Du vrai VHRS au pays de Vaison avant le confinement…

Raymond Collignon    2020-05-05 11:20:27   

Rallye Vaison la Romaine - 29/2 & 1/3/2020.


Quelques gouttes de pluie, des coups de mistral, des éclaircies comme des bombes de lumière … nous sommes bien en Provence dans le Vaucluse aux pied du Mont Ventoux, le « Géant de Provence » frissonnant sous la neige en son sommet.

Toutes catégories confondues plus de deux cents voitures se retrouvent, Championnat de France, VHC, VHRS font bon ménage pour partager leur plaisirs sur des très belles spéciales sinueuses à souhaits, fermées et sécurisées comme à l’habitude.

Une partie de l’armada Porsche...

Nous avons engagé la Porsche Automag en VHRS, moyennes intermédiaires, où nous retrouvons une belle brochette de spécialistes du cru, beaucoup de Porsche mais aussi Peugeot, Renault, Opel etc.

Reconnaissances rapides.

Le principe est toujours le même, les étapes spéciales sont connues, on peut les reconnaitre pour une prise de note virage par virage dans des tranches horaires bien précises, le reste de la navigation est simple avec des étapes de liaison courtes à parcourir à moyennes raisonnables.

J’arrive à Marseille très tôt vendredi matin par avion, petit lever en Belgique à 3h du matin ! La Porsche Automag m’attend, avec mon ami Adrien déjà sur place. La journée sera longue plus de 300 kms pour monter à Vaison et reconnaitre le parcours. Nous ne connaissons rien des spéciales ce qui nous désavantage par rapport à nos amis français qui, pour la plupart les connaissent par cœur et elles sont des références dans le monde du rallye, Propriac et compagnie…

Reconnaissances autour de la montagne dans la belle région de Vaison-la-Romaine

Toute la journée y est consacrée avec un simple pic-nic à midi, les notes sont prises à basses vitesses en prenant le plus de repaires de distances possible car en VHRS les moyennes, même rapides, doivent être respectées à tous moments... le travail d’Adrien est difficile, il ne s’agit pas uniquement de donner les notes virage par virage mais aussi de contrôler tout le temps les temps de passage avec l’aide du blunik dont il faut régulièrement modifier les distances en fonction des trajectoires qui raccourcissent le métrage réel mentionné dans le road book. Même en pilotant « propre », je suis donc comme pilote mis aussi à rude affaire, non seulement nous devons garder la voiture sur la route sans trop couper les virages mais encore lire les instruments de vitesses et de temps à respecter.

Un vrai travail d’équipage à l’intérieur de la Porsche ! En plus ici les moyennes calculées par Bernard Vialar sont assez rapides, à certains moments il faut vraiment y aller à fond, les « lever le pied » étant plutôt rares...

La vidéo jointe en est une bonne illustration, la « régularité » est plutôt musclée !

Deux jours de rallyes dans un sens puis dans l’autre.

Finalement pour nous, le rallye se passe à merveille. Pas le moindre incident technique, pas d’erreur de note, un équipage au taquet relax et concentré ! Dans la catégorie VHRS nous vivons une belle bagarre entre Porsche ; quatre Porsche classées dans les cinq premiers !

Un beau petit podium sans casse :-)

Nous classons la notre en cinquième position au général un beau « petit » podium ce qui nous satisfait vu la concurrence et son niveau de qualité, sachant aussi que nous sommes loin de nos bases. En nous faisant moins peur, nous améliorons nos temps à chaque passage, un tour de plus et cela aurait été parfait ! La fameuse étape de Propiac de nuit restera un fameux souvenir, les pièges n’y manquent pas avec des changements d’adhérences surprenants dans la célèbre course de côte, zones humides et sèches, boue aux sorties des cordes, gravillons nombreux s’y succèdent… Les voitures du championnat de France qui ouvrent la route s’en sont bien occupés et les cordes par endroit sont de véritables ornières.

Philippe Fuchey et Christophe Hayez dominent.

C’est finalement la très efficace Porsche de Philippe Fuchey qui l’emporte en VHRS. Notre ami belge Christophe Hayez, son équiper, toujours de bonne humeur porte haut nos couleurs en ce pays du sud. La rapide Ascona des Guillaume habitués des lieux intercale sa voiture dans le peloton des furieuses Porsche des Bernard, Reynouard et nous-mêmes, assez fiers de nous être mêlés à cette belle bataille de locaux.

Automag dans la course avec le Côte du Rhone

La Porsche, solide, puissante, efficace reste probablement l’arme absolue dans cette catégorie VHRS. Le classement s’établissant toutes moyennes confondues, les cinq premiers sont tous inscrits en moyennes intermédiaires. Passer dans les temps en moyennes hautes (plus de 80 kms/h de moyenne) est quasi impossible bravo donc aux « moyennes rapides » qui viennent surtout ici pour prendre leur pied en VHC déguisées pour le plaisir !

Et maintenant…quel avenir ?

Dès lundi matin nous reprenons l’avion à Marseille sous les trombes d’eau. Dans l’aéroport on voit les premiers passagers « masqués » le coronavirus est déjà là tout proche en Italie mais on le sait pas, dans l’avion bondé, assis les uns sur les autres, nous regagnons la Belgique sans savoir que le confinement nous y attend bientôt… la saison qui avait si bien commencé est mal embarquée !

Toutes les épreuves françaises et belges sont annulées ou reportées suite à la crise du coronavirus. Il y a beaucoup de chance pour que les prochains rallyes vraiment organisés ne le soient qu’après l’été. Tout cela est à la fois dommage et dérisoire, il n’y a pas d’autres solutions si l’on veut tous se retrouver en bonne santé dans cet avenir qui n’est peut-être pas si lointain.
On nous dit que la vie est un long fleuve tranquille, laissons donc couler l’eau… elle ne peut mener notre bateau que vers des jours « meilleurs », sans savoir encore ce que l’on entend par là !
Orémus !

Texte : Raymond Collignon

Vos commentaires

  • Le 11 mai à 14:05, par xavier durieu En réponse à : Du vrai VHRS au pays de Vaison avant le confinement…

    superbe parcours et pilotage !

    Il vaut mieux ne pas se louper, au vu des barrieres de sécurités constantes par leur absence...Bravo donc au co pilote !
    Pourvu....

    XaDur

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.