Succès et Aventures, retour du Printemps, un super Rallye.

Raymond Collignon    2018-04-11 09:44:35   

Classic Spring Roads 2018 - VERVIERS


Plus de 80 voitures au départ…

Enfin le succès mérité pour Willy LUX et Robert RORIFE qui ne se sont jamais découragés et ont réussi leur pari : … plus de 80 voitures au départ de Verviers (le fief des rallymen comme le dit Patrick Zaniroli) dans une épreuve qui devient tout doucement une référence en la matière.


Organiser un vrai rallye secret sur routes ouvertes, d’abord sage l’après-midi puis, la nuit venant, prenant un train d’enfer tient de la gageure en ce si sage vingt et unième siècle où plus rien n’est permis hors du raisonnable !

La grande foule à l’hôtel Verviers pour le briefing.

Tous les spécialistes sont au départ répartis en trois catégories : les Classic, les Classic Plus et les Experts. Les Porsche, Volvo, Ford, Alfa, mini, Fiat, MG et autres Triumph sont menées par les Noelanders, Deflandre, Paisse, Baugnée , Chalseche, Reuter, Lambert, Gathy copilotés par les Vandevorst, Lambert, Herman,Remion, Chapa et autres maîtres des jeux de pistes qu’on connait ici.

Alain Faymonville, un patron qui travaille ! La Mercedes est celle du « Paris Pekin » ! Les forets du Far Est après la Sibérie…

Nous avons quant à nous ressorti de sa léthargie la Volvo Amazon 122S AUTOMAG des Monte Carlo et autres Liège Rome/Sofia/Istambul qui s’est ébrouée avec un plaisir évident.

Les deux suédoise rouge au départ, la PV 544 d’Yves Noelanders parfaitement copilotée par Renaud Herman va gagner le rallye en classic plus !

Léon Lejeune a repris aussi du service comme équipier à cette occasion après ses multiples RAC, Himalaya, boucles de Spa et autres épreuves de la grande époque menées avec brio.

Un défi finalement réussi puisque la Volvo terminera honorablement en ayant parcouru tout l’itinéraire, déjà un exploit, et se classant au milieu des classic plus…

Léon Lejeune a repris du service tout content de repartir pour cette nouvelle aventure, Tony Kevers lui est très relax c’est un habitué… au volant ici d’une superbe Porsche 2 litres châssis court !

Verviers- Vaux Chavanne une belle après-midi…avant la nuit.

2ème expérience en régularité pour Elsa qui copilotait son père sur la MG GTS

150 kms de petites routes, pas mal de pièges, des moyennes strictes à respecter, des vitesses maximums surveillées par satellite dans les villages, sept spéciales, des contrôles de passages, des self start dans la brousse, des commissaires bien planqués, des contrôles de passages… le jeu est bien engagé même si on sait que Robert Rorife réserve ses surprises pour la nuit. Le temps d’une petite pose à Vaux Chavanne et on repart en sachant que la vraie bataille va commencer.

A BECHEFA commence le combat !

La nuit tombe tout doucement, on se dirige vers Vielsalm et Commanster Bechefa où commence la vraie bataille au départ d’une clairière avec ses barbecues, bien cachée dans le « grand bois ». Une petite vingtaine « d’étapes seconde » nous attendent dans lesquelles le seul but est d’arriver à l’heure à l’arrivée sans se tromper dans une navigation assez compliquée.

la Volvo Amazon 122S AUTOMAG des Monte Carlo et autres Liège Rome/Sofia/Istambul qui s’est ébrouée avec un plaisir évident...

WEEISTEN, RODT, MEDELL, MEYRODE, MEYWERTZ, les étapes des anciennes 12H de l’Est, sauvages et forestières, se succèdent à un très bon rythme. La moindre erreur de navigation et c’est le coup de bambou ! Pour nous il y a quelques sections à la carte, du fléché non métré, de beaux pièges. Pour les Experts c’est plus dur encore, le même itinéraire mais avec des cartes muettes et un road book tordu comme ils les aiment !

Nous sortons de cet enfer sur le bon itinéraire mais sans plus savoir où nous en sommes par rapport au chrono, ne parlons pas des pénalités pharaoniques encaissées ! Nous ne sommes pas les seuls à galérer, on se croise, se dépasse, se pose des questions, fait des hasardeuses marche arrière, certains jettent l’éponge et rentrent à la maison… Quelques uns visitent aussi les bas-côtés, rentrent dans les haies, s’embourbent dans les prairies, abandonnent sur casses mécaniques, du vrai rallye pour grands garçons qui auront beaucoup d’histoires à raconter à Verviers, même si elles ne sont pas toutes vraies !

Le Team Automag "père & fille", Bob d’Automag & Elsa, un beau classement en classic.

Yves Noelanders- Renaud Herman gagnent en classic plus…Poncelet - Polet en classic et Daniel Reuter Robert Vandevorst en Expert…

Un tel rallye ne peut être gagné que par de grands spécialistes, une bonne voiture et un équipage hors norme… pas de place au hasard pour la victoire ici !

Parlons surtout de la très belle performance de Renaud Herman, copilotant la Volvo PV 544 victorieuse qui, sur les traces d’un certain Nicolas Gilsoul lui aussi formé aux rallyes classiques, mène là un très bel apprentissage en participant à ces épreuves où l’équipier doit savoir tout faire : dire des notes, calculer les temps, lire la carte, dompter son pilote etc… qui sait le plus sait le moins, c’est ainsi qu’on fait des grands champions, Renaud est sur la bonne voie pour y arriver !

Quant à nos deux complices Willy Lux et Robert Rorife, très heureux de ce succès mérité, ils ont déjà annoncé, euphoriques, la date des prochains spring road du 22 au 24 mars 2019 avant les vacances de Pâques sur une formule de un ou deux jours.

On s’en réjouit déjà !

Raymond Collignon.

A LIRE AUSSI sur Automag.be... 

Lancement du Printemps sur les chapeaux de roues ! - Classic Spring Roads - Dans le baquet de droite (par Pauline ROBERT)
Le Patronale life Classic Spring Roads sur un jour remporte un succès incroyable ! (par Jean-François KALIN)

De nombreuses autres PHOTOS sur notre Page Facebook...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.