pas d’attrait et nos disponibilités devant être partagées, il fallait bien effectuer des choix. C’est pourquoi notre programme s’articule cette année entre des épreuves belges et Françaises, sans oublier que ma navigatrice a démarré cette année avec un seul rallye à son compteur personnel ! Donc nous sommes dans une année d’apprentissage où nous devons trouver nos marques ensembles, moi qui étais plutôt habitué de "naviguer" par le passé !

Nous voici donc arrivé à Calais pour la 2 è épreuve hors Belgique après notre participation à l’EDEL du côté d’Arras, chère à mon ami Thierry Dugrain « Archigraphe » avec lequel nous avons pu accrocher une victoire ensemble à l’Eau d’Heure Rally en 2012 !

Le soleil est présent, il fait une chaleur estivale, les plages sont bondées.

Dès 07h30, l’équipe du Calais Auto Racing est prête à accueillir les 58 inscrits à cette 12ème édition de l’Hist’Opale...

Une épreuve répartie en 3 catégories : Marathon, Grand Touring et Touring et qui se déroule sur les traces de l’ancien Rallye de Calais.

Le plateau est fourni, bien fourni, même ! Où les ancêtres côtoient les modernes et où les sportives côtoient les populaires ! De belles voitures à caractère sportif, comme la R5 Turbo2 de Patrick et Valentin Charlet, l’Alpine A310 de Jean-Claude Michaux navigué par le plus Belges des Français, à savoir Jean Gauchet, la Ford RS 2000 du frontalier Philippe Demat, .. Des populaires comme la DS, la 2CV, la Dyane,… N’oublions pas la voiture qui a participé, et terminé, le rallye de Monte-Carlo Historique en janvier 2015, à savoir la Trabant de « Jean-Mo » Duhaut et qui était ici pilotée par son frère Christian. La plus âgée du plateau était de 1959. Une magnifique Triumph TR3A dans un état de restauration que l’on qualifiera de « concours » !

Après le briefing d’usage, place au départ et à la découverte. En grand touring, il faut un peu d’attention, car nos amis ne sachant pas compter, nous ont placé des cases dans le désordre !

Ils nous ont aussi proposé de tomber dans le piège de la case miroir, d’une note la tête en bas.

Bref ! Que de l’amusement ! D’autant que tout le terrain de jeu se trouve dans les campagnes avoisinantes. Très peu d’agglomérations pour notre plus grand bonheur !


A noter que les G.O. avaient bien organisé leur accueil : Petit déjeuner viennoiseries le matin, Repas chaud le midi où nous étions dispatchés dans 3 restaurants locaux (sympa pour la vie locale) et un autre repas chaud le soir avant la remise des prix avec entrée, plat, dessert et une boisson ! Chapeau les gars !

De plus en milieu des 2 boucles, nous étions attendus pour un petit arrêt où des boissons fraiches nous étaient proposées et offertes !

Nous avons ainsi effectué environ 150km sur notre journée à la recherche du bon chemin et dans la hantise de rater des CP ! Et ce qui fut dit fut fait ! Au décompte final, il nous manque 3 CP et un relevé kilométrique complètement erroné en 2è boucle, ce qui nous fait un total de 416,230 points de pénalités avec le coefficient d’âge de la voiture alors que le vainqueur n’en a que 8,856 !

La messe est dite et nous terminons 14è, bien à notre place. Bravo à l’équipage de l’autobianchi abarth ,Jean-Marc et Jeanine Lechertier pour leur belle victoire ("en véhicules historiques") !

En catégorie Touring, nos amis Philippe Legast et Laurette Halloy terminent au pied du podium alors que c’était une 1ère pour eux, plutôt habitués aux balades traditionnelles ! Et dire que le matin ils étaient encore inscrits en grand touring. Ils ont eu raison de changer d’autant que Madame remporte la coupe de la 1ère dame !

Et chez les marathoniens, la victoire revient de peu à un ancien vainqueur de l’épreuve Nicolas Théry devant les "père et fils" Charlet et leur toute belle R5 Turbo2 !

Assurément une belle journée passée sous le soleil du Calaisis et dans une ambiance sympathique entre tous les équipages et qui s’est terminée autour d’une bonne table où le rire et les anecdotes en tous genres n’ont pas manqué de nous amuser !


A noter aussi qu’il y avait 2 voitures aux couleurs de votre webzine préféré : à savoir la Trabant de Christian Duhaut et la Golf GTI de votre serviteur !

Merci à tous les membres du Calais Auto racing, …… et à l’année prochaine !!!

Texte : Olivier Ferrière

A LIRE AUSSI sur Automag.be... 

HIST’OPALE 12è édition !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.